Les pigeons, ces oiseaux familiers des milieux urbains, soulèvent bien des questions, notamment lorsqu’il s’agit de leurs oisillons. Alors que les adultes pullulent dans nos villes, les bébés pigeons restent confinés dans leur nid. Une stratégie bien particulière qui les distingue des autres oiseaux.

Le nid douillet des pigeons

Contrairement aux moineaux, qui se débrouillent rapidement par eux-mêmes, les pigeonneaux restent en retrait pendant une période de 35 jours en moyenne.

Bébé pigeon dans le nid
Bébé pigeon dans le nid. Photo Jeanne Menjoulet

Cette période de confinement, bien plus longue que chez d’autres espèces permet aux jeunes volatiles de se développer et de prendre leur envol avec un plumage épais.

Marc Devokaitis, responsable du service communication au Laboratoire d’Ornithologie de New York (Cornell Lab of Ornithology), souligne que cette durée prolongée dans leur nid confère aux pigeons une apparence adulte dès leur envol.

Jeunes pigeons
Jeunes pigeons. Photo W. Wilde

Alors que la plupart des oiseaux ne passent que deux à trois semaines dans le nid, les pigeons se complaisent jusqu’à six semaines dans les jupes de maman.

Ainsi, les jeunes pigeons ressemblent beaucoup plus à des adultes que d’autres oiseaux lorsqu’ils quittent le nid.

Notons également que les pigeonneaux sont difficiles à observer, puisque la nichée est souvent située dans des endroits hauts et difficilement accessibles tels que les toits ou les ponts.

Jeune pigeon qui vient de quitter le nid
Jeune pigeon qui vient de quitter le nid. Photo Anne-Marie

Pour les repérer dans la rue, il vous faudra faire preuve d’attention. Les juvéniles conservent leurs yeux sombres et exhibent des plumes coniques bien visibles, en attente de leur première mue. Des petits détails qui permettent de distinguer un jeune pigeon d’un oiseau adulte.

La stratégie des pigeons pour élever leur progéniture s’avère être un processus soigneusement orchestré, les dotant d’une maturité précoce et d’une adaptation rapide à leur environnement urbain.

Les différentes étapes du développement d’un pigeon

Les bébés pigeons ou pigeonneaux, ont une apparence distincte qui évolue au fil de leur croissance. À la naissance, les juvéniles sont nus, aveugles et relativement sans défense. Au fur et à mesure que les jours passent, le duvet s’épaissit et les plumes apparaissent.

  • Nouveau-né (0-3 jours) : À la naissance, les pigeonneaux sont généralement roses ou rose pâle. Ils ont des yeux fermés et un duvet très fin qui commence à recouvrir leur corps.
  • Jeune (4-10 jours) : Les yeux commencent à s’ouvrir, révélant des pupilles sombres. Le duvet devient plus dense, prenant une teinte plus claire que celle des adultes. Les pigeonneaux restent majoritairement immobiles, dépendant fortement des soins parentaux.
  • Pigeonneau plus âgé (11-20 jours) : Les plumes commencent à se développer davantage sur le corps. Les pigeonneaux deviennent plus actifs dans le nid, se déplaçant et explorant leur environnement limité.
  • Avant l’envol (21-35 jours) : Les plumes continuent à se développer, donnant au pigeonneau une apparence plus proche de celle d’un adulte. Les yeux peuvent prendre une teinte plus claire, mais ils restent souvent sombres. Les pigeonneaux commencent à pratiquer le battement d’ailes et à se tenir debout.
  • Juste avant de quitter le nid (35 jours et plus) : Le plumage est presque complet, bien que parfois un peu duveteux. Les yeux prennent une couleur rouge-orangée, caractéristique des pigeons adultes. Les pigeonneaux sont prêts à prendre leur envol, bien que leurs premiers vols puissent être maladroits.