Quoi de plus agréable qu’un feu de bois dans une cheminée ou la douce chaleur diffusée par un poêle à bois ?

Le bien-être est total, d’autant que le bois est la source de chauffage la plus économique, mais aussi la plus écologique. Encore faut-il disposer d’un minimum d’espace pour stocker et entretenir son bois placé à l’extérieur.

Pourquoi faut-il bien stocker son bois de chauffage ?

Quelles que soient les essences choisies, votre bois doit être parfaitement sec pour brûler correctement.

Bois sec dans la brouetteAinsi, pour avoir un excellent rendement, un bois doit afficher un taux d’humidité de moins de 20 %, et idéalement de 15 à 18 %, ce qui implique qu’il a été séché pendant 2 à 3 ans suivant les essences.

Un bois sec a un meilleur pouvoir calorifique. C’est pourquoi il est essentiel de le stocker correctement pendant l’hiver afin qu’il ne prenne pas l’humidité.

Vous pouvez aussi opter pour du bois vert, fraîchement coupé, qui devra être séché avant de passer dans la cheminée ou le poêle. Et ce pendant 2 à 3 ans. Là encore, un bon stockage est primordial pour que le processus de séchage soit enclenché.

En plus de mal brûler, un bois humide encrasse les conduits de cheminée ou de poêle, ce qui représente un potentiel danger. De même, un bois humide génère de la fumée.


10 conseils pour stocker et entretenir le bois de chauffage

Pour dégager une bonne chaleur, le bois doit être entreposé et stocké dans de très bonnes conditions. Il en va de votre confort et du rendement de votre appareil de chauffage.

Bûches soigneusement rangées à l'abri des intempéries
Bûches soigneusement rangées à l’abri des intempéries

Choisir un emplacement idéal

Idéalement, mieux vaut choisir l’extérieur pour faire sécher son bois de chauffage. En effet, le séchage en cave, dans un sous-sol ou un garage n’est pas optimal dans le sens où l’aération n’y est pas toujours assurée. Et, pour bien se conserver, le bois a besoin d’air.

L’endroit idéal doit donc être aéré, et plutôt exposé au sud ou au sud-ouest afin qu’il bénéficie du soleil. Évitez à tout prix une exposition au nord car le bois ne recevra que peu de soleil en hiver.

Privilégier l’accessibilité

Accessibilité du boisPar définition, on chauffe sa maison en hiver en période de grand froid, de gel, ou même de chutes de neige.

Donc rentrer le bois le matin ou le soir peut être considéré comme une corvée au regard des intempéries.

Évitez donc d’entreposer votre bois au fond du jardin et choisissez plutôt un emplacement pas trop éloigné de la maison.

N’oubliez jamais que déplacer des bûches de bois demande des efforts de par leur poids. Mieux vaut ranger son bois au bon endroit dès le début.


Ne pas stocker votre bois trop près de la maison

Près de la maison pour être accessible, c’est bien. Mais trop près, à savoir contre un mur n’est pas la meilleure chose qui soit. D’abord, l’aération ne sera pas forcément optimale.

Ensuite, votre tas de bois risque d’être soumis à l’influence des vents et aux écoulements d’eau de pluie. Or, le bois de chauffage doit être mis à l’abri des intempéries.

Vous pouvez éventuellement le poser contre une façade de votre habitation à la condition de laisser un espace d’au moins 10 à 15 cm. Vous pouvez ainsi poser des tasseaux à la verticale pour que le bois ne touche pas le mur. De plus, une avancée de toit suffisamment large devra le protéger.


Protéger le bois de l’humidité

Les bûches de bois ne sont pas en contact avec le sol
Les bûches de bois ne sont pas en contact avec le sol.
Aussi sec soit-il, le bois de chauffage peut vite être rendu inutilisable par des remontées d’humidité du sol.

Retenez avant tout qu’il ne fajamais le poser directement sur le sol, même sur une dalle en béton.

Lorsque vous stockez votre bois, il est indispensable de l’isoler du sol, par exemple en le posant sur des palettes, des chevrons de bois, des solives ou des tasseaux. Ainsi, l’air circule sous le tas.


Stocker le bois sous un abri

Les bûches sont protégées sont un abri avec un toit.
Les bûches sont protégées sont un abri avec un toit.
L’abri à bois est la meilleure solution pour stocker son bois car il le protège des intempéries par un toit en tôle ondulée ou goudronnée ou une charpente recouverte de tuiles, légèrement en pente.

De même, parce qu’il reste ouvert sur les côtés, il assure une très bonne aération.

En revanche, si vous décidez de faire sécher du bois vert, laissez-le pendant plusieurs mois à l’air libre avant de le mettre sous abri.


