Avec leur grosse tête ronde capable de tourner à 270°, leur bec crochu, leurs serres puissantes et leurs immenses yeux ronds… la chouette et le hibou partagent bien des caractéristiques physiques similaires. Un indice permet toutefois de faire la différence entre une chouette et un hibou.

Comment différencier la chouette du hibou ?

Il n’existe qu’une seule différence scientifiquement avérée entre ces deux oiseaux nocturnes : le hibou possède des aigrettes sur le dessus de sa tête, ce qui n’est pas le cas de la chouette.

Les deux aigrettes du hibou grand duc

Ces aigrettes prennent la forme de deux petites touffes de plumes installées de part et d’autre de la tête du hibou au-dessus de ses yeux et qui ressemblent à des oreilles ou à des sourcils.

Chouette grise

Notez que les aigrettes sont plus ou moins visibles selon l’espèce observée, comme chez le harfang des neiges, ce qui les rend parfois bien difficiles à repérer.

Harfang des neiges
Harfang des neiges possèdent de minuscules aigrettes repliées sur sa tête. C’est donc un hibou.

Les chouettes et les hiboux sont-ils des rapaces ?

La chouette et le hibou sont tous les deux issus de l’ordre des Strigiformes et de la famille des rapaces. Plus précisément, ces deux oiseaux sont des rapaces nocturnes qui vivent essentiellement la nuit et dorment le jour.

Chouette effraie ou L'effraie des clochers
Chouette effraie ou L’effraie des clochers

Pourquoi les chouettes et les hiboux sont-ils actifs la nuit ?

Si les rapaces nocturnes sont plus actifs la nuit, c’est tout simplement parce que leurs proies de prédilection le sont aussi.

En effet, chouettes et hiboux se nourrissent de petits mammifères, et ces derniers sont très actifs la nuit en raison d’un moins grand nombre de prédateurs.

De fait, les chouettes et les hiboux font partie des rares oiseaux à chasser la nuit. Ils sont donc moins sujets à la concurrence, ce qui augmente leurs chances de succès et donc de survie.

Comment les chouettes et les hiboux chassent-ils dans l’obscurité ?

Les rapaces nocturnes ont développé tout un arsenal physique pour chasser dans l’obscurité.

Hibou chasse la nuit

  • Leur vision nocturne est notamment particulièrement développée, ce qui leur permet de voir dans la presque totale obscurité. De plus, leurs yeux sont orientés vers l’avant, contrairement aux rapaces diurnes, afin de profiter d’une vue binoculaire plus précise.
  • Par ailleurs, l’extrême mobilité de leur tête capable de pivoter à 270° leur offre une bien meilleure appréciation des distances, ce qui est très utile pour la chasse.
  • De même, les chouettes et les hiboux profitent d’une ouïe hyper-développée qui permet une localisation extrêmement précise des moindres vibrations sonores.
  • Enfin, les Rémiges de ces oiseaux (les plumes alaires) leur offrent un vol parfaitement silencieux, capacité indispensable pour chasser la nuit alors qu’aucun bruit de fond ne trouble le silence nocturne. Ce vol réalisé en toute discrétion, leur évite d’être entendus par leurs proies.