Le cornichon

Et si faire pousser des cornichons dans votre potager était extrêmement bénéfique pour la planète ? Finies les grandes productions de cornichons en France ! Désormais, ces cucurbitacées aigre-douces, que nous adorons consommer, poussent à 95 % en Asie et parcourent ainsi des milliers de kilomètres avant de rejoindre nos assiettes…

Fiche plantation

Famille Cucurbitacées
Cycle Annuel
Semis Mars à avril
Plantation Mai à juillet
Récolte juillet à octobre
Rendement 2kg/m²
Exposition Soleil
Sol Frais, souple et riche.
Entre les plants 30 à 40 cm
Entre les lignes 1m
Graines Le Vert Petit de Paris

Le cornichon, une histoire de goût et… de coût !

Cultivé dans l’Himalaya pour la première fois, puis propagé de l’Inde vers la Chine et le Moyen-Orient, le cornichon fait son entrée en France sous le règne du roi Charlemagne, qui le répertorie dans l’un de ses Capitulaires de Villis.

Cornichons croquantsAu XVIe siècle, la France raffole de cornichons et en cultive en grande quantité. Conservés dans une saumure vinaigrée, les cornichons acides réussissent leur mariage avec nos charcuteries et terrines.

Malheureusement, les années 2000 signent la fin de la production française de cornichons en la délocalisant en Inde et en Chine pour des raisons économiques.

Si quelques producteurs français continuent de cultiver certaines variétés de cornichons sur notre territoire, leur volume de production reste anecdotique en comparaison des tonnes de cornichons venus d’Asie et distribués à travers le monde.


Variétés répandues de cornichons

Parmi les 370 variétés de cornichons répertoriées, on retient quelques espèces particulièrement appréciées :

Le Vert Petit de Paris


L’amélioré de Bourbonne (Cucumis Sativus)

  • Longueur : 5 à 9 cm
  • Diamètre : fin, celui d’un doigt
  • Couleur : vert
  • Aspect : velu
  • Quand le récolter ? Juste après la floraison

Le Fin de Meaux

  • Longueur : 18 à 22 cm à complet développement
  • Diamètre : 6 cm
  • Couleur : vert
  • Aspect : piqué et aqueux
  • Quand le récolter ? Avant sa taille définitive, pour le consommer comme un mini concombre
  • Graines cornichon Le Fin de Meaux

Le cornichon de Russie, ou « Malossol »

  • Longueur : jusqu’à 24 cm en fin de croissance
  • Diamètre : 6 cm
  • Couleur : vert foncé
  • Aspect : lisse, chair fine
  • Quand le récolter ? Lorsqu’il atteint 10 à 12 cm, pour le consommer « à la russe ».

Manger des cornichons : des bienfaits oui, mais quelques précautions !

Avec un apport calorique de 10 kcal / 100 g, le cornichon est l’un des condiments les moins caloriques de sa catégorie alimentaire. Sa composition riche en minéraux et vitamines en fait un aliment sain et bénéfique pour votre santé. On retrouve notamment les composants nutritifs suivants :

  • phosphore
  • potassium
  • calcium
  • sélénium
  • pro-vitamine A (bêta-carotène)
  • vitamine B9

Des restrictions à la consommation de cornichon

Généralement conservé dans une saumure salée et sucrée, le cornichon est idéal pour relever vos plats. Ce condiment est cependant déconseillé pour les enfants et les personnes souffrant de problèmes cardiaques, d’hypertension ou de maladies rénales, à cause justement de la forte teneur en sel et en sucre de sa préparation.

De nombreux bienfaits sur la santé

Le cornichon est très pauvre en lipides (0,3 g /100 g), protéines (1,2 g / 100 g) et glucides (3 g /100 g). Cela en fait un allié intéressant dans les régimes hypocaloriques. Il est préférable de le consommer en début de repas pour qu’il joue pleinement son rôle d’activateur de la digestion grâce à son acidité naturelle.

De plus, la présence de phénoliques et de peroxydase assure une action antioxydante étonnante : le cornichon est donc un aliment qui prévient les maladies cardiaques et les cancers, en réfrénant l’action des radicaux libres.


