Dans un potager, on sait que le voisinage a son importance car les différentes cultures ne font pas forcément bon ménage ou à l’inverse, elles sont bénéfiques les unes pour les autres.

Dans le cas de la courgette, elle a plusieurs ennemis comme les maladies cryptogamiques (oïdium), la punaise de la courge, les pucerons, les limaces et les nématodes (vers ronds parasites) mais elle a aussi, et heureusement pour elle, des amis.

  • Pour lutter contre les maladies cryptogamiques : plantez des alliacées comme la ciboulette, l’ail, l’oignon, l’échalote mais aussi des plantes aromatiques telles que la menthe et le basilic.
  • Pour se préserver de la punaise rouge, la meilleure alliée, c’est la capucine.La punaise rouge pique la plante, injecte des toxines et se nourrit de la sève ce qui entraîne un flétrissement des feuilles et dans le pire des cas la mort de la plante.
  • Pour éloigner les pucerons : là aussi on retrouve l’intérêt de planter des capucines car elles les attirent et par conséquent les dévient du chemin vers vos plants de courgettes.
  • Contre les limaces : faites pousser du thym.
  • Contre les nématodes : plantez des œillets d’Inde.

Les légumineuses, à l’instar des haricots et des petits pois, fertilisent le sol car elles y piègent l’azote.

En planter au pied de vos plants de courgettes permettra d’enrichir la terre et donc améliorera la croissance et le goût des fruits.

Pour favoriser la pollinisation des fleurs de courgettes, il faut attirer les insectes pollinisateurs avec des fleurs comme avec la bourrache dont les abeilles raffolent.

Mise en garde

Les pommes de terre, les tomates et les concombres sont sensibles aux mêmes pathologies que les courgettes. Il est donc vivement déconseillé de les tenir à bonne distance les uns des autres dans votre potager.

D’autres astuces et conseils sur la courgette :