Vous êtes largement convaincu des bienfaits du paillage au potager et au jardin d’ornement. Pour autant, parmi les différents paillis naturels, il est parfois difficile de choisir. Zoom sur les cosses de cacao.

C’est quoi le paillis de coques de cacao ?

Le paillis de coques de fèves de cacao est un sous-produit de l’industrie cacaoyère. Il s’agit en effet des cabosses des fèves torréfiées grossièrement concassées et broyées. Ce paillis est donc un déchet recyclé 100 % naturel et écologique. Même si son empreinte carbone est relativement importante de par la provenance des fèves.

Paillis de coques de fèves de cacao.
Paillis de coques de fèves de cacao. Crédit photo heydavemyers

Ces cosses de cacao sont considérées comme un paillage organique, au même que les paillis maison (paille, feuilles mortes, tontes de gazon, BRF…) ou les paillis du commerce que sont les écorces de pin, ou encore les paillettes de lin, de miscanthus ou de chanvre.


Les avantages du paillage de cosses de cacao

Les cosses de cacao constituent un excellent paillage pour les massifs et bordures du jardin d’ornement, mais aussi pour le potager. En effet, elles ont toutes les vertus d’un paillage auxquelles s’ajoutent d’autres bienfaits spécifiques à ce « déchet” :

  • Il limite l’évaporation de l’eau donc permet d’espacer les arrosages
  • Il freine la prolifération de mauvaises herbes
  • Il évite l’érosion du sol et la formation d’une croûte de battance

  • Il constitue un bon isolant pour le sol, de la chaleur en été, du froid en hiver
  • Il garde les légumes et les fruits plus propres en les isolant du sol
  • Il allège et structure le sol, tout en nourrissant les vers de terre et autres micro-organismes

Au-delà de ces avantages, le paillis de coques de cacao s’avère intéressant pour son esthétisme. D’un joli brun ambré (qui évolue suivant les conditions climatiques), il met en valeur les plantes. De plus, il distille une agréable odeur de chocolat.

D’un point de vue nutritionnel, ce paillis offre un équilibre parfait entre azote et carbone et présente un pH (taux acidité) de l’ordre de 5,7. Il est donc faiblement acide. Il est en outre riche en potassium et en magnésium.

Il a en outre l’avantage d’être plus « lourd” que les paillettes de lin, de chanvre ou de miscanthus, donc moins déplacé par le vent. Un arrosage permet d’ailleurs de le fixer.

Paillage de cosses de cacao.
Paillage de cosses de cacao. Crédit photo Anne Ingman

Son seul défaut réside dans sa relative toxicité pour les chiens et les chats qui en ingurgiteraient. Mais aussi dans son prix élevé.


Où, quand et comment l’installer ?

Le paillis de cosses de cacao s’installe après avoir travaillé le sol et retiré les mauvaises herbes. Une couche de 5 cm est idéale. Ce paillage s’épand au printemps lorsque le sol est suffisamment chaud, ou en septembre-octobre quand la terre est encore chaude.

Il a une longévité de 6 à 12 mois.