Quelques bûches suffisent pour réchauffer l’atmosphère. Parfois, avec les bûches, on fait pénétrer à l’intérieur des nuisibles. Et en particulier des punaises des bois. Sont-elles un danger pour notre bois de chauffage ?

C’est quoi exactement ces punaises des bois ?

Les punaises des bois sont des insectes hétéroptères de l’ordre des hémiptères. Ce sont des insectes, terrestres et piqueurs-suceurs, de la famille de Pentatomidées qui vivent dans les bois, mais aussi nos jardins et nos potagers.

Il existe différentes espèces de punaises des bois, également nommées pentatomes, qui présentent des couleurs variées.

Mais la plus courante est la punaise verte (Palomena prasina) qui prend une teinte marron en automne et en hiver.

Punaise verte
Punaise verte (Palomena prasina).

Elle est souvent confondue avec une autre punaise verte, la punaise verte ponctuée ou puante (Nezara viridula). Si la punaise des bois est présente sur les arbres fruitiers ou quelques plantes ornementales, elle occasionne peu de dégâts. En revanche, la deuxième est plus nuisible pour les cultures potagères (tomates, haricots, aubergines, choux…)

La punaise des bois se reconnaît essentiellement à la membrane brune visible sur le bout des ailes.

On rencontre aussi de plus en plus la punaise diabolique ou punaise marbrée sur les pommiers, les poiriers et les Actinidias (kiwis), ou même dans le potager.

Les punaises des bois sont-elles nuisibles pour le bois de chauffage ?

Pourquoi ces punaises des bois se trouvent-elles dans le bois de chauffage ? Tout simplement pour se mettre au chaud afin d’entamer leur phase d’hibernation. C’est également pour la même raison qu’elles pénètrent dans les maisons et les vérandas, profitant du moindre interstice.

Et, dès le printemps, elles émergent de leur léthargie pour s’accoupler.

Autant dire queces punaises des bois ne font courir absolument aucun risque à votre bois de chauffage. En effet, ce sont des insectes phytophages (et non xylophages comme les termites, les capricornes, les vrillettes…) qui se nourrissent de la sève des plantes.

De même, elles ne sont pas nuisibles pour l’homme, à la différence des punaises de lit. Le seul risque encouru est olfactif ! En effet, ces punaises des bois peuvent dégager des odeurs nauséabondes en cas de danger ou d’écrasement.

Les précautions à prendre contre les punaises des bois

Si vous avez des punaises de bois cachées dans votre bois de chauffage, aucune inquiétude à avoir. Il vous suffit, dans un premier temps, de bien secouer les bûches de bois avant de les rentrer.

Là est la principale précaution à adopter.

Si l’infestation est importante, vous pouvez aussi essayer de pulvériser une macération d’ail autour de votre abri de stockage du bois de chauffage.

L’ail est un puissant répulsif contre les punaises des bois.

Cette macération d’ail se trouve toute prête dans le commerce ou peut être faite maison avec 100 g de gousses d’ail épluchées et écrasées à faire macérer dans 3 cuillères à soupe d’huile d’olive pendant 12 heures.

À l’aide d’une passoire fine, il faut ensuite verser cette préparation dans un litre d’eau, en pressant bien l’ail, pour laisser macérer une semaine.