Vêtu de bleu et de blanc avec un collier noir, c’est sans aucun doute le plus bel oiseau de mangeoires, ce qui nous lui fait pardonner tous ses défauts.

Il est fanfaron, pillard, tapageur, batailleur, moqueur et même soûlon. Il fréquente quotidiennement les bains d’oiseaux l’été et les mangeoires en toutes saisons.

Il préfère les arachides, le maïs concassé, le tournesol, les noix et les graines de citrouilles. Cependant il mange de tout; suif, graines mélangées, fruits, restes de table, etc…

Geai bleu, qui es-tu ?

Le geai bleu, également connu sous le nom scientifique “Cyanopica cyana“, est un oiseau de la famille des corvidés, comme la corneille noire. En France, on le trouve principalement dans les régions du sud, notamment dans le sud-ouest, le sud-est et le centre-sud.

geai bleu dans le jardin

Le geai bleu est reconnaissable par son plumage aux couleurs vives. Il a un dos brun-roux, des ailes et une queue bleues, ainsi qu’une bande noire à l’œil.


Le geai bleu ne migre pas, il est résident toute l’année !

Il habite dans tout l’est du Canada et des États-Unis de la Baie d’Hudson au golfe du Mexique. Son aire de résidence s’arrête au pied des montagnes Rocheuses.

Il est le “gardien” de la forêt et des mangeoires. Au moindre danger, il sonne l’alerte au voisinage, permettant ainsi aux autres oiseaux de se cacher du prédateur qui vient rôder.

Il aime faire des provisions, toute la nourriture que vous lui offrez, il la prendra et ira en cacher une partie pour les jours plus difficiles.

Une légende raconte qu’un geai Bleu avait rempli toute une maison abandonnée de glands !

Il devient silencieux, à la période de nidification

Ses arbres préférés sont les chênes, les érables, les hêtres et les pins. Il bâtit son nid solide, bien caché dans un arbre et fait mille détours pour y accéder, se sachant très voyant, il devient maître dans l’art de se dérober.

Geai bleu autour d'un nichoir

Il partage la construction du nid avec sa conjointe, même si c’est seulement elle qui couve les oeufs, il la ravitaille sur son nid. Plus tard, il l’aide à nourrir la nichée.

Il semble qu’il prend soin de ses congénères vieux et des infirmes et partage avec eux la nourriture en temps de disette.

La nourriture habituelle du geai bleu

Il chasse par petits groupes à la recherche de nids dont il dévore les oeufs et les oisillons.

Il se nourrit surtout de glands, de noix et de faînes, qu’il emmagasine dans des vieux nids ou des trous de pics.

Il mange volontiers des campagnols, des souris et des insectes. Les petits fruits font partie de son alimentation durant la belle saison, il s’en enivre souvent.

Il s’amuse à harceler les hiboux et autres rapaces lorsqu’il chasse en groupe. Même les chats et les écureuils ne peuvent lui résister longtemps.