Depuis quelques années, j’ai dans un coin de mon potager de la menthe qui ne cesse de se multiplier et de prospérer (un peu trop même :)). En plus de parfumer l’atmosphère, j’en confectionne de succulents mojitos (à consommer avec modération), je l’ajoute à mes salades de fruits, je fais un peu de thé. Mais dès les premiers froids, elle disparait littéralement comme brulée, carbonisée!
Cette année j’ai bien l’intention de prolonger au maximum la saison de la menthe.

Vous l’aurez compris le sujet du jour est la conservation de la menthe. Je vais faire l’expérience de plusieurs méthodes, mais commençons par la récolte, coupez les tiges au jardin et vous pouvez rentrer à la cuisine.

Après avoir soigneusement lavé votre menthe à l’eau claire, détachez toutes les feuilles. Essayer de ne conserver que les plus belles, bien vertes. Dernière tâche un peu fastidieuse, disposez les feuilles une à une sur un linge propre ou un essuie-tout afin de bien les égoutter.

Feuilles de menthe égouttées sur un linge
Feuilles de menthe égouttées sur un linge

Vous allez maintenant pouvoir faire le tri dans votre récolte. Pour mon expérience j’ai classé mes feuilles en 3 catégories:

  • Les petites: idéales pour créer des glaçons
  • Les moins belles, abimées, tachées: Une fois séchées, on ne remarquera plus ces petits défauts
  • Les plus grandes et les plus “belles”: direction le congélateur

De ces 3 classes, on peut alors distinguer 3 modes de conservations différents.


Les glaçons de menthe fraiche

La création de glaçons avec des herbes fraiches est une technique que j’utilise déjà depuis longtemps avec les aromatiques “classiques” (ciboulette, persil, coriandre ou basilic). Elle est très facile à mettre en oeuvre. Placez tout simplement quelques petites feuilles (entre 5 et 10) dans un compartiment du bac à glaçons, remplissez avec de l’eau et mettez au congélateur.

Création de glaçon de menthe fraiche
Création de glaçons de menthe fraiche

Pour ne pas monopoliser vos bacs à glaçon, “démoulez-les” et conservez-les dans des sacs de congélation.

La menthe séchée

Le séchage est une méthode de conservation utilisable avec une grande quantité de végétaux. Pourquoi la menthe ferait-elle exception? La technique est exactement la même que celle que j’avais essayée il y a quelques jours pour le séchage de la camomille.

Après quelques jours les feuilles vont s’assombrir et s’enrouler sur elle-même, c’est tout à fait normal. Ce sera le moment de les mettre en bocal en verre. Attention, elles seront alors très cassantes, manipulez-les avec précaution.

Menthe séchée
Menthe séchée

Même si l’odeur ne laissera aucun doute sur le contenu, collez une belle étiquette sur le pot, ne serait-ce que pour identifier l’année de récolte.

Menthe séché dans un bocal
Menthe séchée dans un bocal

La menthe congelée

L’idéal pour congeler la menthe est de procéder feuille à feuille, pour ne pas qu’elles collent entre elles. Pour cela, disposez-les sur un plateau que vous mettrez au congélateur. Une fois que les feuilles sont bien dures, vous pouvez les conditionner en sac. Comme pour la version séchée, elles sont très fragiles à ce stade et cassent comme du verre, faites donc très attention!

Je n’ai pas la chance d’avoir un grand congélateur, je m’organise donc différemment. Je mets directement quelques feuilles (une dizaine) à plat dans un sac, je les congèle, puis j’en ajoute à nouveau d’autres et ainsi de suite… tout ceci dans le but de les garder le plus détaché possible.

Feuilles de menthe dans un sac de congélation
Feuilles de menthe dans un sac de congélation

Le sirop de menthe fraiche

Voilà un mode de conservation “bonus” il est un peu différent des autres puisque vous ne pourrez pas le garder aussi longtemps (environ un mois au réfrigérateur).

J’ai trouvé pas mal de recettes sur internet, ne sachant pas trop laquelle était la meilleure, j’ai tenté ma propre expérience:

  • environ 30 grammes de feuilles fraiches
  • 30cl d’eau
  • 300g de sucre

Remarque: Si vous souhaitez faire une bouteille complète, multipliez les proportions par 2.

mélange de feuilles de menthe et de verveine
mélange de feuilles de menthe et de verveine

Versez l’eau, le sucre et les feuilles dans une casserole, portez le tout à ébullition et laissez infuser 15 minutes. On ne peut pas dire que la recette soit compliquée :).

Pour ce premier essai, j’ai ajouté des feuilles de verveine citronnelle au mélange (merci à Heimata d’avoir partagé cette idée sur la page facebook).

Cuisson du sirop de menthe
Cuisson du sirop de menthe

Il ne reste plus qu’à filtrer et mettre en bouteille. Vous pouvez faire les deux étapes en une en plaçant un filtre à café dans un entonnoir, pressez les feuilles pour récupérer les dernières goutes laissez refroidir et régalez-vous.

Le sirop en bouteille
Le sirop en bouteille

Vous l’aurez remarqué la couleur n’a rien à voir avec le sirop du commerce, vous avez devant vous la version sans colorants!

[blockquote align=”center”]Note après une première dégustation :
1 – C’est trop bon 🙂
2 – La prochaine fois, j’ajouterai un peu plus de menthe.
3 – Je ne pense pas que la bouteille tiendra 1 mois… elle sera vide avant![/blockquote]

Comme évoqué en introduction, vous pourrez garder la préparation environ un mois au réfrigérateur.

Récolter les graines de menthe

Il est vrai que la menthe n’a pas de problème pour se propager très rapidement, la collecte des graines peut donc paraitre superflue. Mais pensez à vos amis ou aux échanges que vous pourrez faire avec d’autres jardiniers.

Pour obtenir des graines, il faut que vos tiges soient garnies de fleurs

tige en fleur
tige en fleur

Faites un bouquet que vous suspendrez tête en bas, les graines tomberont toutes seules en séchant. La petite astuce consiste à mettre le bouquet dans un sac plastique pour éviter d’en avoir partout ;).

Les graines sont noires et très dures, faites le tri et laissez les restes de fleurs sèches de côté.