L’ortie a de nombreuses vertus, riche en fer, améliore la circulation, soulage les rhumatismes… Mais aujourd’hui, c’est au potager que nous allons nous en servir, en effet elle peut être utilisée comme engrais (pour sa contenance en azote), comme fongicide (contre le mildiou par exemple) ou même comme activateur de composte. Pour cela, il suffit de la transformer en purin. La recette n’est pas bien compliquée, nul besoin d’être un chef étoilé pour la réussir.



Cueillez tout d’abord des orties fraiches (pour les plus distraits d’entre vous, n’oubliez pas de mettre des gants, car les orties, ça pique :)). Ne sélectionnez que des plants qui ne sont pas encore montés en graine.
Hachez le tout très grossièrement et jetez-les dans un récipient (non métallique).

Les orties
Les orties

Complétez le tout avec de l’eau (si possible de pluie). On compte généralement 10 litres d’eau pour 1Kg d’orties (je vous laisse faire une règle de trois pour adapter à votre conteneur ;)).

Préparation du purin d'orties
Préparation du purin d'orties

Mélangez le tout régulièrement (tous les 2 ou 3 jours) et la précieuse potion sera prête sous 10/15 jours (en fonction de la température ambiante). Vous pourrez alors filtrer la préparation afin de ne conserver que le liquide. Attention l’odeur pourra peut-être en rebuté certains (l’appellation de purin n’est pas galvaudée ;)).

N’utilisez le purin pur qu’en tant qu’activateur de composte, pour arroser vos tomates, courgettes… veillez bien à le diluer à raison d’1L de purin pour 10L d’eau. Utilisez-le une fois par semaine, vos plantes n’en seront qu’en meilleure santé et bien plus vigoureuses.

P.-S. : Si vous n’avez pas d’orties à la maison promenez vous un peu à la campagne, vous en trouverez certainement 😉