Si vous avez la chance de chauffer votre maison avec une cheminée ou un poêle à bois, vous pouvez tirer profit de la cendre qu’ils produisent. Pour autant, il faut l’utiliser avec précaution au risque de créer des déséquilibres dans le sol, néfastes pour les plantes. Tous mes conseils pour bien utiliser cette cendre de bois.

Peut-on utiliser tous types de cendre au potager ?

Cendres récupérées après un feu de bois à la cheminée
Cendres récupérées après un feu de bois à la cheminée
Parce qu’elle est riche en éléments minéraux et en nutriments, la cendre se veut très bénéfique pour le sol et pour les plantes.

La cendre est composée de calcium à raison de 20 à 50 %. Mais elle contient également du potassium, du magnésium, du phosphore, de la sicile et des oligo-éléments, en quantité plus ou moins importante.

Tous ces éléments chimiques sont importants pour stimuler la croissance des plantes ou fertiliser le sol.

Pour autant, ils peuvent aussi créer un déséquilibre car la cendre contient aussi de la chaux (dans le calcium) ou de la potasse (dans le potassium).

Primordiale est aussi la qualité de la cendre épandue qui se veut un déchet. Privilégiez la cendre de bois non traité.

Ainsi, si vous brûlez du bois de récupération ou des palettes, potentiellement contaminés par des substances toxiques, de la colle ou des peintures, l’épandage de cendre n’est pas conseillé.

De même, la cendre issue des pellets et autres briquettes des poêles ne doivent pas être utilisées car elles peuvent contenir des métaux lourds.

Cendres dans un seau en métalVeillez aussi à la façon dont vous allumez votre cheminée ou votre poêle en utilisant des matériaux exempts d’encre colorée ou de plastique. La cendre des barbecues peut aussi se récupérer.

Quelle que soit l’origine de la cendre, elle doit être tamisée avant d’être jetée au potager. De même, elle doit être conservée, pendant l’hiver, à l’abri de l’humidité pour qu’elle garde son efficacité.

Les seaux en métal (comme sur la photo) ou les barils en plastique sont pratiques.


Les avantages et inconvénients de la cendre au potager

La cendre de bois peut donc être avantageuse pour votre potager ou votre jardin à la condition d’en faire bon usage et de l’employer avec parcimonie.

Les avantages à épandre de la cendre sur le sol

  • Elle améliore la fertilité du sol et participe à l’amendement de la terre de par sa richesse en minéraux et en élements fertilisants
  • Elle favorise la croissance des végétaux, la floraison et la fructification. À ce titre, elle peut servir d’engrais naturel
  • Elle joue un rôle essentiel dans la photosynthèse de par son apport en phosphore
  • Elle corrige l’acidité d’un sol de par sa teneur en chaux
  • Elle agit très rapidement
  • Elle empêche la progression des limaces et escargots mais de façon temporaire. À la moindre pluie, la cendre est dissoute donc, pour être efficace en tant que répulsif, il faut régulièrement renouveler l’application. En revanche, elle est efficace lors de la transplantation des jeunes plants de salades, courges et courgettes.

Les inconvénients de la cendre au jardin

Si vous épandez la cendre en trop grosse quantité, elle peut avoir l’effet inverse à celui escompté.

  • Elle peut déséquilibrer chimiquement et biologiquement le sol
  • Elle peut former une croûte à la surface du sol qui empêche l’eau et l’air de pénétrer si elle n’est pas incorporée au croc
  • Elle peut être néfaste pour les terres calcaires
  • Elle n’est pas recommandée pour les plantes qui affectionnent les terres acides, c’est-à-dire les plantes acidophiles ou plantes dites de terre de bruyère.

Où et quand épandre la cendre au potager?

La cendre peut être jetée à la volée sur l’ensemble du potager, et en particulier sur les parcelles qui accueilleront les plantes potagères friandes de potassium comme les fraises ou les pommes de terre.

Où et comment épandre de la cendre au potager ?

Les légumes-fruits tels que les tomates, les aubergines, les concombres… apprécieront aussi cet apport de potasse. Tout comme les choux-fleurs et brocolis, les artichauts ou les alliacées comme les échalotes et les oignons. Ou encore les carottes et les radis.

La cendre peut être également répandue au pied des arbres fruitiers, des rosiers ou des bambous car c’est un excellent fertilisant.

Vous pouvez aussi mettre quelques poignées de cendre dans le compost pour équilibrer son acidité. Elle aura aussi le pouvoir d’absorber les odeurs. En revanche, ayez la main légère car la cendre peut gêner l’activité bactérienne et freiner la décomposition.

Il est également possible d’en parsemer un peu dans les sillons pour éloigner certains parasites présents dans le sol.

Quant à la période à laquelle épandre cette cendre, elle se situe au printemps, entre mars et avril, et juste avant une pluie annoncée. Ainsi, la cendre sera intégrée au sol plus facilement.

Quelle quantité de cendre utiliser au potager ?

La dose de cendre à épandre au potager se situe autour de 100 g/m2 par an, soit environ 10 kg de cendre pour un potager de 100 m2.

Et s’il vous reste de la cendre?

Quelques trucs et astuces pour utiliser cette ressource gratuite et naturelle :

  • Répulsif contre les parasites des arbres fruitiers : Préparez une pâte liquide en mélangeant de la cendre avec de l’eau pour pouvoir en badigeonner les troncs des arbres fruitiers
  • Un antiglisse alternatif au sel : Jetez simplement les cendres sur une surface gelée, allée ou cour
  • Une protection hivernale : Posez un tas de cendre sur les souches des plantes d’ornement frileuses pour éviter que l’eau stagne
  • Un bain pour les poules : la cendre est un antiparasites pour les poules qui aiment s’y rouler dedans