Toutes les fiches de culture

Fiche culture chou kale

Le chou Kale ou Brassica oleracea est l’une des plus anciennes espèces de choux cultivées dans le monde. Revenu à la mode avec d’autres légumes oubliés, le chou Kale possède des vertus nutritives impressionnantes dont vous profiterez tout l’hiver, en mangeant ses feuilles frisées crues ou cuites !

Fiche plantation

Famille Brassicacées
Cycle Bisannuel
Semis avril à juin
Plantation Repiquage 1 mois et demi après la levée
Récolte De l’automne au printemps
Hauteur 20 à 40 cm
Exposition Ensoleillé
Sol Sol frais, calcaire et riche en humus
Entre les plants 50 cm
Entre les lignes 50 cm

Origine

Chou friséLe chou Kale désigne le chou frisé ou chou vert commun, connu et cultivé depuis le Moyen-Âge en Europe. Ce nouveau nom, en vogue depuis quelques années, nous vient des États-Unis.

En effet, si la France était championne de la culture de cette variété de chou non pommé au Moyen-Âge, on l’utilisait surtout pour nourrir les bêtes.

C’est avec la mode des légumes anciens que le chou Kale est revenu à la table française très récemment. Les pays d’Europe du Nord, par contre, n’ont cessé de mettre à l’honneur ce chou frisé dans leurs plats traditionnels comme le boerenkool.


Variétés de chou Kale pour votre potager

Quelles variétés choisir parmi tous les choux Kale ou frisés qui existent ? Avec cette multitude de possibilités, difficile de s’y retrouver ! On pourrait s’arrêter sur ces quelques variétés de chou Kale intéressantes à planter dans votre potager : chou cavalier, Red Monarch Kale, Kale Blue Shot, Westland Winter Kale

Classons les chou Kale par couleurs pour plus de clarté.

Les choux Kale rouges et violacés

Chou kale Red RussianBien que ressemblant, ne les confondez pas avec la rhubarbe !

On trouve par exemple dans cette catégorie le Redbor ou le Sympatic ainsi que le plus connu, le Red Russian qu’on reconnait pour toutes ces raisons :

  • Feuillage : pourpre, foncé, feuilles lisses et à larges dents
  • Résistance au froid : bonne, exacerbe les saveurs
  • Hauteur : jusqu’à 1 m
  • À déguster : en automne et en hiver

Les choux Kale noirs

chou kale noirLes choux majestueux comme le Noir de Toscane ou le Laciniato peuvent aisément servir d’ornement dans votre jardin. Le Kale Laciniato, tout particulièrement présente des caractéristiques remarquables :

  • Feuillage : vert-bleu foncé tirant sur le noir, feuilles étroites, recourbées et rugueuses
  • Résistance au froid : jusqu’à – 10 °C
  • Hauteur : > 2 m
  • À déguster : mixé dans un jus vert de légumes

Les choux Kale verts

chou kale vertParmi les choux verts se classent le Reflex, le Vert demi-nain, le demi-nain de Westland, le Vert grand du Nord ou encore le Vitessa, que vous reconnaitrez par ces quelques critères :

  • Feuillage : vert
  • Résistance au froid : jusqu’à – 15 °C
  • Hauteur : maximum 35 cm
  • À déguster : braisé avec un peu de matière grasse

Apports nutritionnels et sains du chou Kale

Grâce à sa composition nutritionnelle riche en vitamines, fibres, minéraux et antioxydants, le chou Kale possède des propriétés bienfaitrices étonnantes pour le corps et l’esprit.
Par ailleurs, une portion de 100 g de Kale comble – et même dépasse ! – la quantité de vitamine C recommandée et ce légume contient plus de calcium qu’un verre de lait, grâce aux nombreuses protéines qu’il renferme.

On dénombre ainsi de multiples bienfaits sur la santé grâce à la consommation régulière de ce chou frisé :

  • moins de fatigue
  • des plats plus diététiques
  • prévention des cancers et maladies cardiaques
  • transit intestinal souple
  • régulation de l’acidité de l’urine

Toutefois, quelques contre-indications existent autour de ce légume oublié. En effet, les personnes suivant un traitement anticoagulant doivent éviter de consommer ce chou, à l’instar de la menthe dont la proportion de vitamine K est supérieure à la quantité journalière recommandée.


Savez-vous planter des choux Kale ?

Tous les choux Kale sont issus de la famille des Brassicacées. Comme ses cousins, le chou Kale se plante de préférence à la fin du printemps (mai/juin) ou en godet à l’intérieur pour les mois précédents. Pour sa germination, il apprécie les températures élevées et une forte lumière.

Choisissez donc un espace ensoleillé pour votre plantation de choux, en veillant à respecter les affinités de ce légume avec tous les types de chou, le concombre, l’oignon, la pomme de terre, ou encore les épinards. Par contre, évitez à tout prix le voisinage de votre fraisier !

Repiquez vos semis de choux

Le repiquage des semis peut se faire dès que le plant atteint environ 5 cm de hauteur. Plantez alors un pied tous les 50 cm dans votre potager, en prenant soin d’avoir auparavant préparé votre sol (l’idéal étant une terre argileuse, mais le chou Kale s’adapte à d’autres natures de sol).

Inutile d’ajouter de l’engrais, le chou pousse sans aide particulière. Une fois les semis en terre, arrosez fréquemment pour favoriser l’enracinement de vos plants.


Récoltez vos choux

Pour des feuilles goûteuses et moins amères, attendez les premières gelées avant d’effectuer la récolte à la main des feuilles basses en premier. Vous pourrez profiter de vos choux jusqu’en décembre, voire jusqu’au printemps suivant pour certaines variétés. C’est donc véritablement un légume d’hiver !


Quels parasites et maladies agressent le chou Kale ?

Plusieurs parasites et maladies agressent les choux Kale et peuvent mettre en danger votre plantation. Méfiez-vous ainsi :

  • des chenilles, limaces et escargots qui en mangent les feuilles, à éliminer avec du savon noir
  • la mouche du chou, qui pond au pied et dont on peut se prémunir avec un carré de carton resserré autour du collet de la plante
  • des champignons, notamment la hernie du chou, qui attaque les racines, et que seul l’arrachage permet d’éliminer
  • des pucerons et altises, qui rongent surtout les jeunes plants et dont on se débarrasse avec un mélange d’eau et de savon noir
  • des oiseaux, en particulier des pigeons et colombes, que vous pouvez dissuader grâce à un filet de protection

Comment manger le chou Kale ?

Utiliser le chou kale en cuisineLe chou Kale n’est autre que le nom commercial d’une ancienne variété de chou non pommé, dit chou frisé ou encore chou vert. Ses longues feuilles cloquées arborent une belle couleur verte dans nos assiettes et se croquent crues en salade ou se savourent cuites.

Vous pouvez varier les modes de cuisson avec le chou Kale : à la vapeur, dans l’eau bouillante, frit au four ou braisé à la poêle avec un filet d’huile d’olive…

Très apprécie en juicing, vous pouvez aussi intégrer le chou Kale dans un jus vert de légume. Pour préserver et garder intact tous les nutriments présent dans votre jus, veillez à utiliser un extracteur plutôt qu’une centrifugeuse.