Toutes les fiches de culture

Le poivron

Légume-fruit d’été par excellence, le poivron s’accorde merveilleusement bien avec la tomate et la courgette pour cuisiner une belle ratatouille. Au jardin, le poivron aime logiquement les situations bien ensoleillées.

Fiche plantation

Famille Solanacées
Cycle Annuel
Semis Mi-février à mi-avril
Plantation Mi-avril à juin
Récolte Août à octobre
Rendement 2 à 3 kg/m²
Exposition Ensoleillée
Sol Riche en humus
Entre les plants 60 cm
Entre les lignes 60 cm

Origine et variétés du poivron

Originaire d’Amérique du Sud, et en particulier du Mexique où il aurait été cultivé il y a plus de 7000 ans, le poivron traverse les mers sur les bateaux de Christophe Colomb pour arriver en Europe au XVIe siècle.


Une sorte de piment doux originaire du Mexique

C’est en fait une variété de piment dont la consommation ne se développe qu’au XVIIIe siècle, d’abord autour du bassin méditerranéen.

différentes sortes de pimentIl entre encore d’ailleurs dans la composition de nombre de plats traditionnels comme la ratatouille, la paella, la piperade…

A noter qu’en 1932, un chercheur hongrois utilise 2 tonnes de poivron pour isoler, pour la première fois, l’acide ascorbique sous forme de poudre blanche. C’est la vitamine C capable d’éradiquer le scorbut.

Les différentes variétés de poivrons

Il existe une multitude de poivrons qui se différencient par la forme et la couleur de leurs légumes-fruits mais aussi par la rapidité de leur croissance ou leur précocité.

On distingue déjà les poivrons carrés, presque cubiques, à la chair croquante, les poivrons rectangulaires, plutôt plats et longs et les poivrons triangulaires, également appelés cornes.

Quelques exemples de variétés :

  • Le Rosso est rond et rouge.
  • Le Corno di toro est un poivron long et plutôt mince.
  • Le Doux d’Espagne ou de Valence forme de gros fruits rouges, très allongés.
  • Le Doux long des Landes est précoce, productif et donne des poivrons longs et rouges.
  • Le tequila sunrise est allongé et orangé.
  • Sans oublier les nombreux hybrides F1, issus de sélections rigoureuses et qui donnent des fruits vigoureux.

Les bienfaits nutritionnels du poivron

Le principal atout nutritionnel du poivron est sa teneur en vitamine C. Ainsi, 50 g de poivron couvre 75 % de besoins journaliers en vitamine C. Il contient aussi des vitamine A, B et K.

bienfaits du poivronIl est également l’un des végétaux qui disposent d’une forte teneur en fibres, importantes pour le transit intestinal. En revanche, il est très peu calorique.

Il contient des anti-oxydants tels que les caroténoïdes et les flavonoïdes et des minéraux indispensables que sont le manganèse, le cuivre.

Enfin, il contient de la lutéoline qui favoriserait l’apprentissage et la mémoire.

Comment semer et planter des poivrons ?


Du semis…

Les semis de poivron se font impérativement au chaud, il lui faut au moins une température de 28 ° pour germer.

Le semis se pratique donc à l’intérieur ou sous une serre chauffée dès le mois de février-mars car la croissance est très lente. Il est donc relativement difficile et au final, peu écologique.

C’est pourquoi il est préférable de se procurer des plants en godets dans les jardineries ou chez les horticulteurs.

la culture de poivrons


…à la plantation

Fin mai début juin, les poivrons peuvent se repiquer ou se planter dans un sol drainé et riche en matières organiques. Quant à l’emplacement, il doit être très ensoleillé, c’est primordial pour que vos poivrons se montrent reconnaissants.

Chaque plant de poivron doit être espacé de 50 cm.

Faites un trou et déposez un peu de compost puis mettez en terre votre plant de poivron. Arrosez abondamment et paillez.

Les poivrons peuvent se cultiver en pot sur un balcon à la condition de leur apporter régulièrement un engrais.


Comment entretenir et récolter le poivron ?

le poivron au potagerPour se développer, le poivron a besoin d’arrosages réguliers pour que le sol ne soit jamais sec.

Il est préférable d’arroser au goulet de l’arrosoir et de pailler pour garder un peu d’humidité et espacer les arrosages.

Un peu de compost pendant la fructification peut être également bénéfique.

Dans les régions un peu plus froides, il est possible de poser des tuiles au pied des poivrons pour capter le soleil et les réchauffer.

Pour obtenir de jolis poivrons, vous pouvez tailler le plant lorsque celui-ci compte une dizaine de fruits ou fleurs.

La récolte intervient à partir de la fin juillet et se poursuit jusqu’aux gelées. Cueillez les fruits avec leur pédoncule et avec une peau lisse, brillante et bien tendue.

Vous pouvez les récolter verts ou bien à maturité lorsqu’ils sont colorés de rouge ou de jaune.


Maladies et ennemis des poivrons

L’un des ennemis du poivron est le puceron noir. A combattre grâce aux larves de coccinelle qui peuvent aussi se nourrir de l’araignée rouge qui aime se délecter du feuillage des poivrons.

Au niveau des maladies, ce sont principalement le mildiou et l’anthracnose qui sont nocives pour les poivrons. La décoction de prêle est assez efficace. Il faut également éliminer les plantes atteintes et les brûler.


Que faire avec le poivron : du jardin à l’assiette ?

Le poivron se mange cru ou cuit. Cru, le poivron peut se montrer indigeste. Pour éviter cet inconvénient, il suffit de le couper en tout petits tronçons pour bien le mastiquer.

Ou alors on enlève la peau soit en le passant au four ou au grill quelques minutes, soit en le faisant pocher à l’eau bouillante, là encore quelques minutes. On peut aussi enlever la peau à l’économe.

le poivron en cuisineIl faut aussi prendre soin de bien enlever les graines et la partie blanche intérieure, un peu amère.

Le poivron se coupe en lanières, en dés, en bâtonnets et se mélange aux salades estivales pour apporter couleur et croquant. Il est également très bon mariné dans de l’huile d’olive et de l’ail.

On peut enfin en faire un coulis coloré en le mixant avec de la crème.

Le poivron se consomme bien évidemment cuit. On peut le griller au four, le faire mitonner dans une cocotte pendant 15 minutes, le cuire au wok (5 minutes) ou à la vapeur (20 minutes).

Il est délicieux farci à la viande ou au fromage, en soupe chaude ou froide avec du basilic, en omelette, au barbecue, en purée, sur des pizzas ou en gratins.

Le poivron est enfin la base de la ratatouille, de piperade, du goulash, du gaspacho et de la sauce basquaise.

Vos questions, nos réponses


Quelle est la différence entre poivron vert et poivron rouge ?

Il n’y a en fait aucune différence puisqu’il s’agit du même poivron.

Le poivron vert est simplement cueilli plus tôt, avant sa maturité, tandis que le poivron rouge (ou jaune) est ramassé à maturité.

Le vert est légèrement plus amer que le rouge.

Pourquoi enlever la peau des poivrons ?

Concentrée en fibres, qui s’avèrent très résistantes aux sucs gastriques, la peau du poivron est très indigeste pour certains estomacs sensibles.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’enlever la peau qui, en outre, se détache de la chair à la cuisson, comme la tomate. Et il n’est pas toujours agréable d’avoir sous la dent des peaux recroquevillées.