Vous constatez l’apparition d’une matière blanche et mousseuse à la surface du terreau de vos plantes d’intérieur ? Rassurez-vous, il s’agit là d’un problème mineur facile à prévenir et dont il est possible de se débarrasser. Voici tout ce que vous devez savoir sur la moisissure présente sur le terreau des plantes.

Pourquoi y a-t-il de la moisissure sur le terreau de mes plantes ?

À l’origine de cette moisissure, se trouve toujours un champignon filamenteux naturellement présent dans l’air sous forme de spores. Des spores qui peuvent tout aussi bien venir du substrat lui-même, de vos outils de rempotage ou même de vos doigts.

Moisissure sur le terreau des plantes

Heureusement, puisqu’il se nourrit exclusivement de matières organiques mortes (bois, tourbe et feuilles contenus dans le terreau) ce type champignon n’est pas nocif pour votre plante. Il a même tendance à l’aider, puisqu’il agit pour décomposer les matières organiques, ce qui facilite l’assimilation des nutriments par le végétal.

Toutefois, si le développement de la moisissure blanche à la surface du terreau est sans danger, elle n’a rien d’esthétique. Par ailleurs, le réseau de mycélium qui se forme à la surface du pot peut devenir suffisamment dense pour empêcher l’eau et l’air de circuler correctement vers les racines de votre plante. Il est donc recommandé de la supprimer.

Comment se débarrasser de la moisissure à la surface du terreau ?

Débarrasser une plante de la moisissure à la surface de son terreau s’avère très simple :

  • Grattez la surface du terreau sur 2 cm de profondeur.
  • Jetez la moisissure au compost.
  • Remplacez le substrat supprimé par du neuf.

L’opération devrait suffire à vous débarrasser de la moisissure. Si toutefois elle réapparaît (ce qui est très rare) rempotez alors complètement votre plante. Une fois fait, appliquez les conseils de prévention ci-dessous afin d’éviter que le phénomène se reproduise.

Comment prévenir l’apparition de moisissure sur mon terreau ?

  • Cultivez vos plantes dans un pot muni d’un trou de drainage pour que l’eau d’arrosage s’évacue correctement.
  • Plantez-les dans un terreau léger et bien aéré qui retient moins l’humidité.
  • Laissez sécher le substrat en surface entre deux arrosages.
  • Aérez régulièrement la pièce où sont installées vos plantes.
  • Retirez les feuilles mortes et les débris organiques présents à la surface du pot afin d’éliminer toute source potentielle de nourriture pour le champignon.
  • Installez vos végétaux en situation lumineuse afin de favoriser l’assèchement du substrat.

À noter : il est déconseillé d’utiliser du paillis pour les plantes en pot cultivées en intérieur. En effet, celui-ci permet de maintenir plus longtemps l’humidité du substrat, et il limite la circulation d’air à travers les racines.

En intérieur, il a donc tendance à favoriser le développement de la moisissure. En revanche, vous pouvez pailler le pot avec de la mousse de sphaigne hachée, car celle-ci possède des propriétés antifongiques naturelles.