Il n’est pas rare que le feuillage d’une orchidée en pot jaunisse. Si le phénomène est souvent sans gravité, il peut toutefois aussi être le résultat d’un problème de santé. Faut-il couper les feuilles jaunes d’une orchidée ? Tout dépend de la cause de ce jaunissement !

Faut-il couper les vieilles feuilles jaunies et desséchées d’une orchidée ?

Le jaunissement des feuilles de votre orchidée est un phénomène on ne peut plus normal lorsqu’il concerne son feuillage le plus ancien, installé sur la partie basse de la tige.

En effet, les plus vieilles feuilles finissent inexorablement par jaunir, flétrir et se dessécher afin de laisser place à un feuillage tout neuf.

Dans ce cas, sachez que vous n’êtes pas obligé de couper les feuilles jaunes de votre orchidée, car elles finiront par tomber d’elles-mêmes. Pour des raisons esthétiques, vous pouvez toutefois décider de les supprimer.

Les 2 conseils d’un horticulteur

Dans un précédent article, nous évoquions les conseils d’horticulteur pour sauver votre orchidée, voyons à présent les 2 choses à ne pas faire lorsque que vous constatez un jaunissent des feuilles sur votre plante d’intérieur.

  • Il ne faut jamais couper une feuille d’orchidée partiellement, car une large surface de coupe est une porte ouverte aux nuisibles et aux maladies.
  • De même, retirez uniquement les feuilles qui se détachent facilement lorsqu’on tire doucement dessus. Si tel n’est pas le cas, c’est que la plante n’en a pas encore absorbé tous les nutriments.

2 conseils horticulteur

Comment sauver une orchidée malade aux feuilles jaunies ?

Si le phénomène concerne toutes les feuilles de la plante et pas seulement les plus anciennes, le jaunissement du feuillage doit vous alerter sur la santé de votre plante. Comprendre les causes du phénomène vous aidera à y remédier.


L’excès et le manque d’eau

Entraînant la pourriture des racines de l’orchidée, l’eau stagnante est la cause la plus courante au jaunissement progressif de toutes les feuilles de la plante. Substrat trop peu drainant, arrosage excessif et températures trop basses peuvent alors être en cause.

Taille des racines et rempotage

Pour tenter de sauver votre orchidée :

  • vérifiez délicatement l’état de ses racines ;
  • supprimez les racines atteintes par la pourriture ;
  • rempotez dans un terreau spécial orchidées.

Le manque d’eau peut lui aussi avoir des répercussions sur la santé de votre orchidée. Si elle est trop sèche, bassinez quelques minutes votre plante dans de l’eau non-calcaire et à température ambiante. Laissez-la ensuite bien s’égoutter avant de la replacer dans son cache-pot.

Dans un cas comme dans l’autre, il est ici judicieux de supprimer les feuilles jaunes de l’orchidée. Elles devraient d’ailleurs être très faciles à enlever en tirant doucement dessus.


Une fertilisation inadaptée

Si vous n’avez pas fertilisé votre plante depuis longtemps, le manque de nutriments peut lui aussi être responsable du jaunissement des feuilles de votre orchidée. Dans ce cas, fertilisez-la avec un engrais “spécial orchidée” en intégrant ce dernier à l’eau de trempage de la plante.

À noter : les apports d’engrais doivent en moyenne être renouvelés tous les 15 jours durant la belle saison et être complètement stoppés en hiver.
Outre les apports d’engrais, votre orchidée a également besoin d’être rempotée de temps en temps.

En effet, le jaunissement de ses feuilles peut aussi être dû à la dégradation du substrat du pot. Renouvelez donc intégralement ce dernier avec un terreau bien drainant, majoritairement composé d’écorces de pin.


Une mauvaise exposition

Les orchidées ont besoin d’une exposition lumineuse pour se développer et fleurir. Notez cependant qu’elles doivent être abritées des rayons directs du soleil, ces derniers étant capables de laisser des marques de brûlures jaunes sur leur feuillage.

Orchidée luminosité

Ici, rien ne sert de couper les feuilles brûlées. Ces marques disparaîtront en même temps que les feuilles une fois qu’elles auront vieilli. En revanche, veillez à protéger votre orchidée avec un voilage léger accroché à la fenêtre.