Vous connaissez certainement la consoude pour l’avoir déjà croisée à l’état naturel sur la rive d’une rivière ou en bord de bois. Plante couvre-sol, on la reconnaît à ses feuilles rugueuses et à ses petites fleurs en forme de clochettes blanches, roses ou violacées. Cette plante vivace est aussi connue pour ses vertus médicinales.

Pour le jardinier, la consoude s’avère également très intéressante de par sa teneur en oligo-éléments et en minéraux, et en particulier en potasse.

Utilisée en purin, la consoude est un fertilisant et un phyto-stimulant pour la croissance des fruits et légumes. Suivez nos conseils pour fabriquer votre purin de consoude fait maison et savoir comment l’utiliser.

La consoude, c’est quoi ?

Plante vivace herbacée, la consoude (Symphytum) pousse essentiellement, à l’état naturel, dans les lieux humides et riches comme les prés, les bords de rivières ou de fossés, l’orée des bois…

Drageonnante, la consoude se veut un couvre-sol efficace. Dotée d’un feuillage velu et rugueux, elle se couvre, de mars à juillet, de petites fleurs en forme de clochettes dont la couleur oscille entre blanc, rose et violet.

Ses petites fleurs sont très mellifères et attirent nombre d’insectes pollinisateurs. Quant à ses surnoms de “langue de vache” ou “d’oreilles d’âne”, elle les doit à ses longues feuilles qui peuvent atteindre 80 cm. Des feuilles qui, froissées, exhalent une odeur de concombre.

Fleur de consoude
Fleur de consoude

Mais si cette plante herbacée est appréciée par les jardiniers, ce n’est pas uniquement pour sa beauté ou ses vertus médicinales, connues depuis l’Antiquité.

La consoude est en effet très riche en oligo-éléments, vitamines et minéraux, et en particulier la potasse, le calcium, le phosphore, le magnésium et l’azote.

En outre, elle contient de l’allantoïne, un stimulant des cellules végétales. Ce principe actif accélère la floraison (tout comme la bore que la consoude contient aussi) et stimule la fructification.

Pour en savoir plus, lire notre article : La consoude, une plante aux mille usages.

L’utilité du purin de consoude

De par sa richesse en azote et en potassium,la consoude fait un très activateur de compost. Préparée en purin, elle devient très utile au jardin pour la croissance des végétaux, fruits, légumes et même plantes d’ornement.

Le purin de consoude fera en effet un très bon stimulant pour les plantes. Il va accélérer leur développement et augmenter considérablement leur fructification. Le purin de consoude est donc un fertilisant naturel dont les propriétés sont supérieures à celle d’un engrais. De même, il va permettre aux plantes potagères ou ornementales d’être plus résistantes face aux maladies, aux agressions des ravageurs, à la sécheresse, au gel….

Pulvérisé au printemps, il stimule les semis et les jeunes pousses. Plus tard dans le cycle de la plante, il joue le rôle d’un super engrais.

Pour autant, le purin n’est pas un insecticide ni un fongicide à proprement parler. Pour que la consoude développe ses qualités répulsives, fongicides et insecticides, il faut la préparer en décoction.


La recette pas à pas

Il existe une trentaine d’espèces de consoude mais deux sont à privilégier pour fabriquer son purin : la consoude officinale que l’on peut planter dans un coin de son jardin, ou la consoude de Russie “Bocking 14”, très riche en potasse, très productive, et qui bénéficie de racines profondes pour aller chercher les minéraux dans le sol qu’elle restitue en purin.

Préparation du purin de consoude
Préparation du purin de consoude

Comment faire son purin ?

  • Récoltez un 1 kg de feuilles de consoude et hachez-les grossièrement. Vous pouvez aussi mettre les tiges.
  • Mettez vos feuilles dans un seau en plastique (pas de contenant métallique) et tassez-bien.
  • Versez 10 litres d’eau de pluie et recouvrez avec un couvercle.
  • Faites fermenter pendant 3 semaines à 1 mois en remuant de temps en temps.
  • Filtrez avec un linge.Le purin étant utilisé pour arroser le sol, il n’a pas besoin d’être filtré finement.

Le purin de consoude peut se conserver quelques mois dans un récipient en plastique hermétique.

Avant de l’utiliser, il est obligatoire de le diluer à 5 % (0.5 l de purin pour 10 litres d’eau) pour les jeunes plants au printemps et à 20 % (2 litres de purin pour 8 litres d’eau) pour l’arrosage des plantes.


Comment utiliser le purin de consoude au jardin et au potager ?

Au jardin ou au potager, le purin se pulvérise ou permet d’arroser les végétaux. N’oubliez pas de le diluer, il ne doit jamais être utilisé pur.

Arrosez au pied les légumes-fruits comme les tomates, les aubergines et toutes les cucurbitacées, les fraises tous les 15 jours, mais aussi les légumes-racines comme les pommes de terre, les betteraves, les carottes.

Vous pouvez aussi vous en servir pour favoriser la floraison des rosiers et de toutes les plantes à fleurs.


Pour continuer sur l’utilisation des purins au potager :