Saviez-vous qu’il existe dans le monde un rapace dont la distance d’un bout à l’autre des ailes équivaut à la longueur d’une petite voiture ? Ce champion de vol représentait même le Dieu de l’Air pour les Incas. Mais alors, quel est le plus grand rapace au monde ?

Le Condor des Andes : le plus grand de tous les rapaces

C’est le Condor des Andes, Vultur gryphus, qui s’impose sans mal comme le plus grand des rapaces au monde. À noter : le Hibou Grand-duc est quant à lui le plus grand rapace nocturne du monde.

Ce géant des airs peut atteindre 3,20 m d’envergure pour un poids compris entre 10 et 12 kg. Dans le règne des oiseaux, seul l’albatros hurleur parvient à le dépasser avec une envergure pouvant aller jusqu’à 3,60 m.

Condor des Andes

Le Condor des Andes est un grand vautour noir doté d’une collerette de plumes blanches installée à la base de son cou.

Affectionnant les rochers inaccessibles, il vit le long de la Cordillère des Andes et des côtes du Pacifique en Amérique du Sud, à une altitude comprise entre 3 000 et 5 000 m.

Condor Andin

Essentiellement charognard, Vultur gryphus se nourrit notamment de cadavres de camélidés (vigogne, alpaga, lama, guanaco) et d’animaux de bétail (moutons et bœufs).

Les rapaces sont-ils en danger d’extinction ?

D’après l’étude scientifique du Biological Conservation datant de 2018 :

  • 18 % des rapaces sont menacés d’extinction ;
  • et 52 % des populations mondiales sont en déclin.

En France, les rapaces sont particulièrement menacés par l’électrocution sur les lignes à haute tension, mais aussi par les activités humaines récréatives qui dérangent les sites de reproduction des oiseaux de proie (notamment du Gypaète barbu).

Le gypaète barbu ou ossifrage
Le gypaète barbu ou ossifrage, est reconnaissable par son plumage brun-rougeâtre et son envergure impressionnante. Cet oiseau majestueux se distingue par son régime alimentaire particulier, se nourrissant principalement d’os qu’il casse en les laissant tomber depuis les airs pour accéder à la moelle.

D’autres rapaces sont également menacés en raison de la raréfaction de leurs proies, et notamment des lapins de garenne.

Enfin, des tirs au fusil et des empoisonnements par ingestion d’appâts toxiques font ponctuellement de nouvelles victimes parmi les rapaces (notamment chez le Milan royal).

Milan Royal

Quelle est la durée de vie moyenne d’un rapace ?

Il existe des centaines d’espèces de rapaces diurnes et nocturnes, dont la durée de vie est propre à chacune.

Par exemple, le Condor des Andes profite d’une longévité exceptionnelle de 50 ans, là où le Grand-duc vit une vingtaine d’années, et l’Urubu noir seulement 10 ans.
Parmi les rapaces les plus connus :

  • l’espérance de vie de l’Aigle royal est d’environ 25 ans ;
  • la Pygargue à tête blanche vit en moyenne entre 20 et 30 ans ;
  • la Buse variable vit environ 25 ans ;
  • la Chouette effraie dépasse rarement les 10 ans ;
  • l’Autour des palombes vit entre 15 et 20 ans ;
  • le Faucon pèlerin a une durée de vie moyenne de 17 ans ;