Dès les premiers jours à la maison, il est important de bien éduquer votre chien. Un chien bien dressé est un animal de compagnie plus facile à vivre.

Même si l’éducation d’un chiot est plus facile que celle d’un chien adulte, avec de la patience, de la persévérance et une bonne dose de savoir-faire, les résultats sont garantis. À travers quelques gestes simples à adopter, voici les règles de base à respecter.

Les règles de base

  • Gardez votre calme
  • Prenez une voix grave
  • Donnez des ordres courts
  • Utilisez toujours les mêmes mots
  • Commencez dès le plus jeune âge de votre chien
  • Ne faites pas mal à votre chien, attrapez-le par la peau du cou et réprimandez-le. De cette façon il n’aura pas mal.
  • Apprenez vos enfants à être doux avec votre animal
  • Le chien doit disposer d’un espace bien à lui pour se reposer, s’isoler ou bouder.

Comment « bien punir » votre chien ?

Même si l’approche de l’éducation canine a évolué au fil des années, accentuant le renforcement positif plutôt que la punition, il est toutefois essentiel de faire sentir à votre animal qu’il s’est mal comporté.

Comment punir son chien efficacement ?

Parfois, malgré les bons gestes, il s’avère nécessaire de réprimander un animal. La clé pour une « bonne punition » est de prendre votre chien sur le fait, pour qu’il comprenne qu’il a fait une bêtise et pas après coup, car les chiens ont une mémoire à court terme.

Par ailleurs, les punitions doivent rester exceptionnelles et ne pas se produire pour de petits « accidents ».

À lire également : L’alimentation du chien : les 3 règles de base à respecter

Autre chose importante à savoir : cela ne doit pas toujours être la même personne qui réprimande le chien au sein de la famille (tout comme il faut éviter qu’une personne fâche et une autre console !).

Lorsque vous grondez votre chien, ne levez pas la main sur lui mais contentez-vous d’élever la voix, tout en restant calme. Ensuite ignorez-le pendant une dizaine de minutes (vous verrez à quel point il n’aime pas que vous ne vous occupiez pas de lui) ou encore envoyez-le dans sa panière !

Le renforcement négatif

Plutôt que de punir physiquement votre chien, essayez d’utiliser le renforcement négatif, c’est-à-dire retirer quelque chose d’agréable en réponse à un comportement indésirable. Voici un exemple :

  • Comportement souhaité : Vous demandez à votre chien de s’asseoir.
  • Stimulus désagréable : Vous appliquez une légère pression sur la laisse ou le collier.
  • Réponse correcte : Le chien s’assoit.
  • Retrait du stimulus désagréable : Dès que le chien s’assoit, vous cessez la pression sur la laisse ou le collier.
  • Renforcement négatif : Le retrait de la pression agit comme une récompense négative, encourageant le chien à s’asseoir à l’avenir lorsqu’on lui demande.

L’importance de récompenser votre chien

Il est également primordial de récompenser votre chien lorsqu’il se comporte bien, ce qui constitue un très bon moyen d’apprentissage. Les chiens apprennent plus efficacement lorsqu’ils sont motivés et récompensés. En effet, votre chien comprendra plus vite ce qu’il doit faire si vous le récompensez lorsqu’il fait quelque chose de bien.

Récompenser le chien

Les chiens apprennent mieux lorsqu’ils associent une action à une expérience positive. C’est une véritable motivation pour votre chien. Les récompenses encourage votre toutou à répéter les comportements positifs, car il associe ces actions à quelque chose de plaisant.

Vous pouvez le récompenser par une caresse, des friandises ou encore en jouant. Petit à petit, espacez les récompenses pour obtenir des résultats sur le long terme.


La solution des colliers d’éducation

Sachez qu’il existe également des colliers d’éducation pour apprendre votre chien à répondre aux ordres.

Collier de dressage électronique

Ces colliers sont équipés de dispositifs électroniques qui permettent de délivrer une stimulation électrostatique, une vibration ou un signal sonore lorsque le chien ne se comporte pas correctement. Ces colliers sont controversés et leur utilisation doit être effectuée avec prudence, de préférence sous la supervision d’un professionnel de l’éducation canine.

Collier à spray

Ce type de collier émet un jet de spray inoffensif (généralement d’eau ou de citronnelle) lorsque le chien adopte un comportement indésirable. Il peut être utilisé pour dissuader les comportements tels que l’aboiement excessif.

À lire également : Pourquoi mon chien aboie tout le temps ?

Collier anti-aboiement

Conçu spécifiquement pour contrôler les aboiements excessifs, ce collier détecte les vibrations du cou du chien associées aux aboiements et délivre une stimulation ou un signal sonore pour décourager le comportement.