Les tomates de couleur ont la côte depuis de nombreuses années car elles sont, non seulement délicieuses et bonnes pour la santé, mais aussi très faciles à cuisiner et apportent de la fantaisie dans l’assiette grâce à leurs couleurs originales et vives.


Green Zebra

Tomate Green Zebra de mon potagerCréée en 1985 par Tom Wagner aux USA, la tomate Green Zebra a une peau plutôt épaisse de couleur jaune orangé avec des rayures vertes. La chair est bien juteuse et son goût est légèrement acidulé.

Elle ne se conserve pas très longtemps après la cueillette, il faut donc la consommer rapidement. Sa couleur originale apporte de la gaieté dans une salade car c’est cru qu’elle est la meilleure.

La tomate Green Zebra est une variété de mi-saison qui est fragile et qui offre un faible rendement mais dont la culture reste intéressante au vu du résultat.

Pour cultiver la tomate Green Zebra, il faut privilégier un sol frais, drainé et riche en matières organiques orienté en plein soleil. Les semis se déroulent vers février-mars pour une récolte à maturité entre juillet et octobre. Les fruits obtenus pèsent entre 80 grammes et 120 grammes.

Dans le but d’augmenter le rendement de la production, il faut régulièrement faire la coupe des gourmands, placer un tuteur sur chaque plant et arroser souvent sans toutefois détremper la terre. De plus, un ajout de compost ou de fumier apportera les nutriments nécessaires à une bonne croissance.


Lemon Boy F1

Tomate Lemon BoyLa tomate Lemon Boy F1 est un beau fruit bien rond qui pèse en moyenne 150 grammes et qui affiche une très jolie couleur jaune dorée.

Son goût est assurément doux et sans acidité. Elle est délicieuse crue dans des préparations froides et, comme sa chair supporte parfaitement la cuisson, on l’utilise également dans des plats chauds.

La Lemon Boy F1 est une tomate hybride qui présente une bonne résistance aux maladies. Cette résistance peut être renforcée avec du purin d’ortie au moment de la plantation vers avril-juin.

Faisant partie des variétés semi-tardives, elle se récolte jusqu’au mois de septembre. En amont, les semis auront été chauffés sous serre en mars et lors du repiquage, il faudra choisir un sol riche et orienté au sud car elle aime tout particulièrement la chaleur. Par conséquent, il faut absolument la protéger si les températures passent en dessous des 12°C.

La récolte a lieu a maturité mais il se peut que certains fruits mûrissent plus rapidement que les autres. Dans ce cas, il faut les prélever sans attendre pour éviter un pourrissement qui attirerait des nuisibles.

Bon à savoir : Les plantes aromatiques et les œillets d’Inde disposés à côté de vos plants de tomates joueront un rôle d’insectifuge naturel.


Noire de Crimée

Tomate noire de criméeVariété assez ancienne, la tomate Noire de Crimée nous vient des bords de la Mer Noire et affiche une éclatante couleur rouge très foncée qui tire véritablement sur le noir, d’où son nom original.

Sa chair est écarlate avec un penchant vers le noir avec une saveur sucrée, elle est alors parfaite en salade. De par son poids qui peut aller jusqu’à 300 grammes, elle est souvent cuisinée farcie.

Vers avril-mai, on commence les semis en godets dans un lieu protégé du froid. Lorsque les deux premières feuilles ont poussé, on opère un éclaircissage. Quand il y en a cinq, on repique les plants dans un sol profond, fortement drainé et riche sous un ciel ensoleillé.

Pour obtenir une belle production, il faut retirer les gourmands pendant la phase de croissance du plant et étêter au-delà du cinquième bouquet.

Il faut également conserver un sol humide à l’aide d’un paillage par exemple. Lors de l’arrosage, il faut veiller à garder les feuilles hors de l’humidité pour éviter l’apparition de champignons indésirables.

Bon à savoir : La tomate Noire de Crimée se récolte entre juin et septembre selon la météo. Chaque plant donne entre 3 kg et 6 kg de fruits.


Rose de Berne

Tomate Rose de BerneLa tomate Rose de Berne est un gros fruit de 400 grammes à la saveur douce et fruitée et à la chair ferme et juteuse qui convient parfaitement à toutes les préparations de salades. Sa couleur varie du rose au rouge en fonction du stade de la récolte.

En mars, il faut s’occuper des semis qui peuvent être réalisés en godet, en terrine ou sur couche chaude et châssis avec un terreau assez fin. Quand le plant culmine à 10 cm, vient le temps du repiquage après les gelées dans une terre riche en matières organiques, sans oublier d’installer un tuteur pour une bonne croissance.

L’arrosage doit être abondant à la plantation puis suspendu pendant deux semaines afin que le plant de tomates Rose de Berne puisse développer ses racines en profondeur. On arrose ensuite deux fois par semaine, plus si le feuillage présente un aspect flétri. Il est également recommandé d’effectuer un paillis et de supprimer les gourmands dès leur apparition.

Les tomates Rose de Berne peuvent être récoltées dès juillet et pendant toute la période estivale même si elles ne sont pas encore tout à fait mûres. Dans ce cas, il suffit de les entreposer dans un lieu sombre sous une température de 12°C.