Risque d’incendie, intoxication et amende, ne pas ramoner votre cheminée peut vous coûter très cher. On fait le point.

Pourquoi est-il obligatoire de ramoner sa cheminée ?

Une cheminée mal ramonée est dangereuse, et ce pour deux raisons.

  • 1.Un conduit bouché peut provoquer un incendie. En effet, avec le temps, un conduit de cheminée s’encrasse de suie et d’autres résidus dus à la combustion du bois. Ces résidus peuvent s’enflammer dans le conduit de cheminée et aggraver les risques de propagation d’un incendie.
  • 2.Un conduit bouché produit des gaz mortels. Si les gaz produits par la combustion de bois ne peuvent pas s’évacuer correctement, ils vont produire des émanations toxiques. Le monoxyde de carbone, invisible et inodore, agira comme un gaz asphyxiant. Les suites peuvent être mortelles.
Le ramonage de votre cheminée est obligatoire

Pour ces deux raisons, le ramonage de votre cheminée est obligatoire. À défaut, vous êtes passible d’une amende. De plus, en cas d’incendie, vous ne pourrez à priori pas faire fonctionner votre assurance habitation car vous serez responsable du sinistre.

Quels sont les signes que je dois ramoner ma cheminée ?

Selon l’essence de bois et la quantité brûlée, la fréquence de ramonage pourrait être variable (on conseille généralement un ramonage tous les cinq stères). Les deux signes à observer qu’il est temps de ramoner votre cheminée sont la diminution de tirage, et des dépôts de couleurs brune sur les parois.

Quoi qu’il en soit, la législation ne vous laisse pas le choix. Votre cheminée doit être ramonée au minimum une fois par an, et ce en période de chauffe.

Mais attention, dans certains départements, deux ramonages annuels sont requis. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si vous êtes concerné.

Comment ramoner ma cheminée ?

Pour entretenir régulièrement vos conduits de cheminée, vous pouvez utiliser une bûche de ramonage puis gratter les parois avec une canne ou un hérisson. Mais ce type de ramonage chimique reste un entretien léger.

foyer d'un feu de cheminée

Seul le ramonage mécanique, réalisé par un professionnel qualifié, est valable au regard de la loi.

Le professionnel vous remettra un certificat de ramonage après son intervention : ce document vous sera notamment réclamé par votre assurance habitation en cas de sinistre. Certaines assurances réclament d’ailleurs un ramonage biannuel.


Combien coûte un ramonage ?

Le prix d’un ramonage pour une cheminée (ou un poêle) à bois varie en fonction du type de cheminée, de l’état des conduits mais aussi de la région. Pour une cheminée entretenue régulièrement, la fourchette est de 40 à 80 euros.

Une somme à débourser, certes, mais qui vous épargnera de gros ennuis : incendie, intoxication, et bien sûr, une amende, pouvant s’élever à 450 euros. Ne prenez pas de risques !