L’espérance de vie des oiseaux est extrêmement variable d’une espèce à l’autre. Par ailleurs, leurs conditions de vie, les maladies auxquelles ils sont exposés ou encore les ressources naturelles disponibles ont un impact direct sur leur longévité. Découvrez la durée de vie moyenne des oiseaux et leurs causes potentielles de mortalité.

Quelle est la durée de vie moyenne des oiseaux ?

On recense presque 10 000 espèces d’oiseaux vivants à travers le monde, avec une espérance de vie tout aussi variable. Si la majorité des oiseaux ont une durée de vie assez brève, certaines espèces profitent d’une longévité exceptionnelle.

Quelques exemples des durées de vie

  • entre 3 à 4 ans pour les petits passereaux ;
  • de 10 à 14 ans pour les cardinaux ;
  • entre 10 et 24 ans pour les gros-becs ;
  • jusqu’à 20 ans pour le corbeau freux ;
  • jusqu’à 22 ans pour la grande aigrette ;
  • de 18 à 32 ans pour les balbuzards ;
  • jusqu’à 34 ans pour la sterne ;
  • de 18 à 42 ans pour les oies du Canada ;
  • de 30 à 46 ans pour l’aigle doré ;
  • jusqu’à 50 ans pour l’albatros ;
  • de 30 à 50 ans pour les aras ;
  • jusqu’à 60 ans pour le kakapo ;
  • jusqu’à 63 ans pour la mouette rieuse ;
  • de 21 à 65 ans pour le grand-duc.

Globalement, les oiseaux de taille moyenne vivent plus longtemps que les oiseaux de petite taille, et ce sont généralement les plus gros spécimens qui ont la plus longue espérance de vie.

Quelles sont les principales causes de mortalité chez les oiseaux ?

L’espérance de vie des oiseaux est fortement impactée par leurs conditions de vie. Aussi, les oiseaux élevés en captivité vivent souvent beaucoup plus longtemps que les oiseaux sauvages. Les causes de mortalité chez ces derniers sont, en effet, bien plus nombreuses.

Petits oiseaux

La vieillesse, les maladies, la prédation, le braconnage, la pollution ou encore l’altération des habitats figurent parmi les causes de mortalité les plus fréquentes chez cette faune sauvage.

Les activités humaines ont notamment un effet significatif sur l’espérance de vie de nombreuses espèces d’oiseaux.

  • Transformation des écosystèmes en terres agricoles, développement des zones urbaines, assèchement des marais, exploitation forestière… Elles sont d’abord responsables de la destruction de leurs habitats naturels.
  • La pratique du nourrissage des oiseaux joue un rôle dans la propagation des maladies aviaires, car elle facilite la transmission des pathogènes entre les individus.
  • Les chats domestiques tuent entre 1.4 à 3.7 milliards d’oiseaux chaque année.
  • La pollution, notamment les pesticides (comme le DDT) les plaques d’hydrocarbures dues aux marées noires, est elle aussi à l’origine de la mort de nombreux oiseaux terrestres et marins.
  • Quant à la pollution lumineuse, ses effets sont nocifs sur les espèces nocturnes et tout particulièrement sur les oiseaux marins nocturnes.

Quel est le record de l’oiseau le plus vieux ?

Selon l’US Fish and Wildlife Service, l’organisme américain chargé de la préservation de la faune, c’est une femelle Albatros qui détient le record de longévité chez les oiseaux sauvages avec ses 70 ans d’existence !

Albatros

D’autant plus que L’albatros de Laysan est une espèce qui vit habituellement une cinquantaine d’années. Et pour couronner le tout, WISDOM la femelle septuagénaire a donné naissance à un poussin !

Le comportement des albatros est relativement difficile à étudier car ils passent par 90% de la vie en mer. Seul le retour sur leur lieu de nidification permet de les observer chaque année.