Hydriques, énergétiques, nutritionnels minéraux et vitaminiques : tels sont les besoins que doit couvrir l’alimentation de vos chiens. Évoquons ensemble quelques points essentiels de la nutrition canine et abordons les principes de base d’un régime équilibré et adapté aux besoins spécifiques de nos fidèles compagnons.

3 règles : Régularité, hygiène, équilibre

  • Régularité : Donnez à manger à votre animal de compagnie des heures régulières 1 à 2 fois par jour. Si vous avez plusieurs toutous, servez le chien dominant en premier. Prenez vos repas avant les chiens. Même si le loup et le chien sont différents, gardez à l’esprit qu’au sein d’une meute, l’alpha mange toujours en premier.
  • Hygiène : Ne pas conserver les restes. Les gamelles doivent être nettoyées dès que la ration a été prise. Conserver les aliments secs dans un endroit sec, non exposé à la lumière et à la chaleur, et les aliments humides au réfrigérateur pour limiter le développement de germes et de bactéries.
  • Équilibre : un changement brusque d’alimentation expose le chien à des troubles digestifs. Évitez les activités sportives et les mouvements brusques après les repas.

Quel matériel est requis pour nourrir mon chien ?

Pour nourrir votre chien, optez pour une une gamelle à aliments en céramique, plastique ou acier inoxydable. On évite absolument le plastique.

Gamelle surélevée

Surélevez la gamelle si vous avez un chien de grande taille. En l’élevant à une hauteur appropriée, vous réduisez la contrainte sur le cou et la colonne vertébrale de votre chien pendant qu’il mange.

Équipez-vous d’un distributeur automatique en cas d’absence prolongée. Il permet aux chiens de bénéficier d’un libre accès à leur nourriture. Sauf si vous avez pas défini des horaires précis pour leur repas.

Pour les besoins en eau, prévoyez une gamelle en acier inoxydable avec un socle antidérapant pour éviter d’en mettre partout.

Chien boit de l'eau

Quel que soit le matériel utilisé, pensez à le laver et à changer l’eau régulièrement

L’alimentation de base

Les aliments que l’on trouve en magasin sont équilibrés, contrôlés et adaptés aux exigences de chaque animal.

Donnez une nourriture adaptée aux activités et états de vos chiens. Respectez les quantités indiquées sur les emballages.

L’alimentation sèche

L'alimentation sèche pour les chiens : les croquettesContient 5 à 10 % d’eau. Facile à conserver et à stocker. *

Se présente sous 3 formes : les croquettes à la viande (bœuf, poulet, agneau…) sont des aliments complets ; les donner nature ou y ajouter un peu d’eau.

Les flocons de céréales sont des aliments à mélanger à de la viande en boîte ou en barquette. Les soupes complètes.

L’alimentation humide

Pâtée pour chienContient 80 % d’eau comme les aliments frais. Facile à stocker. Se conserve peu de jours au réfrigérateur après ouverture.

De nombreuses variétés aux céréales, légumes et à la viande. Des vitamines et des sels minéraux.

Se présente sous les formes de pâtées et de boulettes en boîte ou en barquette.

L’alimentation spécifique

  • Les chiots et jeunes chiens : jusqu’à l’âge 6 à 8 semaines : lait de la mère. Jusqu’au sevrage (à partir de 6 semaines jusqu’à 2 moisselon la race du chien) : lait adapté à l’espèce canine et à l’âge du chiot (en poudre à réhydrater). À partir de 2 mois : aliments adaptés aux chiots.
  • Les chiens adultes : l’âge adulte varie de 10 à 24 mois selon la race. Adaptez la ration en fonction de l’activité de l’animal mais aussi de sa race.
  • Les chiennes gestantes et allaitantes : apportez-leur des aliments spéciaux pour la croissance : protéines, vitamines et minéraux.
  • Les chiens convalescents : mettez-les à la diète hydrique après une opération ou lors de diarrhées persistantes.
  • Les chiens dynamiques (sportifs, en période de chasse ou de travail). Donnez-leur une alimentation très digestible adaptée.

L'alimentation du chiot

L’alimentation en vacances

  • Le gardiennage : Si vous faites appel à quelqu’un pour s’occuper de votre chien pendant une période d’absence, veillez à consignez par écrit le régime de votre chien.
  • Le séjour à l’étranger : lors d’un déplacement prolongé dans un autre pays, pensez à prendre des réserves car les marques et les recettes diffèrent à l’étranger.
  • Le transport : Certains chiens supportent mal les voyages. Prenez quelques précautions : Laissez-les à jeun avant le départ. Ne donnez pas trop d’importance au départ afin d’éviter de stresser votre chien. Hydratation très importante pendant le voyage.

Le moment opportun, pensez à récompenser vos chiens avec des friandises.