Fiche culture basilic

Le Basilic fait partie de la famille des Lamiacées, tout comme l’origan. Cette plante aux milles vertus se cultive aussi bien pour la gastronomie que pour la pharmacopée et pousse sans beaucoup d’efforts !

Fiche plantation

Famille Lamiacées
Type Plante aromatique
Semis Avril à juin
Plantation Fin avril
Récolte Mai à octobre
Hauteur 20 à 40 cm
Exposition Soleil, à l’abri du froid et du vent.
Sol Terre légère. Sol riche et frais
Entre les plants 30 cm
Entre les lignes 30 cm

Le Basilic : une histoire millénaire

Le Basilic est l’une des plantes comestibles que l’homme cultive depuis des millénaires.

Feuille de basilicEn effet, venue du sud de l’Asie et d’Afrique centrale, cette « plante royale » est entrée en Europe au IIe siècle par Rome, dont les Empereurs se régalaient et se soignaient déjà avec depuis longtemps. Il lui aura cependant fallu plus de treize siècles pour arriver en Amérique !

Au Moyen-Âge, le basilic était à l’honneur dans les scènes de sorcellerie : on lui prêtait des pouvoirs magiques favorisant la grossesse et la lactation.

Cette plante aromatique si odorante fleurit pour la première fois dans la langue française au XIXe siècle. Celle-ci ayant la réputation de mieux pousser lorsqu’on lui crie dessus… apparut alors l’expression « semer le basilic », qui signifie « semer la discorde ».

Aujourd’hui, tout le monde connait le basilic pour ses qualités gustatives et assainissantes.


Variétés de basilic

Reconnaissable à ses feuilles vertes et ovales et à son odeur très parfumée, il existe toutefois plusieurs variétés de basilic, que l’on peut classer selon différents critères.
Ainsi, si vous vous intéressez à la taille et à la couleur du feuillage, vous distinguerez le basilic :

  • à petites feuilles (Basilic Fin Vert, Balconstar, Grec…) : adapté à la culture en pot
  • à grandes feuilles (Basilic Grand Vert, Genovese, Mammouth…) : idéal pour le pistou
  • à feuilles pourpres (Ocimum basilicum purpurascens) parmi lesquelles on classe le Purple Ruffles, le Dark Opale ou encore le Rubin

Les feuilles de basilic pourpre

Si c’est le parfum qui vous séduit avant tout, vous pouvez vous tourner vers les cultivars de basilic venus du monde entier, dont sont issus le :

  • basilic anis : Thaïlandais à grandes feuilles, Mrihani…
  • basilic citron (Ocimum basilicum) : Mrs Burns, Thaï Lemon…
  • basilic réglisse : Réglisse, Siam Queen Thaï…
  • basilic menthe : Péruvien, Africain…
  • basilic cannelle : Cannelle, Aromatto…

Les bienfaits nutritionnels du basilic

Comme toutes les plantes aromatiques, le basilic est très peu calorique. Idéal pour parfumer vos recettes lors d’un régime minceur, il vous apporte protéines, glucides et lipides en quantité très raisonnée.

La composition du basilic démontre combien cette plante aromatique est saine pour votre organisme. En effet, grâce à sa forte teneur en vitamines A, C et B9, ainsi qu’en minéraux (phosphore, calcium), consommer du basilic est bon pour le développement de vos tissus osseux.


Les vertus médicinales du basilic

Le basilic est reconnu depuis des siècles pour ses vertus médicinales. Il est aujourd’hui très présent en phytothérapie et préconisé pour différents troubles et peut être prescrit en infusion, en diffusion ou par massage.

Il a été prouvé que le basilic est un puissant :

  • antispasmodique, particulièrement préconisé pour les troubles intestinaux et les douleurs liées aux règles périodiques ;
  • sédatif, prescrit contre tous types de troubles du sommeil et les émotions anxieuses ;
  • désinfectant, notamment pour nettoyer une plaie buccale ;
  • antioxydant, c’est pourquoi il retarde la sénescence des cellules et prévient les cancers ;
  • digestif, facilitant le transit ;
  • stimulant, permettant de lutter contre les fatigues saisonnières, les bactéries et virus ;
  • analgésique, lorsqu’il est utilisé sous la forme d’huile essentielle pour masser le muscle douloureux.

Planter des semis de basilic chez soi

Semis basilicTrès simple à faire pousser et à récolter, le basilic est une plante idéale pour tout jeune jardinier !

