Quel bonheur de picorer des framboises directement sur l’arbuste ! Un bonheur que beaucoup croient réservé aux propriétaires de potager. Pas du tout puisqu’un framboisier se cultive très bien en pot sur un balcon, une terrasse ou dans un jardin urbain. Je vous donne tous mes conseils pour obtenir des framboises à la saveur exceptionnelle.

Quel pot choisir pour un framboisier?

framboisier en pot
Framboisier en pot
Plus le pot sera grand, plus votre framboisier sera à son aise. Et surtout, vous repousserez le moment de le rempoter.

Donc pour cultiver un framboisier dans de bonnes conditions, choisissez un contenant rond d’au moins 35 à 50 cm de diamètre et de profondeur.

Si vous optez pour un bac carré ou rectangulaire, une longueur de 80 cm à 1 mètre est idéale.

En ce qui concerne la matière, sachez que la terre cuite est toujours préférable aux matières synthétiques, plastique ou résine.

Tout simplement car la terre cuite assure une meilleure respiration des racines. En revanche, elle laisse plus facilement évaporer l’eau que le plastique qui est en outre souvent plus résistant au gel.

Quant au choix de la couleur, il vous appartient !

Quelle variété de framboisiers pour une plantation en pot?

Le premier critère de choix est lié au type de variété. Comme les fraisiers, les framboisiers existent en version remontante et non remontante.

Les framboisiers remontants produisent des fruits deux fois, sur les rameaux de l’année précédente et sur les pousses de l’année alors que les framboisiers non remontants offrent des framboises en début d’été mais en grosse quantité.

Framboise du jardin
Framboise du jardin / © charlotteinaustralia Flickr.com

Pour une culture en pot, il est préférable de privilégier une variété de framboisier naine ou au développement moindre et au port plus compact.

En effet, certaines variétés de framboisiers ont tendance à prendre beaucoup d’ampleur et deviennent des arbustes difficiles à cultiver sur un espace réduit.

Les variétés “Rubis Beauty” ou “Marastar” sont parfaites car elles ne dépassent guère 1 mètre de hauteur.


Où et quand planter un framboisier en pot?

La période idéale pour planter un framboisier en pot s’étale d’octobre à mars, hors périodes de gel évidemment. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour favoriser un bon enracinement.

Quant à l’emplacement accordé à votre framboisier, il sera ensoleillé sans être trop brûlant.

Votre framboisier en pot appréciera une pointe d’ombre, surtout dans les régions où les étés sont très chauds ou en période de canicule. Une exposition à l’ouest est la meilleure pour un framboisier cultivé sur un balcon ou une terrasse.

Comment planter un framboisier dans son contenant

Planter un framboisier est très simple même pour un jardinier amateur. La plantation se fait en plusieurs étapes :

  • Déposez au fond du contenant des billes d’argile ou du gravier afin d’assurer un bon drainage
  • Hors du pot, faites un mélange de terreau universel de bonne qualité avec de la terre de jardin et un peu de compost bien décomposé
  • Remplissez la moitié du pot de ce substrat
  • Retirez la motte du framboisier de son pot et décompactez-la
  • Installez la motte au centre du pot et complétez du substrat, sans enterrer le collet, c’est-à-dire la partie de la plante située entre les racines et les premières branches
  • Tassez et arrosez copieusement.

Paillage et palissage indispensables

Pour espacer les arrosages et conserver un certain degré d’humidité, le paillage est le bienvenu. Vous pouvez utiliser des feuilles mortes, des écorces broyées ou du BRF (Bois raméal fragmenté) du commerce.

Jeune framboisier vert
Jeune framboisier vert.

Le palissage est également recommandé car les tiges des framboisiers sont peu ramifiées et très longues. Donc elles se développent de façon anarchique.

En palissant, je guide les rameaux et je favorise une pousse à la verticale. De plus, la récolte en sera facilitée.
Je vous explique comment faire votre palissage, au moment de la plantation en pot :

  • Sélectionnez deux ou trois tuteurs en bois ou en métal ou des cannes de bambous bien droits par pot. Privilégiez une hauteur de 1,50 mètre
  • Enfoncez dans le substrat d’au moins 20 cm de profondeur
  • Tendez des fils de fer entre chaque tuteur à différentes hauteurs en les espaçant suffisamment
  • Attachez les rameaux de framboisiers sur les fils avec des liens de raphia, sans serrer.
  • Placez votre pot contre un mur afin de renforcer le palissage.

Pour vous faciliter la vie et limiter les efforts, vous pouvez aussi choisir un bac avec treillage intégré.

Quels soins apporter à un framboisier en pot?

Pour fructifier convenablement, un framboisier a besoin de quelques soins.


Des arrosages fréquents

Encore plus en pot qu’en pleine terre, un framboisier doit être arrosé régulièrement. Et particulièrement lors de la première année d’implantation, lors de la floraison et lors des fortes chaleurs estivales.

Framboise prêtes à être récoltées
Framboise prêtes à être récoltées.

Comptez un arrosage 2 à 3 fois par semaine en été ou en période de sécheresse, une fois par semaine au printemps.

Pour éviter l’apparition de maladies, arrosez au pied du framboisier sans mouiller le feuillage.


Une fertilisation annuelle

Belles framboises du jardin
Belles framboises du jardin.

Comme le framboisier a besoin d’un sol riche en matières organiques, offrez-lui un peu de compost ou de fumier bien décomposé chaque automne. Il suffit de griffer légèrement la surface du substrat et de déposer le compost ou le fumier.

Un peu d’engrais spécial petits fruits rouges peut aussi être ajouté entre les mois de mars et octobre. Cet apport d’engrais et de compost, riches en azote, permet de nourrir la plante mais aussi de diminuer le risque d’apparition de maladies cryptogamiques.


Une taille après la fructification

Pour faire simple, taillez les framboisiers après la fructification à environ 30 à 50 cm du substrat en commençant par les tiges desséchées.

Quelques conseils en plus

  • Inutile de protéger du froid votre framboisier puisqu’il est très rustique jusqu’à – 15°C.
  • Il n’est pas rare que les framboisiers drageonnent, c’est-à-dire produisent de nouveaux rejets. Vous pouvez facilement les prélever pour les repiquer dans de nouveaux pots.
  • La cueillette se fait au fur et à mesure des besoins, presque tous les jours. Les framboises sont fragiles donc il faut les consommer rapidement ou les transformer en confiture ou coulis. On peut aussi facilement les congeler. Alors régalez-vous!