Le basilic est une herbe aromatique que l’on retrouve dans de nombreux plats méditerranéens. Il est l’ingrédient phare du traditionnel pesto et s’intègre parfaitement dans les préparations à base de tomate. Facile à cultiver et à entretenir, il est apprécié des jardiniers. Bien que sa saison soit courte, il existe toutefois différentes méthodes de conservation du basilic permettant d’en profiter toute l’année !

Comment cueillir les feuilles de basilic ?

Retirez les extrémités des tiges en les pinçant avec l’index et le pouce dès que les fleurs se forment afin que le basilic ne monte justement pas en fleurs. Il est préférable d’utiliser vos ongles plutôt qu’un sécateur pour éviter l’oxydation.

Pour la cueillette, prélevez délicatement quelques feuilles à partir de la base, au plus près de la tige. En principe, elles se détachent facilement. Autrement, vous pouvez utiliser des ciseaux en veillant à ne pas abîmer le plant.

Pour la conservation du basilic, sélectionnez quelques tiges entières, saines, sans boutons floraux et non porteuses de maladies. Elles ne doivent pas non plus être trop anciennes.

L’été est la période idéale pour ramasser une grande quantité de feuilles de basilic dans le but de les conserver.

Il est préférable d’opérer le matin, à la fraîche, afin de préserver un maximum d’arômes. De plus, il est à noter que les feuilles âgées ont un goût moins prononcé. Néanmoins, si vous ne collectez que les feuilles les plus jeunes, vos plants pourraient s’épuiser.

Jeunes plants de basilic
Jeunes plants de basilic

Comment entretenir un plant de basilic ?

  1. Le basilic a besoin d’arrosages fréquents, mais n’apprécie pas les sols détrempés. Maintenez la terre humide en arrosant quotidiennement, notamment pour le basilic en pot, et paillez le sol.
  2. Privilégiez un arrosage matinal et évitez de mouiller les feuilles de vos plants afin de limiter le risque de moisissure.
  3. Une fois par mois, fertilisez avec un engrais d’origine organique comme du compost ou du purin végétal. Si vos feuilles de basilic jaunissent, c’est probablement dû à un manque d’azote. Dans ce cas, apportez de l’engrais azoté en petite quantité.
  4. Pincez les extrémités quand les fleurs se forment pour ne pas que le basilic « monte en fleurs ». Pour cela, coupez les tiges avec votre pouce et index.
  5. Récoltez les feuilles de basilic tout au long de l’été. Idéalement, ramassez-les juste avant de les cuisiner afin d’en conserver la fraîcheur et les arômes. Une fois les beaux jours passés, coupez toutes les tiges au ras du sol avant que le gel ne détruise la plante.
  6. Vous pouvez toutefois laisser les tiges porteuses de graines en place pour qu’elles sèchent complètement.

Comment conserver le basilic : frais/en pot/dans l’huile d’olive/congelé ?

Il existe différentes méthodes de conservation du basilic. En voici quelques-unes :

  • frais : placez votre botte de basilic dans un verre d’eau ou un vase que vous disposerez dans votre cuisine en évitant une exposition directe au soleil. Vous pourrez ainsi prélever les feuilles au gré de vos envies et les garder pendant deux semaines.
  • en pot : suspendez les tiges la tête en bas ou étalez directement les feuilles sur des journaux. Mettez les feuilles de basilic, une fois séchées, dans un pot hermétique à l’abri de la lumière. Émiettez-les seulement lorsque vous vous apprêtez à les utiliser.
  • dans l’huile d’olive : nettoyez et séchez les feuilles de basilic dans un torchon propre. Mettez-les ensuite dans un pot en verre type pot de confiture et ajoutez-y quelques pincées de sel. Tassez puis versez de l’huile d’olive pour recouvrir toute la préparation. De cette manière, vous pourrez la garder pendant plusieurs mois.
  • congelé : lavez puis séchez le basilic. Répartissez les branches de basilic sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé que vous placerez au congélateur pendant 1 ou 2 heures. De cette manière, vous obtiendrez des feuilles entières non compactées, plus faciles à cuisiner. Rangez-les ensuite dans un sac de congélation.

Pour vous aider dans sa plantation au potager, consultez notre fiche dédiée à la culture du basilic.