Connu pour les propriétés brassicoles de ses fleurs, le houblon (Humulus lupulus) est aussi une plante grimpante ou rampante particulièrement vigoureuse. Très rustique (jusqu’à – 28 °C, elle ne demande aucun entretien).

Le houblon, une plante ornementale très vigoureuse

Membre de la famille des Cannabacées (!), le houblon produit des tiges sarmenteuses qui peuvent atteindre 6 à 10 m de long. Autant dire que c’est une plante grimpante ou rampante au feuillage caduc, idéale pour partir à l’assaut d’un treillage, d’une pergola, d’un mur, d’un arbre mort…ou encore recouvrir un talus.

Le houblon (Humulus lupulus)
Le houblon (Humulus lupulus).

Très esthétique, elle offre des feuilles lobées et larges, assez proches de celles de la vigne. La floraison intervient entre juin et septembre : les fleurs mâles sont vert pâle, les fleurs femelles prennent la forme de cônes.

Très rustique, le houblon bénéficie en outre d’une croissance très rapide et ne demande aucun entretien.

Pourquoi planter le houblon au cœur de l’hiver?

Évidemment, on peut planter le houblon au printemps ou en automne. Mais une plantation en hiver est envisageable. Pourquoi ? Tout simplement parce que le houblon est doté d’une souche rhizomateuse qui, en hiver, est en période de dormance.

Cette léthargie lui permet de reconstituer ses réserves. Au sein du rhizome se préparent déjà les futures tiges volubiles. Le houblon aura ainsi le temps de s’installer avant l’été.

Évidemment, cette plantation hivernale interviendra en janvier ou février, toujours hors gel et dans un sol qui ne doit pas être détrempé.

L’arrosage ne commencera qu’en avril mais, en attendant, un paillage hivernal permettra de protéger le rhizome du froid.

Comment planter le houblon ?

La plantation du houblon se fait dans un sol riche, bien drainé et profond, neutre ou légèrement acide. Lors de la plantation, un apport de compost ou de fumier bien décomposé est recommandé.

Il lui faut idéalement une exposition mi-ombragée et abritée des vents. Dans les régions les plus fraîches, le plein soleil lui convient.

houblon

Pour augmenter les chances de reprise lors de la plantation, il est possible de praliner la souche rhizomateuse. Il s’agit de la tremper dans un mélange boueux, constitué d’eau et de terre argileuse, auquel on peut ajouter, sans excès, un peu de bouse de vache.