Les jardiniers qui cultivent des pommes de terre dans leurs jardins sont souvent confrontés au problème de la conservation des tubercules. Mais alors, pour éviter le problème, peut-on conserver les pommes de terre dans la terre pendant l’hiver ? On vous dit tout !

Conserver les pommes de terre dans la terre en hiver, un risque pour la récolte

Lorsque les tiges de vos plants de pommes de terre ont complètement séché et que les fleurs ont fané, c’est qu’il est temps de les récolter.

Il est alors conseillé de laisser les tubercules dans le sol pendant 2 à 3 semaines avant de les ramasser, afin de leur permettre de durcir.

Récolte de pomme de terre

Mais de grosses récoltes demandent de l’espace pour stocker les pommes de terre et certaines précautions doivent être prises pour éviter qu’elles ne germent. Aussi, on peut être tenté de les laisser en terre pour l’hiver.

Toutefois, laisser des tubercules dans le sol aussi longtemps, c’est prendre le risque de les faire pourrir.

Notons toutefois que les pommes de terre peuvent être vivaces sous les climats chauds et secs. Dans ces conditions, les tubercules peuvent en effet survivre à l’hiver et repousser au printemps suivant.

Tout dépend donc de l’emplacement géographique de vos plantations de pommes de terre. Pour qu’elles continuent à pousser toute l’année, la température du sol ne doit jamais dépasser les 38°C et ne doit jamais descendre en dessous de 7°C.

Laisser les pommes de terre dans le sol

Si vous profitez d’hivers suffisamment doux et peu humides, vous pouvez donc laisser vos pommes de terre dans la terre pour la saison hivernale.

Mais pour tous ceux qui résident dans une région aux hivers froids, mieux vaut récolter vos pommes de terre du milieu de l’été au début de l’automne avant de les stocker pour la mauvaise saison.

Les meilleures conditions de conservation pour les pommes de terre

Pour une conservation optimale des pommes de terre, les tubercules ont besoin d’un espace de stockage :

  • bien frais (température constante comprise entre 7°C et 10°C) ;
  • parfaitement sec ;
  • et abrité de la lumière.

Stockage des pommes de terre

Ainsi, une température basse et l’absence de lumière permettent d’éviter que la pomme de terre germe, augmentant de facto sa durée de conservation. De même, l’absence d’humidité permet d’éviter la pourriture du tubercule.

Attention : évitez de stocker vos pommes de terre à proximité d’autres légumes ou fruits produisant de l’éthylène (oignons, bananes, pommes…) et placez-les dans une cagette ou un sac de jute, afin que l’air circule sans problème entre les tubercules.

Enfin, sachez que certaines variétés de pommes de terre se conservent plus longtemps, comme la Monalisa, la Désirée et la Bernadette.

Bon à savoir : est-ce que la pomme de terre est un légume ou un féculent ?

La pomme de terre est un tubercule, ce qui la classe dans la catégorie des féculents plutôt que des légumes.

Pomme de terre au four

Bien que beaucoup la considèrent comme un légume en raison de sa consommation et de son utilisation dans des plats similaires à ceux des légumes, botaniquement parlant, elle appartient à la famille des solanacées et est classée comme un féculent en raison de sa teneur élevée en amidon.