Quand on coupe son propre bois, on n’a pas toujours le stock nécessaire pour l’hiver. Et un bois humide est proscrit. Alors comment accélérer le temps de séchage de son bois de chauffage ?

Pourquoi faut-il avoir un bois de chauffage bien sec ?

Pour bien brûler et offrir un pouvoir calorifique élevé, un bois de chauffage doit présenter moins de 20 % d’humidité. Au-delà, on perd de la chaleur (qui disparaît en vapeur d’eau), on participe à la pollution atmosphérique, et on s’expose à des problèmes de santé.

En effet, en brûlant un bois vert dégage des fumées toxiques pour les poumons. Or, un arbre qui vient d’être abattu contient autour de 50 % d’humidité.

Veillez à conserver votre bois au sec.
Veillez à conserver votre bois au sec.

Il est donc primordial de faire sécher son bois avant de l’utiliser quand on le coupe soi-même, ou d’acheter du bois sec prêt à l’emploi. Dans les deux cas, vous devrez conserver votre bois au sec.

Conserver son bois de chauffage au sec

Un bois sec, c’est bien, mais un bois sec qui le reste, c’est mieux ! Pour conserver votre bois sec, nous vous recommandons de :

  • Stocker votre bois dans un lieu ventilé : pour conserver votre bois sec, entreposez-le dans un endroit ventilé, à l’abri de l’humidité.
  • Bien espacer vos bûches : empilez vos bûches de façon à ce que l’air circule entre elles, afin d’éviter les moisissures éventuelles (et les fumées toxiques). Pour cela, espacez-les uniformément en croisant vos rangées.
  • Surélever votre stock de bois : évitez de poser votre pile de bois à même le sol ; utilisez une palette en bois sain et sec pour surélever votre bois et le laisser respirer.
  • Protéger votre stock de bois : si vous entreposez votre stock de bois de chauffage en extérieur, protégez-le de la pluie avec une bâche, mais en laissant bien passer l’air par les côtés !

Accélérer le séchage de son bois

Selon son essence, un bois fraîchement coupé peut demander entre 12 à 24 mois de séchage, voire 36 pour le chêne. Les feuillus durs (recommandés pour leur fort pouvoir calorifique) seront les plus longs à sécher, puis les feuillus tendres, et enfin les résineux : les plus rapides, mais malheureusement déconseillés comme bois de chauffage.

Un bois fraîchement coupé peut demander entre 12 à 24 mois de séchage.
Un bois fraîchement coupé peut demander entre 12 à 24 mois de séchage.

Si vous ne disposez ni d’un séchoir ni d’un four de séchage, vous pourrez réduire naturellement le temps de séchage de votre bois en le coupant aux bonnes dimensions.

En effet, plus un bois est épais, plus il est long à sécher.

Privilégiez des bûches entre 25 et 40 cm de longueur pour favoriser leur séchage, et placez-en le plus possible à proximité de votre foyer, à 50 cm du feu pour éviter tout risque d’incendie. Enfin, une serre solaire ventilée peut être un bon investissement si vous avez besoin de bois en quantité pour l’hiver.