Pied de tomates

La France adore la tomate et reconnait ses bienfaits sur la santé. Pour preuve, la consommation moyenne annuelle est supérieure à 30kg (tomates fraîches et transformées) par habitant, selon Planetoscope ! Mais quel est donc le secret du succès de la tomate ?

Fiche plantation

Famille Solanacées
Cycle Annuel
Semis Février à Mars
Plantation Mai à juin
Récolte Juillet à octobre
Rendement 5-15 kg/m²
Exposition Plein soleil
Sol Riche, chaud et bien drainé.
Entre les plants 50 cm
Entre les lignes 70 à 80 cm

La tomate, est-ce un fruit ou un légume ?

La tomate est un fruit, c’est-à-dire l’organe comestible d’une plante à fleurs. La tomate contient en effet les graines et pousse après la fleur. Cependant, la tomate est aussi un légume, car elle est également la partie comestible d’une plante potagère. Ainsi, tous les fruits que l’on consomme sont aussi des légumes, et la tomate en fait partie !


Courte histoire de la tomate

La tomate trouve ses origines en Amérique du Sud où, à peine plus grosse que notre tomate cerise, elle est cultivée et consommée par les Incas qui la nomme « Tomalt ».

Origine de la tomate en Amérique du SudLes Européens la découvrent grâce à l’équipage de Christophe Colomb au XVème siècle et l’exporte un siècle plus tard sur le vieux continent. Ce joli fruit rond, rouge ou jaune remporte un succès phénoménal de l’Espagne à l’Italie : tout le monde s’arrache la fameuse « Pomme d’Or » ou « Pomme d’Amour » (pomodoro) pour décorer intérieurs et jardins. Et oui ! A l’époque, on pensait que la tomate était vénéneuse et on ne l’utilisait que pour l’ornement !

C’est au XVIIIème siècle que les français de Provence découvrent que la tomate est non seulement propre à la consommation mais également délicieuse… La Révolution Française va alors largement contribuer à la faire connaitre dans tout le pays, grâce aux Marseillais venus à Paris pour renverser le pouvoir.

La culture de la tomate se développe très vite après son inscription au Catalogue des graines de Vilmorin vers 1776. Du Sud de la France à Paris, la tomate s’invite à la table des plus grands restaurants de l’époque. Elle fait son entrée aux Etats-Unis au XIXème grâce aux migrants européens qui l’exportent avec eux. Sans eux, le célèbre ketchup que le monde entier connait et consomme aujourd’hui n’existerait pas !


La tomate varie les formes, les tailles et les couleurs !

De nos jours, ce sont plusieurs milliers de variétés de tomates qui sont cultivées à travers le monde. Certaines institutions collectionnent un panel de tomates extrêmement varié pour préserver les variétés anciennes et créer de nouvelles variétés par croisement génétique.

Le haut-lieu de la tomate en France est actuellement l’INRA de Montfavet (84, Vaucluse) dont les collections de graines et plants témoignent de la richesse de la Pomme d’Or.

Il existe plusieurs manières de catégoriser la tomate (précocité lié au mode de croissance, par exemple). Retenons la classification qui intéressera autant les jardiniers que les cuisiniers : l’étude du fruit, de sa forme, de sa taille et de son poids.

Les variétés de tomates
Les variétés de tomates les plus connues : tomates cerises ou cocktail, tomate allongées (Roma), tomates rondes et tomates côtelées (Marmande)
  • les petites tomates, peu lourdes, comme les tomates cocktail ou les tomates cerise.
  • les tomates allongées aux bords arrondis ou pointus, comme la Roma ou la Chico, de poids et taille moyens.
  • les tomates rondes, allant jusqu’à 300g, qui sont les plus cultivées et les plus commercialisées comme la Bali, l’Alambra ou la Cobra.
  • les tomates plates et côtelées, comme la Marmande, dont le poids moyen d’1kg la rend particulièrement étonnante et mémorable.