Des cornichons dans votre potager : du semis à la récolte

Plant de cornichon
Plant de cornichon
Du semi à la récolte, le cornichon se plait dans un sol réchauffé et meuble.

Pour protéger vos semis, vous pouvez opter pour :

  • une plantation en bouteille conservée à l’intérieur de la maison
  • une plantation sous serre
  • une plantation en pleine terre mais protégée par un filet jusqu’à la fin des gelées printanières

En semant 3 à 4 graines de cornichon dans un même poquet, vous sélectionnerez ensuite le ou les 2 plants les plus robustes.

La pousse du cornichon est très rapide : ce fruit est en effet récolté avant d’atteindre sa maturité. Comptez donc sur le mois de juillet pour vos premières récoltes, puis au fil de l’été, tous les 2 jours environ.


Conseils pour le potager

Prévoyez un espacement suffisant entre vos plants (environ 30 à 40 cm) et entre vos rangées (1 m). Cela favorise la pousse et évite la contamination en cas d’attaque par des champignons.

La mise en terre ou repiquage du jeune plant se prévoit au mois de mai, selon la température extérieure. Une fois planté, pensez à bien arroser votre plant et à empailler son pied pour limiter l’évaporation de l’humidité. N’arrosez pas ses feuilles, sous peine de les voir brûler.

Un même carré potager n’accueille des plants de cornichons qu’une fois tous les 3 ans. Entre-temps, privilégiez la culture de légumes racinaires et de bulbes de fleurs, afin d’enrichir la terre et de la rendre performante pour une nouvelle plantation à la 3e année.


Vos cornichons à l’abri des maladies

Le cornichon ne demande pas beaucoup d’entretien, mais comme de nombreuses espèces végétales, il peut être victime de champignons. De l’oïdium au mildiou, il convient d’être attentif à l’état de vos plants pour détecter l’arrivée de la maladie à temps. Tandis que le premier recouvre d’une poudre blanche les tiges et les feuilles, le second les noircit.

Pour protéger vos cornichons des invasions fongiques, privilégiez des solutions naturelles et peu agressives comme le bicarbonate de soude ou le lait.

En plus des champignons, le cornichon subit les invasions de parasites comme les puces et pucerons ou encore les limaces et les escargots. Comme pour le reste de votre potager, vous pouvez envisager d’intégrer des coccinelles qui se chargeront de faire une partie du ménage.


Comment préparer les cornichons ?

À la cueillette, vos cornichons mesurent entre 3 et 10 cm selon la variété choisie. Après un passage soigneux sous l’eau froide, brossez-les énergiquement avec une brosse alimentaire. Pour des cornichons plus savoureux, prenez le temps de les dégorger en les recouvrant d’une épaisse couche de gros sel pendant une douzaine d’heures.


Préparer la saumure

Les cornichons se conservent en bocaux dans du simple vinaigre ou dans une saumure. Généralement, une saumure réunit les ingrédients suivants :

  • vinaigre
  • sel
  • sucre
  • eau

Vous pouvez l’agrémenter de vin blanc sec et d’épices ou herbes (poivre, clou de girofle, estragon, laurier) ou encore de petits oignons frais ou de la ciboule.

Mes bocaux de cornichons

Découvrez dès maintenant notre méthode pas à pas de préparation et de conservation de vos cornichons.


Quelle est la différence entre un concombre et un cornichon ?

Le concombre et le cornichon se ressemblent avec leur peau verte et leur aspect légèrement épineux. Pourtant, ils sont bien différents.

  • Le concombre est plus long que le cornichon.
  • Le cornichon est plus croquant, aigre-doux ou acidulé en bouche que le concombre.

Avant, on distinguait les fruits que l’on cueillait avant maturité (les cornichons) et ceux que l’on cueillait en fin de croissance (les concombres), mais il s’agissait d’une espèce unique : le cucumis sativus. Avec la sélection génétique, ces cucurbitacées se sont progressivement séparées, et celles que nous consommons aujourd’hui sont en réalité des cousines génétiques, mais bien des espèces différentes.

Il existe donc bien une différence entre le cornichon et le concombre. Les graines de cornichons que vous semez aujourd’hui dans votre potager ne donneront pas de concombres demain… !