Arbre méditerranéen par excellence, l’olivier apprécie tout particulièrement les climats chauds et bien ensoleillés. Robuste, il est toutefois possible de le cultiver sous des climats plus frais, à condition de le protéger durant la saison froide. Voici comment bien entretenir un olivier en hiver pour le protéger du froid.

Installer une protection hivernale sur l’olivier

Protéger un olivier en pleine terre

Lorsque le gel est annoncé, protégez le tronc de votre olivier en l’enveloppant dans un voile d’hivernage. Cette couverture protégera l’écorce des éventuelles fissures que le gel peut lui causer. Attention toutefois à retirer ce voile dès que les températures repassent au-dessus de 0 °C.

paillage et voile d'hivernage olivier

Protégez également les racines de l’arbre en paillant généreusement le sol à ses pieds. Un paillis composé de feuilles mortes, de compost ou de BRF est idéal. Cette protection doit être régulièrement renouvelée et peut être maintenue en été pour garder l’humidité de la terre.

À noter : en se décomposant, le paillis organique nourrit naturellement le sol. Ceci est particulièrement vrai pour le compost, mais aussi pour les feuilles mortes qui se transforment rapidement en un terreau riche.

Hiverner un olivier en pot

Si vous cultivez votre olivier en pot, rentrez-le à l’abri, surtout si vous résidez dans une région aux hivers très froids.

Installez de préférence votre arbre en pot dans une pièce lumineuse, mais fraîche, dont les températures oscillent entre 5 et 10 °C.

Arroser l’olivier en cas de précipitations insuffisantes

Arroser un olivier d’extérieur

L’hiver peut être froid et pluvieux, mais il peut aussi être très sec. Aussi, en cas de précipitations insuffisantes, veillez à ce que votre olivier ne manque pas d’eau en l’arrosant toutes les trois semaines en moyenne.

Arroser un olivier en pot

En pot, le terreau a tendance à se dessécher plus rapidement qu’en pleine terre. En hiver, son niveau d’évaporation est toutefois plus faible. Prenez donc garde à ne pas arroser votre olivier en pot à l’excès durant cette saison. Un apport modéré en eau suffit tous les 10 à 15 jours en moyenne.

Olivier en pot

Si vous hivernez votre olivier en pot à l’intérieur de votre logement, pensez à humidifier régulièrement son feuillage à l’aide d’un brumisateur afin d’éviter qu’il ne souffre de la sécheresse ambiante.


Tailler l’olivier avant sa reprise végétative

Malgré vos protections, certains rameaux et branches de votre olivier peuvent avoir souffert du gel durant l’hiver. Une taille à la fin de la saison froide favorisera la croissance et la fructification de l’arbre au cours de la belle saison.

La taille de l’olivier doit toujours intervenir avant la reprise de la végétation :

  • Supprimez les branches mortes, abîmées ou malades. Tout rameau présentant des fissures ou des plaies doit être coupé afin d’éviter qu’il ne favorise le développement des maladies et les attaques parasitaires.
  • Éliminez les branches superficielles afin de favoriser la circulation de l’air et de la lumière jusqu’au cœur de la ramure de l’olivier.
  • Effectuez une taille légère du reste des branches afin de rééquilibrer la ramure de l’arbre pour une répartition plus régulière des olives.