Nous pouvons aussi évoquer la grande variété de couleurs chez les tomates : du rouge au rose, en passant par le vert, l’orange et le jaune, la pigmentation de la chair et de l’épiderme de la « Pomme d’Amour » dépend de la présence et de l’activation de gènes particuliers.


Pourquoi la tomate nous fait-elle tant de bien ?

Les français raffolent de la tomate car ils l’ont bien compris : en plus de ses qualités gustatives aussi bien crue que cuite, la pomodoro a de nombreux bienfaits sur la santé !

Les bienfaits de la tomate sur la santéRapidement assimilée par votre corps grâce aux sucres rapides qu’elle contient (glucose et fructose), la tomate donne rapidement la sensation de satiété.

Elle est donc idéale en entrée de votre repas, crue avec un filet d’huile d’olive pour renforcer son pouvoir antioxydant.

En effet, les lipides contenus dans l’huile d’olive activent l’assimilation du principal pigment de la tomate, le lypocène, qui renferme ses propriétés antioxydantes. Votre corps est alors armé pour lutter contre les radicaux libres et prévenir certains cancers et des maladies cardiovasculaires.


La tomate est bonne pour la digestion

  • elle stimule des sécrétions digestives qui favorisent le transit
  • elle aide votre foie à réguler votre taux de cholestérol

Ce légume fruit possède également un pouvoir diurétique grâce à l’eau qu’il contient. En mangeant régulièrement des tomates, votre organisme élimine plus facilement ses toxines et vos reins sont préservés.


Les apports nutritionnels de la tomate

Les nombreux bienfaits de la tomate, nous les devons à sa composition :

  • pauvre en calories (94% d’eau, 3% de glucides, <1% de protéines)
  • riche en minéraux (potassium, fer, calcium, magnésium)
  • riche en vitamines (A, B, C et E)

L’apport énergétique de la tomate est de 15kcal pour 100g.


La tomate dans votre potager : comment faire pousser des tomates ?

Avant de vouloir faire pousser des tomates dans votre potager, se pose la question du choix des variétés de tomates que vous allez planter. Rien de mieux que de varier les formes et les couleurs, de jouer sur les tailles et d’anticiper d’ores et déjà à ce que vous cuisinerez avec !

Choisir ses variétés et organiser son potager

Si vous débutez complètement dans le jardinage, vous aimerez sans doute découvrir un exemple de sélection de variétés pour un potager complet dimensionné pour une famille.

Bien choisir ses variétés de tomates
Ma collection de graines
Une fois que vous avez choisi les tomates que vous allez faire pousser, vous devez vous pencher sur l’organisation de votre potager en réservant des espacements suffisants entre vos pieds de tomates et en tenant compte de la périodicité et de la durée de développement de chaque variété.

De même, certains légumes vivent en bon voisinage quand d’autres ne font pas bon ménage. Prenez garde à placer vos tomates à côté des carottes, des oignons et des asperges, plutôt qu’avec les pommes de terre et les choux.

En effet, chaque plantation puise des ressources dans son environnement et le modifie au fil de sa croissance. Or, il arrive que certaines plantes nuisent au développement des autres en acidifiant fortement le sol, par exemple, ou en ne laissant pas assez d’azote à sa voisine. A l’inverse, vous pouvez envisager des techniques de compagnonnage où vos plantations vont mutuellement s’entraider !


Planter ses semis en bouteille

Vidéo : comment faire ses semis de tomates en bouteillePour faire pousser des tomates, il est intéressant de démarrer par la graine.

La technique des semis, qui est une pré germination maîtrisée, fonctionne très bien avec cette espèce et vous pourrez prendre plaisir à voir grandir votre plant avant sa mise en terre.

Autre avantage : comme je vous le démontre en photo ci-après, les plants issus de vos semis “maison”seront plus vigoureux que ceux achetés en jardinerie.

