Citronnier, oranger, mandarinier…Ces agrumes, très populaires depuis quelques années, se cultivent partout sur notre territoire. En pleine terre sur le pourtour méditerranéen, en pot ailleurs. Car les agrumes sont particulièrement frileux. Le yuzu se démarque pourtant par sa plus grande rusticité.

C’est quoi exactement le yuzu?

Le yuzu (Citrus junos) est un citronnier issu de l’hybridation entre un mandarinier sauvage et du citron d’Ichang (Citrus ichangensis).

Le yuzu se reconnaît à sa peau très épaisse, grumeleuse et irrégulière, entre jaune et orange à maturité.

Qu'est-ce que le Yuzu

Sous cette peau se cache une chair acidulée et fruitée qui rappelle tout à la fois le citron vert, la mandarine et le pamplemousse. Le yuzu fait aussi penser aux saveurs du cédrat et de la bergamote. Il possède un arôme très puissant mais délicat et raffiné.

De la taille d’une mandarine, cet agrume renferme beaucoup de pépins et peu de jus. C’est d’ailleurs sous forme de jus que le yuzu est le plus utilisé en cuisine, essentiellement japonaise. En cuisine, on utilise aussi le zeste.

De la taille d’une mandarine, cet agrume renferme beaucoup de pépins et peu de jus.
De la taille d’une mandarine, cet agrume renferme beaucoup de pépins et peu de jus.

Comme la plupart des agrumes, le yuzu est riche en vitamines C et A aux propriétés antioxydantes. Il est donc recommandé pour développer ses défenses immunitaires et lutter contre le vieillissement des cellules.

Le yuzu, un citronnier plus rustique

Le yuzu est un petit arbre, haut d’environ 3,50 m et large de 3 m à maturité. Il a la particularité d’être largement plus rustique que les autres agrumes comme le citronnier ou l’oranger.

En effet, dans de bonnes conditions culturales, le yuzu peut supporter des températures hivernales jusqu’à – 10 à – 12 °C. Ce qui peut autoriser une culture en pleine terre dans certaines régions.

Agrume, le Yuzu, c'est quoi

Pour autant, il pourra supporter quelques gelées mais de courtes durées et non récurrentes. Et le thermomètre doit impérativement augmenter en journée pour que le yuzu profite de températures hivernales agréables.

Si vous pouvez, le yuzu mérite une place dans le jardin. D’autant que c’est un petit arbre intéressant d’un point de vue ornemental : sa floraison blanche printanière est très odorante, ses rameaux sont très épineux et son feuillage vert foncé, lustré et coriace.

Fleur de Yuzu

Il bénéficie d’une croissance plutôt lente. La plantation se fera impérativement au printemps.

Comment cultiver le yuzu ?

De par sa rusticité, le yuzu peut se planter en pleine terre sur le pourtour méditerranéen, la zone dite de l’oranger, mais plus largement sur tout le bassin méditerranéen, des Pyrénées au Var, presque jusqu’à Valence.

Dans cette zone relativement large, le yuzu sera impérativement planté à un situation chaude et ensoleillée, en évitant tout de même les rayons trop brûlants du soleil.

Culture du Yuzu

Il devra surtout être planté à un emplacement parfaitement abrité des vents et des courants froids, dans un sol parfaitement drainé, riche et léger, enrichi de compost ou d’un engrais spécial agrumes.

Un sol humide, gorgé d’eau et mal drainé mettra à mal sa rusticité. Il a également une préférence pour les sols neutres à légèrement acides, mais jamais calcaires.

Ailleurs, le yuzu se plante en pot dans un substrat composé de terre de jardin et de terreau spécial agrumes, sur un lit de billes d’argile. Le pot sera hiverné dans une pièce hors gel mais fraîche en hiver, comme une véranda ou un jardin d’hiver.