Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question : pourquoi fêter Noël avec un sapin qui trône au milieu du salon ? Qui plus est tout illuminé et décoré de boules et guirlandes…

La tradition du sapin, une longue histoire

Noël approche…Peut-être vous êtes-vous déjà procuré l’incontournable sapin de Noël, bien vert et délicatement parfumé. D’autres préfèrent un sapin artificiel, durable pendant de nombreuses années.

Femme décore son sapin de Noël

D’autres encore déploient des trésors d’imagination pour créer un sapin plus surprenant en bois. Toujours est-il que la décoration du sapin se veut un moment festif.

L’idée peut paraître saugrenue et surtout bien éloignée de la fête chrétienne, correspondant à la naissance du Christ.

En fait, le sapin de Noël a des origines païennes.

En effet, en tant qu’arbre au feuillage persistant, chez les Celtes, il a toujours symbolisé la vie, la lumière, le soleil qui triomphe de la mort, de l’obscurité, du froid…Ce sapin était donc célébré pendant le solstice d’hiver dans de nombreuses traditions.

Bonifatius Donareiche
Saint Boniface et le chêne de Thor. © Wikimedia Commons
Une légende consacre ensuite le sapin comme symbole de la naissance de Jésus. Saint Boniface, un moine évangélisateur allemand, abat un chêne, arbre considéré comme sacré par les Celtes.

Celui-ci écrase tout lors de sa chute sauf un petit sapin ! Le miracle étant né.

Ce qu’au XVIe siècle que le sapin décoré fait son apparition en Europe du Nord, du côté de l’Allemagne et des pays scandinaves.

Aujourd’hui, de nombreux pays se disputent l’origine de ce sapin décoré mais les historiens tendent à fixer son origine en Alsace, alors allemande, vers 1520.

Comment la tradition du sapin s’est propagée partout dans le monde?

On a vu que le sapin est né du côté de l’Allemagne et des pays scandinaves. Cette tradition a ensuite voyagé dans le monde entier. Et ce via le phénomène des migrations et des mariages royaux des princes et princesses du duché allemand.

Portrait de Marie Leszczynska
Portrait de Marie Leszczynska, Jean-Marc Nattier 1748, huile sur toile.

Ainsi, Marie Leszcynska, première épouse de Louis XV, installe un sapin à la cour de Versailles. Tout comme la reine Charlotte, épouse du roi britannique Georges III.

Très festive, cette tradition s’est propagée, sans qu’elle soit intimement liée à la naissance de Jésus, un événement plutôt célébré par la crèche.

Et les décorations du sapin, elles viennent d’où?

Au tout début du sapin, les populations l’ornaient de pommes rouges et de sucreries. Certainement une référence au jardin d’Eden. Or, en 1858, la petite histoire relate que la récolte de pommes fut catastrophique à cause de la sécheresse.

Ni une ni deux, un verrier alsacien, basé à Goetzenbruck en Moselle, souffle des boules de verre. La boule de Noël était née et le succès est immédiat.

Boule de Noël en verre
Boule de Noël en verre © DarioSpagnolo Wikimedia

Elle fait la renommée de la verrerie vosgienne jusqu’en 1964, puis tombe dans l’oubli. Avant de renaître en 1999. Depuis cette date, chaque année, les verriers sortent une collection unique de boules de Noël.

Femme accroche une boule de Noël à son sapin.Autrefois, on y accrochait aussi des coquilles de noix garnies d’huile et munies d’une mèche pour apporter la lumière. Les bougies ont pris le relais. Avec le danger qu’elles représentaient !

En 1885, un hôpital de Chicago aurait d’ailleurs brûlé à cause des bougies du sapin. C’est suite à cette catastrophe qu’est née aux États-Unis la première guirlande électrique.

Autrefois, les gens y suspendaient aussi des sucreries, des gâteaux ronds ou des hosties. Quant à l’étoile, elle rappelle celle de Bethléem. C’est le dernier né de la famille qui doit logiquement l’installer pour célébrer la naissance de Jésus.

Aujourd’hui, le plastique a pris le relais…