En hiver, beaucoup d’arbustes entrent en dormance et perdent leurs feuilles. D’autres, au contraire, se parent de leurs plus beaux atours pour colorer la saison froide et apporter une touche de gaieté au jardin, par leur feuillage coloré, leur floraison éclatante ou leurs baies.

Découvrez ma sélection de 10 arbustes à feuillage persistant qui vont sublimer votre jardin, à planter de novembre à mars.

Le camélia, l’arbuste roi de l’hiver

Le camélia
Le camélia
Lorsqu’on évoque les arbustes attrayants en hiver, le camélia s’impose. Certains fleurissent en automne jusqu’en décembre, d’autres en fin d’hiver, d’autres encore au cœur de l’hiver, suivant les régions et les variétés. Leur défaut est d’être légèrement frileux.

La floraison du camélia est extrêmement variée, simple ou double, et couvre une large palette de couleur. Il y en aura forcément une pour vous!

Où le planter?

  • À l’ombre ou à mi-ombre
  • Dans une terre légèrement acide, humifère, légère et bien drainée
  • En massif, en haie et en pot

Le mahonia, un arbuste à la floraison hivernale jaune

Le mahonia
Le mahonia
Difficile de passer à côté du Mahonia en hiver !

En effet, cet arbuste multiplie les atouts pour apporter une touche de couleur à l’hiver. Déjà par sa floraison qui s’étale de l’automne au début du printemps, suivant les variétés.

Le Mahonia fleurit en grappes de petites fleurs d’un jaune éclatant (surtout dans la grisaille ambiante !), délicieusement parfumées et très mellifères. Vous pouvez aussi aimer le Mahonia pour ses feuilles coriaces, très lobées et épineuses, qui évoquent celles du houx.

Où le planter?

  • À l’ombre ou à mi-ombre, au soleil dans le nord de la France
  • Dans un sol drainé, léger et sableux, neutre à acide
  • À l’abri des vents froids, loin du passage à cause du feuillage épineux
  • Dans un massif ou une haie champêtre.

Le sarcococca et ses fleurs blanches parfumées

Le sarcococca
Le sarcococca
Très facile à vivre, le Sarcococca arbore un beau feuillage vernissé, ressemblant à celui de l’olivier, et une floraison hivernale d’un blanc pur. Une floraison qui s’avère également très parfumée, de novembre à février. Les fleurs exhalent des senteurs de muguet et de jasmin. Elles donnent naissance à des baies rouge foncé, appréciées des oiseaux.

Très rustique et résistant à la pollution, il peut atteindre 2 m de hauteur. Il ne demande aucun soin particulier.

Où le planter?

  • À l’ombre ou à mi-ombre épaisse
  • Dans un sol frais, drainé, plutôt acide et humifère
  • À l’abri des vents froids et secs
  • Dans un massif de sous-bois, en bordure ou haie basse ombragée, en pot

L’Eleagnus, l’arbuste tout terrain

L'Eleagnus
L’Eleagnus
Certes, l’Eleagnus ne fleurit pas en hiver mais de mai à novembre.

Pour autant, il est très intéressant dans un jardin d’hiver pour son feuillage coriace, le plus souvent ondulé sur les bords, recouvert d’écailles argentées. Suivant les cultivars, le feuillage peut se parer de vert, de gris, de jaune, est parfois panaché…

C’est surtout un arbuste facile à cultiver et qui s’adapte à toutes les situations, même les plus difficiles, en bord de mer, en ville ou dans un jardin sec.

Où le planter?

  • Au soleil ou à mi-ombre
  • Dans un sol drainé, ordinaire et surtout sans excès d’eau
  • Dans une haie ou en isolé dans une pelouse

L’Aucuba japonica, un arbuste aux baies hivernales

L'Aucuba japonica
L’Aucuba japonica
Voilà un arbuste qui affirme sa présence au jardin en hiver ! Et ce grâce à ses petites baies rouge vif puis noires qui naissent sur les plants femelles. Non comestibles, elles constitueront le repas des oiseaux.

Sinon, l’Aucuba japonica est très attrayant par son feuillage coriace, épais et lustré, le plus souvent panaché de crème. Au printemps, il fleurit en rouge foncé. Rustique jusqu’à – 15 °C, il résiste à la chaleur et aux embruns.

Où le planter?

  • À l’ombre ou à mi-ombre
  • Dans une terre ordinaire très bien drainée
  • Dans une haie, en fond de massif, ou en isolé sur une pelouse

L’Euonymus japonicus, un arbuste aux feuillages variés

L'Euonymus japonicus
L’Euonymus japonicus
Difficile de décrire précisément l’Euonymus japonicus, également appelé fusain du Japon, tant il présente une pluralité de feuillages suivant les variétés.

Toujours est-il qu’il a un feuillage particulièrement lumineux en hiver qui égaiera votre jardin. C’est en outre un arbuste très tolérant aux embruns, à la pollution qui se taille très facilement.

Où le planter?

  • À mi-ombre
  • Dans un sol profond, riche et frais
  • En haie, en pot

Le houx, du piquant dans votre jardin

Le houx
Le houx
L’Ilex est un arbuste d’une grande robustesse, à la croissance lente, qui se couvre de jolis petits fruits rouges en hiver.

Ils font le bonheur des merles !

Quant à son feuillage, il est piquant, lustré et coriace, vert foncé ou marginé de crème.

Adapté à la taille, cet arbuste se montre très résistant aux pires situations et s’accommode de tous les sols.

Où le planter?

  • Dans une terre ordinaire, profonde, fraîche et bien drainée
  • À l’ombre ou à mi-ombre
  • En haie défensive ou champêtre, en isolé, en topiaire

Le laurier tin, une floraison de décembre à avril

Le laurier tin
Le laurier tin
Ses fleurs en corymbes, roses en boutons, et blanc rosé écloses, s’épanouissent à partir du mois de décembre. Elles exhalent un doux parfum de miel. Au printemps, les fleurs laissent leur place à des drupes bleu noir.

Quant à son feuillage, vert lustré, il est particulièrement dense et affirme sa présence au jardin, surtout en hiver.

Très rustique et facile à entretenir, le laurier tin est en outre résistant aux embruns et à la sécheresse.

Où le planter?

  • Au soleil et à l’abri des vents froids
  • Dans tous les sols bien drainés
  • En haie, en fond de massif, en pot

Le Pieris japonica, décoratif en plein hiver

Le Pieris japonica
Le Pieris japonica
Le Pieris japonica ou Andromède du Japon est un arbuste de terre de bruyère très ornemental au fil des saisons, essentiellement de par son feuillage.

Ses feuilles sont épaisses et coriaces, rouges au printemps, et vert sombre, nervuré de clair, ensuite.

Très facile à vivre, le Pieris japonica pourvu qu’on respecte ses impératifs culturaux.

Où le planter?

  • À mi-ombre
  • Dans une terre acide, bien drainée
  • En massif avec des plantes de terre de bruyère, en pot

L’eucalyptus, au feuillage gris bleuté

L'eucalyptus
L’eucalyptus
Avec son feuillage gris bleuté et sa silhouette gracile et légère, l’eucalyptus a assurément sa place dans un jardin.

D’autant qu’il est très simple à entretenir et résistant à la sécheresse et à l’humidité.

Peu rustique mais bien adapté aux littoraux, l’eucalyptus reste magnifique en hiver par ses feuilles aromatiques et son tronc qui s’exfolie.

Où le planter ?

  • Au soleil, à l’abri des vents froids
  • Dans un sol drainé, frais à sec
  • En massif, en isolé, en pot