Avec l’arrivée du mois de mars, il est temps de semer vos tomates. Pour réussir vos semis, rien de mieux que la technique de plantation en bouteille, à découvrir en vidéo !

Vous devrez choisir le semi le plus robuste et le plus prometteur de chaque bouteille. Voici quelques conseils pour trier vos semis.

Différence entre semis maison et plant de la jardinerie
Pourquoi faire ses semis à la maison ? La réponse en image.

Repiquer les semis dans le potager

Vos semis sont robustes et ont bien poussé ? Il est temps de les repiquer, c’est-à-dire de les planter dans votre potager.

Plantation tomateVérifiez que les conditions essentielles d’une mise en terre réussie soient réunies :

  • une terre meuble et aérée
  • un sol réchauffé
  • une bonne humidité

Comme je l’explique dans la vidéo, il faut prendre ses semis en bouteille et couper soigneusement le plastique à l’aide d’un cutter ou d’une paire de ciseaux pour extraire le plant de tomate. Faire deux entailles de chaque côté dans le sens de la longueur. Il faut veiller à ne pas endommager les racines. On peut observer un système racinaire bien développé qui permet de maintenir la motte bien rigide.


Des plants de tomates sains et entretenus jusqu’à la récolte

La taille d’un gourmand de tomate
La taille d’un gourmand de tomate
Vous avez sans doute remarqué sur vos plants, à l’intersection entre deux tiges, une petite « branche » se former.

C’est ce que l’on appelle un gourmand. Il est préconisé de les supprimer à la main ou au sécateur.

D’autres jardiniers, à l’inverse, refusent de tailler leurs plants de tomates. Alors, faut-il ou non tailler les plants de tomates ?

Les deux positions ont leurs arguments et il n’y a pas de réponse tranchée à cette question. Comme je l’explique dans ma vidéo, il faut peser le pour et le contre.

Préserver ses tomates des maladies

Vos plants de tomates grandissent à vue d’œil et ont besoin de surveillance ! Comme tout être vivant, la tomate est sujette à des maladies. Pour l’en préserver, adoptez de bons gestes de jardinier comme :

  • effectuer une rotation de vos cultures chaque année
  • jeter les plants malades dès les premiers symptômes
  • choisir des variétés plus résistantes
  • espacer vos pieds suffisamment
  • n’humidifier par le feuillage

Une trop forte humidification favorise en effet le développement des champignons comme le mildiou, qui noircit la tige, les feuilles et les fruits et ravage votre potager très rapidement. Prenez donc garde à ce que votre potager ne vire pas au cauchemar avant la récolte !


Tomate en cuisine : idées à déguster !

On se régale de tomates à table depuis plus de 3 siècles et les idées de recettes à base de tomates sont nombreuses. Aux quatre coins de la planète se déguste la tomate, crue ou cuite, nature ou transformée.

L’incontournable salade de tomates

Idéale pour varier les couleurs, la salade de tomates crues se prête au mélange. La tomate Cœur de bœuf à la Green zebra, créez une explosion de nuances dans votre assiette avec quelques tomates fraiches découpées en rondelles.

Tomates farcies

Pour réussir vos tomates farcies, privilégiez des tomates assez grosses comme la tomate de Marmande ou, pour un effet original à l’apéritif, pensez à farcir de fromages frais quelques tomates cerise !

Un ketchup maison pour les enfants

Avec sa composition riche en sucre, la sauce Ketchup vendue en grande surface n’est pas idéale pour la santé de vos enfants. Pour ne pas les priver de leur sauce préférée, réalisez votre sauce ketchup maison avec la tomate voyage, cette espèce très charnue, juteuse et très sucrée.

La véritable sauce bolognaise

Les tomates charnues et peu riches en eau sont les alliées d’une sauce bolognaise onctueuse. De la Cornue des Andes, à la tomate ananas en passant par les noires de Crimée, relevez votre sauce avec quelques tomates cerise acidulées et le tour est joué !