Quoi de plus agréable et de pédagogique pour les enfants que des passereaux et autres oiseaux du ciel qui volettent dans votre potager à la recherche du couvert ?

D’autant que ces oiseaux sont souvent très utiles pour vous débarrasser des insectes ravageurs ! Et si vous installiez un nichoir pour les attirer ?

Pourquoi installer un nichoir à oiseaux ?

Oiseau à l'abriEn installant un nichoir à oiseaux dans votre jardin, vous offrez un gîte confortable et accueillant à certains petits oiseaux du ciel.

Ils pourront tout simplement y trouver un abri mais surtout nidifier et nicher pour assurer leur descendance.

En effet, avec l’urbanisation galopante, la transformation des campagnes, la modernisation de l’agriculture et la rénovation des bâtiments, les habitats naturels de ces oiseaux (fissures dans un bâtiment, granges ouvertes, arbres morts, haies naturelles…) se font plus rares ou moins adaptés.

Or, ces oiseaux participent activement à l’équilibre biologique d’un jardin ou d’un potager. Et ce de différentes façons :

  • Ils sont des consommateurs insatiables d’insectes nuisibles comme les pucerons, les larves de chenilles, ou d’autres petites bêtes comme les altises, les punaises, les otiorhynques
  • Ils participent indirectement à la pollinisation des végétaux. Ce phénomène de dissémination de graines s’appelle l’endozoochorie.

    Des végétaux comme les fraises, les mûres, les cotonéasters, les cerisiers…colonisent ainsi un territoire éloigné grâce à leurs baies, avalées par les oiseaux, et rejetées dans les fientes.

  • Ils enchantent nos journées au jardin par leur chant et leurs allées et venues.

Comment choisir son nichoir ?

Il existe une multitude de nichoirs, tous différents les uns des autres par la taille, la forme, la hauteur, les matériaux utilisés, et surtout la grosseur du trou d’envol.

Format de nichoir en bois avec un trou

Pour sélectionner le meilleur nichoir, commencez par observer quelles espèces d’oiseaux vivent à proximité de chez vous. Mésange, moineau, sittelle torche pot, rouge-queue noir, rouge-gorge…tous n’ont pas les mêmes besoins en matière de nichoir qui peut être fermé, semi-ouvert ou ouvert pour les merles.

Pour autant, la plupart des nichoirs doivent respecter quelques impératifs :

  • Un modèle simple, type boîte à lettres, convient à de nombreuses espèces
  • Le nichoir ne doit pas avoir de perchoir qui peut être utilisé comme point d’appui par des prédateurs comme les pies
  • Le nichoir doit avoir une avancée de toit qui protège le trou, percé suffisamment haut. Ainsi, la couvée sera protégée des intempéries
  • Un petit trou au fond du nichoir permet à l’humidité de s’évacuer
  • Le nichoir ne doit pas afficher des couleurs trop vives. Préférez des teintes naturelles qui se fondent dans le décor
  • Le nichoir doit être conçu dans des matériaux qui préservent de l’humidité, le bois, de la terre cuite, des tuiles…
  • Le nichoir doit être dénué de substances nocives ou toxiques comme les peintures, les vernis, les lasures…L’huile de lin est parfaite pour le bois.
  • Un couvercle amovible en facilite l’entretien

Ainsi, les mésanges préfèrent les nichoirs avec des trous de moins de 3 cm, les moineaux et les sittelles torche-pots avec des trous de 30 à 32 mm.

Les rouges-gorges, les bergeronnettes grises et les gobemouches grisets préfèrent les nichoirs aux entrées plus larges. Quant aux nids d’hirondelles, ils sont spécialement adaptés pour être fixés sous les toits.

Quelques oiseaux de nos jardins

Pour mieux les accueillir et leur offrir un habitat adapté, il est important de savoir reconnaître quelques espèces d’oiseaux qui siègent dans nos jardins.

Les oiseaux du jardin
Savoir reconnaître quelques oiseaux de nos jardins : Mésange, passereau, rouge-gorge, sittelle torche-pots, bergeronnette grise, gobemouche gris.

Où et quand installer son nichoir?