Entreposer le bois sous une bâche

Bâche qui protège le bois
Bâche qui protège les bûches pour éviter que l’eau ne s’infiltre par le haut.
Si vous ne disposez pas d’abri, la bâche est une solution tout à fait acceptable. En revanche, elle doit être suffisamment solide et imperméable pour résister aux intempéries.

Pensez à bien la fixer pour qu’elle ne s’envole pas. Tendez-la bien afin d’éviter les cavités sur le dessus du tas où l’eau pourra stagner. C’est en effet une source d’humidité.

La bâche doit être posée sur le dessus du tas de bois. Elle doit retomber sur les côtés en laissant deux tiers de la hauteur découverte. Ainsi, le tas de bois de chauffage est protégé des intempéries mais l’air continue à circuler. Une tôle peut remplacer la bâche, elle aura l’avantage de chauffer le bois.


Empiler son bois de façon soignée

Entasser son bois correctement permet d’une part de gagner de la place, et, d’autre part, de favoriser la bonne aération. Et, esthétiquement parlant, un tas de bois de chauffage bien empilé est plus agréable à regarder qu’un tas empilé de façon anarchique.

Comment bien ranger ses bûches de bois ?

Pour bien ranger vos bûches, vous pouvez positionner vos rangées perpendiculairement les unes aux autres. Ou si vos bûches sont plus courtes, de façon parallèle.


Trier les bûches

Si le bois qui vous est livré est issu d’une seule essence, le tri se fera essentiellement par taille de bûches afin d’équilibrer votre tas. En revanche, si vous disposez de plusieurs types de bois, il est recommandé de les trier par essences.

En effet, chaque essence n’aura pas le même usage. Lire notre article : Quelles essences d’arbres choisir ?

Le résineux est parfait pour allumer le feu, les bois durs brûlent longtemps et font une bonne braise. Quant au petit bois, mettez-le aussi de côté pour démarrer votre feu.


L’original tas de bois rond

Tas de bois rondTrès esthétique, cette façon de ranger le bois demande tout de même un peu de patience et de technique !

Il suffit de commencer par une base ronde et bien plate, bien d’empiler les bûches en formant un cône qui se referme vers le haut.

Au centre, vous pourrez placer à la verticale les bûches les plus longues, celles qui sont tordues ou irrégulières afin de maintenir la structure. L’écoulement des eaux de pluie se fait le long de la structure.

Rentrer quelques bûches à l’intérieur

Pour éviter de brûler du bois qui a simplement été mouillé par une petite pluie, stockez quelques bûches à l’intérieur afin qu’elles sèchent. 24 heures suffisent pour permettre à une bûche de retrouver son pouvoir calorifique.

Choisir la taille de l’abri pour faire sécher son bois

Que vous vouliez l’acheter ou le fabriquer vous-même, l’abri à bois doit être choisi avec soin afin que ses dimensions s’adaptent à vos besoins.

Pour autant, il faut compter au moins 2 mètres de hauteur et 60 cm de profondeur pour stocker des bûches qui mesurent, en général entre 25 et 50 cm de long.

Quant à la longueur, elle dépend de la place disponible et du nombre de stères à stocker.

Quelle est la durée de séchage d’un bois ?

La durée de séchage d’un bois avant de le brûler s’échelonne de 18 à 36 mois. Elle varie suivant plusieurs critères :

  • L’essence du bois : un bois dur est plus long à sécher qu’un bois tendre ou un épineux. Le chêne, le frêne, le hêtre ont besoin de 24 à 36 mois de séchage, le charme 12 mois, le sapin 12 à 18 mois
  • La taille des bûches : plus la bûche est courte, plus elle sèche vite
  • Le stockage : si le bois est stocké à un endroit aéré, ensoleillé et bien abrité des intempéries, il sèche bien.

Le matériel utile pour stocker le bois de chauffage à l’intérieur

Lorsque vous rentrez votre bois quelques heures avant de le brûler, il est impensable de le poser directement sur le parquet, le carrelage ou le revêtement de sol. L’idéal est donc d’utiliser différents types de matériel qui évitent de salir ou d’abîmer le sol.


Le chariot roulant

Chariot boisQu’il soit en osier ou en métal, le chariot roulant à roulettes est évidemment très pratique.

Son utilisation limite la manutention des bûches de l’entrée de votre maison à la cheminée ou au poêle.

C’est autant de saletés et d’efforts gagnés. En revanche, il permet de transporter et de stocker un nombre limité de bûches.


Le range bûches

Range-bûches intérieurC’est l’accessoire idéal pour stocker les bûches à l’intérieur.

Il en existe une multitude de modèles, en métal, en bois en osier, tous plus design les uns que les autres. Certains sont même modulables et extensibles.