Toutes les fiches de culture

Le melon

Parce qu’ils sont rafraîchissants, difficile de se passer de melons juteux en plein été. Au jardin, il est évident que le melon aura besoin de beaucoup de soleil mais il pourra pousser dans tous les potagers de France.

Fiche plantation

Famille Cucurbitacées
Cycle Annuel
Semis Mars à mai
Plantation Mai à juin
Récolte Juillet à septembre
Rendement 3 kg/m²
Exposition Soleil
Sol Culture sur fumier, riche en humus
Entre les plants 100 cm
Entre les lignes 100 cm

Origine et variétés du melon

Probablement originaire d’Asie, le melon se retrouve en Égypte 5 siècles avant JC avant d’être consommé par les Grecs et les Romains. Ces derniers le mangent avec sel, poivre et vinaigre, pas encore arrivé à maturité.


Le melon, très apprécié à la Cour au XVIIe siècle

A la fin du XVIe siècle, le melon se cultive largement dans le sud de la France. Les variétés se développent.

Au XVIIe siècle, son territoire de culture s’élargit à l’Anjou et à la Touraine, puis à la Charente. Il faut dire que le melon est très apprécié à la Cour.

Petit à petit, il gagne ses lettres de noblesse partout et le melon charentais devient l’un des plus produits en France.


Les différentes variétés de melon

Il existe nombre de variétés de melon qui se distinguent par leur forme plus ou moins arrondie, leur chair orangée ou verte, leur peau jaune ou verte.

variétés de melonLes plus courants des melons cultivés dans nos jardins sont les cantaloups.

Le plus connu des cantaloups étant le melon charentais jaune ou vert, reconnaissable à son écorce peu épaisse, plus ou moins lisse, et à sa chair orange parfumée.

On trouve aussi des melons brodés qui se distinguent par leur écorce marquée de lignes et leur chair très sucrée.

Les melons sucrins bénéficient d’une forte teneur en sucre.

Enfin, il existe des melons d’hiver tels que les canaris. On peut aussi citer le Galia, un hybride récent.


Les bienfaits nutritionnels du melon

De par son importante teneur en eau, le melon est avant tout apprécié pour son côté désaltérant.

Quant à son apport calorique, il est plutôt bas (35 à 40 Kcal pour 100g).

Mais l’attrait principal du melon réside dans sa teneur en provitamine A, autrement appelée bêta-carotène qui dispose de vertus anti-oxydantes.

Les bienfaits du melon

Manger du melon apporte aussi des vitamines C et B, beaucoup de potassium, du magnésium, du calcium, du fer, du zinc, du manganèse, de l’iode… des oligo-éléments importants pour une bonne santé. Il est enfin riche en fibres.


Comment semer et planter des melons ?

Le légume-fruit qu’est le melon se cultive partout, à condition de disposer d’un emplacement ensoleillé.

Du semis…

Le besoin du soleil du melon s’applique dès le semis donc il lui faudra une température d’au moins 24 ° le jour et d’au moins 15 ° la nuit.

melon au potagerAutant dire que le semis en pleine terre ne peut se faire que dans le sud de la France, en mai. Ailleurs, on plante en godets en mars-avril.

En godets, il faut enfoncer 2 à 3 graines de melon dans un terreau léger. Mettez bien la pointe vers le bas.

Arrosez régulièrement par aspersion et laissez derrière une fenêtre de la maison ou dans une serre chauffée.

Au bout d’une semaine, les premières feuilles apparaissent. Lorsque les plantes ont 3 feuilles, supprimez les moins jolis.

On peut également faire ses semis en pleine terre en mai mais, même si les températures sont clémentes, n’hésitez à couvrir les jeunes plantules d’une cloche ou d’un châssis.

…à la plantation

Dans un sol bien enrichi de compost, profond, et surtout très ensoleillé, repiquez les plants de melon dès la mi-mai, lorsque les gelées sont finies.

Espacez-les d’au moins 80 cm car le melon prend beaucoup de place. Tassez la terre et arrosez.

Vous pouvez également pailler les pieds de melon.


Comment entretenir et récolter le melon ?

Les plants de melon doivent être régulièrement arrosés en été, à raison de 2 fois par semaine, plus s’il fait très chaud. Le paillage permet d’espacer les arrosages. L’arrosage peut être diminué 15 jours avant la récolte.

Pour isoler les fruits de l’humidité, posez-les sur une ardoise, une tuile ou une planchette de bois.

Pour améliorer la fructification, les melons peuvent être pincés au moins une fois lorsqu’ils possèdent 4 feuilles. Il faut couper au-dessus de la deuxième feuille.

plantation de melon

Ensuite, les deux tiges nées de ce pincement devront, à leur tour, être coupées au-dessus de la 3e feuille lorsqu’elles présentent chacune 4 fleurs.

Environ 4 semaines sont nécessaires à la formation du légume-fruit. Les feuilles fanées au-dessus du melon et un pédoncule prêt à se détacher indiquent que le melon est arrivé à maturité. Sans oublier le parfum qui s’en dégage.

Maladies et ennemis des melons

Le melon est extrêmement sensible à l’oïdium. Pour s’en prémunir, il faut arroser au goulot de l’arrosoir, directement au pied de la plante.
Veillez surtout à ne jamais mouiller le feuillage.

Que faire avec du melon : du jardin à l’assiette ?


Rien n’est meilleur qu’un bon melon, bien sucré, dégusté nature. On peut le présenter en tranches mais aussi en dés ou en billes, réalisées à l’aide d’une cuillère parisienne.

le melon en cuisineIl forme un mariage réussi avec le jambon cru, mais aussi avec le concombre. On le sert traditionnellement avec du Porto.

Vous pouvez ainsi le faire macérer dans du Porto ou du Muscat ou le rehausser avec des épices comme la cardamone ou des herbes aromatiques telles que le menthe ou le basilic. Mixé, il permet de réaliser une soupe glacé ou un sorbet.

Le melon peut aussi se manger chaud. Il se cuit au grill ou à la poêle pendant 2 à 3 minutes pour accompagner une viande ou un poisson dans un accord sucré-salé. On peut également en faire des confitures.

Vos questions, nos réponses


Est-il bon de manger du melon le soir ?

A moins de n’être pas suffisamment mûr ou au contraire légèrement gâté, le melon ne provoque pas de désordres intestinaux ou de difficultés à digérer. Vous pouvez donc parfaitement consommé du melon le soir.

Est-ce que manger du melon fait grossir ?

Le melon ne fait absolument pas grossir car il est gorgé d’eau à 90 % et riche en fibres. En manger permet d’arriver à satiété. De plus, même s’il a une saveur sucrée, il est pauvre en calories.