Je ne vous ai pas donné beaucoup de nouvelles de mes carrés de potager ces derniers temps, et pour cause, il n’y avait pas grand-chose à raconter. En effet, le climat chaotique de ce début d’année n’a pas aidé la pousse de la végétation, la plupart des légumes stagnaient désespérément. Pour ne rien arranger, si dans un baroud d’honneur, ils avaient réussi un tant soit peu à se développer, ils se voyaient dévorés par de féroces limaces (amies limaces, je vous hais).
Résultat des courses un potager bien en retard par rapport aux années précédentes.

Les flops

Cette rubrique va malheureusement être bien garnie…

  • Mes premiers semis de haricots (trop froid)
  • Mon deuxième semis de haricots (j’ai nourri les limaces)
  • Les épinards qui sont passés du statut de très jeune pousse à plante montée en graine en deux jours (pour une fois qu’il faisait chaud)
  • Mes plants de potimarron et de melon qui ont disparu en une nuit après leur repiquage (merci qui?)
  • Un orage de grêle qui a désintégré quelques pieds de tomates

Les récoltes

Les récoltes ont donc été maigres jusqu’à présent, quelques salades ramassées au fur et à mesure du besoin (elles ont bien profité de la forte pluviométrie du printemps), des radis et surtout des fruits rouges dont la saison commence: framboises, fraises, bientôt mûres et myrtilles. Je n’ai malheureusement pas le temps d’en profiter, ils sont dévorés par un autre prédateur

La première récolte de framboises
La première récolte de framboises

Des raisons d’espérer

Le tableau n’est pas complètement noir, les légumes d’été ne vont pas tarder à sortir de leur longue hibernation. Certaines  tomates sont actuellement en fleurs et la première tomate est en formation. Pour le moment, aucune trace de mildiou n’est à déclarer (pourvu que ça dure), il faut dire que j’ai suivi à la lettre les conseils que présente Nicolas (un autre) dans son livre “Anti Mildiou”.

Première tomate de l'année au potager
Première tomate de l’année au potager

De même pour les aubergines dont on peut apercevoir les épines qui seront la base des futurs fruits.

Bientôt une aubergine?
Bientôt une aubergine?

Toujours au rand des bonnes nouvelles, le murier est en fleur, et la récolte promet d’être abondante. En attendant ce sont les abeilles et bourdons du quartier y sont attirés, de bon augure pour la pollinisation.

Le murier est en fleur
Le murier est en fleur

En vrac j’ai repiqué les poireaux, ressemé des carottes, des panais, des navets et du chou pe tsai (on verra ce que ça donne).

Que se passe-t-il actuellement dans votre potager, constatez-vous aussi du retard par rapport aux autres années? Faites-vous également face à des ratés? Allez-y, parlez-en ça vous fera du bien :P.

À bientôt autour du potager.