Une fois votre nichoir choisi, reste à définir le bon moment et le bon endroit pour l’installer

Le bon moment pour l’installer

Idéalement, le nichoir doit être installé bien avant la saison de l’accouplement qui, selon les espèces, commence dès que les jours se font plus longs, au début du printemps. Il doit aussi être posé en amont pour que les oiseaux s’habituent et avant l’hiver.

Donc, le moment idéal pour installer son nichoir est l’automne, et en particulier octobre et novembre. Ainsi, les oiseaux transis pourraient y trouver refuge et ils auront le temps de le repérer avant la ponte. Pour les aider à le repérer, n’hésitez pas à mettre des mangeoires pas très loin.


Le bon endroit pour le positionner

Un nichoir doit être suffisamment haut pour que les prédateurs comme les chats ou les fouines n’y aient pas accès. Idéalement au-delà de 2 mètres. Il peut être suspendu à des branches d’arbres, jamais posé dessus, ou installé contre un mur ou un tronc, dans un endroit isolé sans trop de va-et-vient.

Le nichoir doit être protégé des intempéries et des vents forts, ni trop à l’ombre, ni trop au soleil. Une orientation vers l’est ou le sud-est est parfaite. Vous pouvez éventuellement l’incliner légèrement pour éviter la pénétration de la pluie.

Attention : Une fois que votre nichoir a trouvé sa place, n’y touchez plus !

Oiseau dans son nichoir

Comment attirer les oiseaux dans son nichoir ?

Avant tout, ce sont les oiseaux qui décident. Si, au bout de 2 ans, votre nichoir n’a reçu aucun pensionnaire, c’est qu’il est mal placé !

Sinon, vous pouvez nourrir les oiseaux en hiver. Sans oublier de l’eau régulièrement renouvelée, surtout en hiver car, dans la nature, elle peut être gelée. N’hésitez pas à disséminer un peu partout des matières utilisées pour la fabrication des nids, poils d’animaux, brins de paille et de foin, fibres de coco…

Enfin, un jardin qui offre le couvert aux oiseaux sera nettement plus accueillant et ils pourraient décider d’y fonder une famille. Ainsi, en hiver, la meilleure façon de les attirer, c’est de leur offrir une haie fruitière ou gourmande, constituée d’arbustes à baies comme les cotonéaster, les fusains, les houx, les pyracanthas, les pommiers d’ornement, les viornes, les sorbiers des oiseaux (le bien nommé !)…

Comment fabriquer son nichoir ?

C’est une activité intéressante à partager avec les enfants et qui ne demande pas de grandes compétences en bricolage. Quelques conseils :

Fabrication nichoir à oiseaux

  • Choisir un bois comme le pin, le sapin ou le mélèze brut de 15 à 18 mm d’épaisseur et adapter les dimensions aux oiseaux ciblés. Plusieurs plans sont accessibles, entre autres sur le site de la LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux)
  • Protéger le bois à l’huile de lin
  • Découper des planches avec les dimensions suivantes : un fond de 15 cm x 12 cm, un mur arrière de 15 x 20 cm, un mur avant de 15 x18 cm et un toit de 19 x 22 cm. Les deux côtés de 15 cm de largeur seront inclinés donc ils auront des hauteurs différentes de 18 et 20 cm
  • Assembler les différents côtés avec des vis

Vos questions, nos réponses

  • Pourquoi les oiseaux ne viennent pas dans ma cabane ?

    Elle est peut-être mal orienté, trop haut ou trop bas, mal fixé. Ou encore sale car des insectes ou des rongeurs y ont trouvé refuge.

    Si vous avez un chat, les oiseaux peuvent être effrayés par sa présence. Le nichoir est peut-être aussi trop près de la maison. Ou alors, il n’est pas adapté car trop grand pour les oiseaux que vous aimeriez accueillir.

  • Peut-on donner à manger aux oiseaux dans leur nichoir ?

    Il vous arrive rarement de dîner au lit avec vos enfants ! C’est pareil pour les oiseaux ! Le nichoir leur permet de couver et d’élever leurs petits qu’ils nourrissent avec les insectes capturés.

    Il est donc inutile voire interdit de nourrir les oiseaux dans leur nichoir. En revanche, en hiver, n’hésitez pas à installer des mangeoires.


Des nichoirs originaux !

Nichoir oiseaux original

nichoirs oiseaux originaux