Cela fait quelques dizaines de jours que je ne vous ai pas donné de nouvelles des légumes de mon potager.
Je vais donc vous faire un nouveau tour d’horizon de mes carrés et de mes plants les plus frileux encore bien au chaud à l’intérieur.
Les carrés se verdissent de plus en plus, mais le soleil et la sécheresse qui nous guette m’obligent à arroser régulièrement.

Commençons par les grands classiques : les radis, j’en ai déjà récolté quelques-uns en fonction de mes envies et de mes besoins. Cette année, je ne laisserais pas de répit à mon potager et dès qu’un espace ce libèrera pour quelques semaines, il sera occupé par des radis ou de la sala (optimisation maximale)de.

Radis prêts pour la récolte
Radis prêts pour la récolte

Juste a côté les épinards se portent bien, je pourrais en récolté dors et déjà afin de faire une salade de jeunes pousses, mais je préfère les laisser grandie un peu. La bonne surprise du potager n°1, est la réussite de mes semis de poireaux (enfin :)). On peut observer deux belles rangées de fines brindilles vertes (c’est vrai que je suis encore loin de faire une soupe, mais c’est un début encouragent).

Deux rangées de poireaux
Deux rangées de poireaux

Le grand soleil, et les prévisions météo de ces prochains jours m’ont décidé a faire mes premiers semis de haricots. J’ai choisi une variété à rame cette année, reste à surveiller la levée d’ici 10 jours.

Le deuxième potager n’est pas très actif, toujours de l’ail, de l’oignon et de l’échalote. J’ai en plus semé un carré de radis et un de navets (que j’ai déjà éclairci cette semaine) et repiqué des oeillets d’Inde au centre, histoire de préparer l’arrivée des pieds de tomate à la fin mai.

Le troisième potager ne fait pas dans l’originalité : radis, mesclun et roquet sont au menu.

Enfin dans le dernier carré, la bourache et le persil grandissent gentiment, j’y ai aussi planté du céleri rave et branche, quelques soucis et de la laitue. Afin de la mettre à l’abri  des grosses chaleurs (tout est relatif :)) du moment, je protège les jeunes pousses avec une cagette en bois.

pousses de laitue protégées du soleil par une cagette
pousses de laitue protégées du soleil par une cagette

Dans les bordures, les fraisiers sont en fleur et laissent présager de belles récoltes, la menthe, comme les framboisiers continuent d’envahir le peu d’espace restant (mais c’est tellement bon :)).

Les semis à l’intérieur

Derrière mes fenêtres, il ne reste des tomates, des piments ainsi que les tout derniers semis de courgette, cornichon et basilic.
Il est intéressant de remarquer la différence de croissance en fonction des variétés. Par exemple, les tomates cerise sont déjà beaucoup plus avancées que les noires de Crimée.

Pied de tomate cerise
Pied de tomate cerise
Pied de tomate noire de Crimée
Pied de tomate noire de Crimée

La vitesse de pousse des cornichons de Paris est assez impressionnante, 10 jours après le semis voilà à quoi ressemble le plant :

Plan de cornichon
Plan de cornichon

Enfin pour finir ce long inventaire, je vous présente l’un de mes pots de basilic. Cette année, j’ai également semé du basilic pourpre afin d’ajouter une petite pointe de couleur au potager ;).

Jeunes plants de basilic
Jeunes plants de basilic

Où en êtes-vous dans vos travaux? qu’avez-vous déjà semé ? Avez-vous fait des récoltes ? C’est à vous de parler de vos potagers 😉