En effet, c’est l’occasion de découvrir les bases de la plantation en contournant les difficultés que les plantes fruitières et légumières peuvent entrainer.

En plus d’être simple, le basilic est une plante gratifiante :

  • son petit buisson fleuri orne joliment les bordures de vos jardins
  • son parfum est très remarquable
  • sa saveur puissante relève agréablement vos plats

Quel environnement pour faire pousser votre basilic ?

En Europe, les variétés de basilic sont toutes annuelles, contrairement aux variétés vivaces qui poussent en Asie, du fait d’un climat plus propice à la survie des plants. Vous aurez donc un plant sur une année, puis il faudra déplanter et retravailler votre terre.

Toutes les variétés de basilic apprécient un sol frais et bien meuble, enrichi de compost et d’humus. Les sols caillouteux et sablonneux conviennent aussi à ces plantes. Elles s’épanouissent en plein soleil, si possible à l’abri du vent et bien au chaud.

Le basilic, comme toutes les plantes aromatiques telles que l’origan ou la menthe, se sème aussi bien en pleine terre qu’en jardinière.


Quand planter ses semis ?

Si vous habitez sous un climat plutôt chaud (sud de la France) : semez vos graines directement au potager en avril et mai, en prévoyant 30 cm entre chaque pied.

Si vous vivez sous un climat plus froid (comme dans le nord de la France) : plantez vos semis en bouteilles ou en godets dès le mois de février, et gardez-les à l’intérieur jusqu’en avril. Vous repiquerez les pousses les plus robustes en mai.

Floraison, récolte

Vous verrez vos plantes fleurir entre juin et septembre, période à laquelle vous pourrez également récolter les feuilles. La récolte s’étire jusqu’en novembre pour les basilics plantés tardivement.


Entretien du basilic

Vous éviterez de tailler vos basilics entre octobre et avril. Pendant la croissance, vous pouvez tailler les rameaux ou en pincer les extrémités avant que les fleurs ne sortent, afin de limiter la production de semences et de favoriser la production de feuilles. Le basilic supporte mal le froid et encore moins le gel : il meurt dès que la température extérieure atteint 10 °C. Si les hivers sont rudes chez vous, privilégiez une plantation en pot.

En été, maintenez le sol humide par un arrosage régulier et pensez à déposer un voile d’ombrage en cas de fort ensoleillement.

Entretenez le sol autour de vos pieds de basilic en :

  • binant la terre
  • sarclant les mauvaises herbes
  • paillant le sol
  • ajoutant de l’engrais organique seulement si la plante montre des signes de faiblesse

Maladies, nuisibles et parasites

Le basilic est très sensible :

  • à l’oïdium, champignon vorace qui blanchit le feuillage
  • à la pourriture sur les feuilles ou les racines
  • aux brûlures du soleil, qui noircissent ses feuilles et accélèrent leur flétrissement

Pour protéger vos plants, tenez-les :

  • dans un environnement aéré
  • dans un sol non surchargé en engrais et bien drainé
  • à l’abri des écarts de température

Comment utiliser le basilic frais ?

Une fois votre production de basilic développée, vous pouvez vous faire plaisir et récolter au gré de vos besoins quelques feuilles parfumées. Détachez les feuilles juste avant leur utilisation. Si vous devez les ciseler, essorez-les doucement dans du papier essuie-tout, roulez-les puis découpez-les.

Salade de légumes du potager, huile d'olive, basilic et fromage frais.

Le basilic aromatise savoureusement de nombreux plats froids et chauds tels que :

  • des salades composées
  • des œufs
  • des légumes
  • des pizzas

En association avec d’autres plantes aromatiques comme le thym, le romarin ou la sauge, il forme un bouquet d’arômes délicieux en ragoût. Bien évidemment, votre basilic frais sera également idéal pour réaliser un pesto maison ou un pistou provençal !

Et, plus original, le basilic viendra parfumer vos desserts comme vos sorbets et vos crèmes anglaises !


Quelle plantation associer avec le basilic ?

Au potager, il arrive que certaines plantes ne s’entendent pas avec d’autres. Le jardinier évite alors ces mauvais voisinages, pour la tranquillité de tous !
Le basilic s’associe sans difficulté au potager à côté du persil plat ou frisé et de la laitue. Pour l’ornement, pensez à le planter à côté de votre bourrache ou de votre origan pourpre, pour un spectacle de couleurs magnifique.