Si comme moi vous cultivez de très petites parcelles (c’est le propre du potager en carrés), il vous reste sûrement un bon nombre de graines sur les bras une fois vos plantations effectuées. Les semences, en fonction des espèces se gardent entre 2 et 5 ans, mais pour les conserver dans des conditions optimums il faut respecter quelques règles très simples.


Pourquoi conserver ses graines d’une année sur l’autre ?

Dans les temps actuels où on se pose beaucoup de questions sur les produits alimentaires, leurs transformations et leurs traçabilités, conserver les graines de son propre potager est l’assurance d’un produit naturel exempt de tout produit chimique ou phytosanitaire.

Semer les graines

De plus, vous n’aurez pas de mauvaise surprise lors de la prochaine récolte puisque vous connaîtrez déjà le résultat et le rendement de vos plantations.

Enfin, c’est économique et écologique. Vous ne dépenserez pas d’argent pour l’achat de nouvelles graines et vous continuerez le cycle naturel.


Comment récolter ses semences ?

Pour commencer, il est essentiel de choisir les bons plants porte-graines, ceux sur lesquels vous allez prélever vos semences.

Il faut donc oublier les plants issus d’hybrides (on les trouve sous la dénomination F1) qui produiraient des fruits ou des légumes différents de la récolte précédente avec moins de goût et de vigueur, une résistance aux maladies plus faible, etc.

Vous devrez donc absolument privilégier les pieds les plus sains et dont le rendement a été abondant car la moindre anomalie se répercutera sur la descendance.

Graines de tomateSelon le fruit ou le légume, le moment de récolter diffère. Par exemple, pour les légumes-fruits tels que les tomates, les poivrons ou encore les courges, on prélève les graines sur le fruit à maturité.

En revanche, pour les légumes racines comme la carotte et la betterave, pour les légumes-feuilles comme la laitue et le chou ou encore pour les légumes-gousses comme les légumineuses, il faut laisser la plante monter en graines.

C’est lorsque les fleurs seront fanées qu’elles les libéreront et que vous pourrez les récupérer.


Comment faire sécher ses graines ?

Maintenant que vous avez récolté vos graines, il faut les faire sécher parfaitement avant de les stocker car tout résidu d’humidité pourrait déclencher la germination.

Commencez par les nettoyer et enlevez toutes les impuretés en vous aidant d’un tamis au besoin. Ensuite, étalez-les sur une plaque antiadhésive et laissez-les sécher à l’air libre, à l’abri de la lumière.


Comment bien conserver ses graines ?

L’humidité et la chaleur sont les déclencheurs de la germination, il est donc conseillé de fuir ces deux facteurs. Les contenants devront donc être le plus hermétiques possible.

Personnellement, j’utilise des boîtes de pellicules (demandez à un photographe près de chez vous ils en gardent toujours quelques-unes), des petits pots de confitures (vous pouvez faire un stock lors de vos séjours à l’hôtel), voire des bocaux pour les plus grosses graines (haricots, pois, …).

Conservation des graines

Il semblerait que le stockage idéal soit une boite de paracétamol type Efferalgan ou Juvamine. En effet, ces tubes incluent une pastille qui absorbe l’humidité directement dans le couvercle.

Une fois vos boîtes hermétiquement fermées, vous pouvez les déposer dans un réfrigérateur, dans votre cave (à condition qu’elle ne soit pas trop humide), ou dans un simple placard à l’abri de la lumière.


Des étiquettes pour identifier vos graines

Étiquettes sur les boîtes de grainesPensez également à créer des étiquettes afin de ne pas oublier quelles graines sont contenues dans vos pots. Notez y toutes les informations que vous jugez utiles comme le nom et la variété, les périodes de semis et de récolte, la date de péremption et pourquoi pas une petite photo ;).

Vos graines ainsi rangées conserveront toutes leurs qualités de germination, il ne vous restera plus qu’au moment venu à ouvrir la bonne boite pour effectuer de nouveaux semis.


Des pochettes pour transporter vos graines

Pochette de grainesSi comme moi, vous produisez vos propres graines et réalisez des échanges pour compléter votre collection, je vous propose un gabarit pour réaliser des pochettes à graines.

Sans colle, ni scotch. Que du pliage ! C’est un format idéal pour transporter ou expédier vos semences. Je vous invite à vous rendre sur la page des pochettes de graines pour recevoir directement par mail un modèle prêt à imprimer.

Après avoir imprimé le gabarit, vous pouvez regarder mon tutoriel vidéo pour vous aider à réaliser le pliage des pochettes.


Comment savoir si mes graines sont encore viables ?

Le test du bol d’eau est à mon sens le plus simple et le plus rapide. Il suffit d’immerger les graines. Celles qui coulent sont bonnes, celles qui restent en surface peuvent être écartées.


Comment tester la germination des semences ?

Malheureusement, le pouvoir germinatif des graines faiblit avec le temps. Pour vérifier celui des vôtres, disposez une dizaine de graines sur du papier essuie-tout humide que vous replierez sur lui-même et placez le tout dans un contenant hermétique et transparent.

En fonction de la variété des graines, la germination dure entre 3 et 21 jours. À l’issue du temps nécessaire, observez la réaction de vos semences. Si à peine la moitié a germé, il faudra penser à densifier vos semis mais si seulement une ou deux graines ont germé, c’est que le stockage n’a pas été bien fait et la récolte risquera d’être assez pauvre.

Bon à savoir : Réaliser des bandes de graines écolo pour vos faciliter vos semis au potager.