L’anthurium est une plante d’intérieur très prisée, que l’on dit très résistante et parfaite pour les personnes distraites. La culture de cette belle plante tropicale n’est pourtant pas si simple ! Voici comment répondre aux besoins de l’anthurium, afin de profiter longtemps de son beau feuillage et de ses grandes fleurs.


Cultiver l’anthurium comme plante d’intérieur

L’anthurium est une plante épiphyte tropicale, dont l’espèce type est originaire des forêts colombiennes. Aussi, les hybrides que l’on trouve en jardinerie dans nos régions se cultivent en pot et en intérieur pour leur beau feuillage vernissé et pour leurs grandes fleurs rouges, roses ou blanches selon les variétés.

Pour prospérer dans nos logements, cette plante tropicale demande conjointement :

  • beaucoup de lumière, mais toujours sans soleil direct ;
  • de la chaleur, avec une température comprise entre 18 et 25°C toute l’année ;
  • une ambiance humide ;
  • et un substrat léger (à base de terreau, d’écorces, de mousse ou de fibres de tourbe).

Pour prospérer, l’anthurium a notamment besoin d’arrosages réguliers, mais toujours modérés. Il est par ailleurs recommandé d’utiliser de l’eau douce pour arroser cette plante en pot et assurer son plein épanouissement.

Pour bien faire, attendez que le substrat ait séché entre chaque nouvel apport d’eau. Une astuce qui évite l’excès d’humidité néfaste aux racines de cette plante épiphyte.

Afin de lui offrir une ambiance suffisamment humide, installez une soucoupe remplie de billes d’argile et d’un fond d’eau (à renouveler régulièrement) sous le pot de votre anthurium.

À noter : dans les faits, l’anthurium en pot est bien mieux adapté à la culture sous serre qui offre une ambiance chaude, humide et lumineuse parfaitement adaptée à cette plante habituée au climat colombien.

L’anthurium est-elle vraiment une plante increvable ?

L’anthurium a la réputation d’être une plante « increvable ». Elle est même souvent recommandée aux jardiniers distraits.

Fiche culture de l'anthurium

Attention toutefois, cette réputation est quelque peu exagérée, et même s’il s’agit d’une plante facile à vivre qui pardonne quelques oublis d’arrosage, elle n’est pas indestructible pour autant !

Ainsi, certaines erreurs de culture peuvent lui être fatales, et notamment :

  • l’excès d’arrosage, responsable du pourrissement des racines de l’anthurium ;
  • les emplacements en plein courant d’air et les atmosphères froides qui entraînent inexorablement son dépérissement.

Aussi, une croissance trop lente, des feuilles qui ramollissent, qui jaunissent ou qui tombent… sont le signe que quelque chose ne va pas.

Fiche culture de l’Anthurium

Origine originaire des forêts de Colombie.
Famille Aracées
Espèce et genre Anthurium andreanum
Particularités plante vivace aux nombreuses feuilles un peu épaisses en forme de cœur. Le terme vient des deux racines grecques « anthos » fleur et « oura » queue ; il fait allusion à la forme en cornet de l’inflorescence.
Feuillage vert sombre vernissé, caduc.
Floraison floraison à la fin de l’automne et en hiver, rouge-rose-orange-blanche.
Dimensions 30 cm à 40 cm de hauteur.
Culture plantation facile à réaliser, assez décorative.
Période de plantation toute l’année.
Sol léger, bien drainé, mélange de terreau de fumier, de terre de bruyère et de terre de jardin.
Exposition lumière vive tamisée.
Espacement sujet isolé.
Mise en œuvre méthode classique de mise en pot. Arrosez après la plantation. Prévoyez de la transplanter environ tous les deux ans.
Soins utilisez de l’eau douce, non calcaire à la température de la pièce.
Arrosage fréquent mais modéré. Laissez la terre sécher entre deux arrosages.
Engrais pendant la période de végétation active, ajoutez un peu d’engrais spécial plantes d’intérieur.
Taille aucune.
Traitement pas de maladies ou de parasites spécifiques.

Veillez à ne pas exposer directement votre Anthurium au soleil. Protégez-la des courants d’air et apportez-lui un peu de chaleur et d’humidité. Vaporisez le feuillage régulièrement et stoppez dès l’apparition des fleurs.