Monogame et carnivore, le rapace est un prédateur présent partout dans le monde. Son mode de vie peut être diurne ou nocturne selon son espèce. Ce chasseur hors pair se distingue des autres oiseaux par ses remarquables attributs conçus pour la prédation. Voici tout ce qu’il faut savoir du rapace.

Rapace, qui es-tu ?

Le rapace est un oiseau de proie au régime carnivore. Si certains rapaces sont charognards, la plupart chassent pour se nourrir.

Comment reconnaître un rapace ?
Faucon sauvage en phase “d’atterrissage”

On reconnaît un rapace à son anatomie notamment caractérisée par :

  • un bec crochu et très tranchant ;
  • des yeux avec une position assez frontale ;
  • et des serres extrêmement puissantes et munies de 4 doigts.

Le rapace est également doté d’une vue perçante et d’une ouïe très fine. Enfin, le rapace peut chasser en vol, à l’affût d’un promontoire offrant un point de vue stratégique, ou en se déplaçant sur la terre ferme.

Quelle est la différence entre un rapace diurne et un rapace nocturne ?

On classe les rapaces en deux groupes que l’on distingue en fonction de leur mode de vie.

  • Les rapaces diurnes que sont les Accipitriformes (milans, vautours, busards, éperviers, autours, buses, aigles) et les Falconiformes (faucons, caracaras) sont principalement actifs durant la journée.
  • Les rapaces nocturnes que sont les Strigiformes (hiboux ou chouette, otus, chevêches) sont, pour leur part, actifs durant la nuit.

Comment reconnaître les différents types de rapaces ?

On peut distinguer les rapaces diurnes des rapaces nocturnes grâce à certaines de leurs caractéristiques physiques.

Autour des Palombes. Crédit photo D Jauvin
Autour des Palombes, rapace diurne. Crédit photo D Jauvin

Très hétérogènes, les oiseaux du groupe des rapaces diurnes possèdent un plumage de camouflage (cryptique) qui les aide à se fondre dans leur environnement.

  • Les Accipitriformes sont généralement plus gros que les Falconiformes.
  • Les Falconiformes possèdent un bec à dent tomiale (excroissance pointue placée de chaque côté de la partie supérieure du bec). Ce sont des rapaces « de haut vol » qui chassent des proies volantes.

Les rapaces nocturnes sont plus faciles à reconnaître, car plus homogènes :

Chouette grise, rapace nocturne

  • leurs canaux auditifs sont dissymétriques (conçus pour recevoir les sons de toutes les directions) ;
  • leurs yeux sont entourés de plumes raides qui forment un disque facial caractéristique (leur offrant une vision adaptée à l’obscurité) ;
  • et leur plumage est velouté (conçu pour émettre le moins de bruit possible pendant le vol.)

Où puis-je observer des rapaces dans la nature ?

Les rapaces sont présents dans le monde entier, excepté en Antarctique. Plaines, montagnes, falaises, zones agricoles, milieux forestiers ouverts ou denses… Leurs habitats sont très variés et fluctuent d’une espèce à l’autre.

Buse dans la nature

Notons toutefois que les oiseaux de grande envergure évitent généralement les milieux forestiers denses qui ne leur permettent pas de se déplacer à leur aise.