Au risque de radoter un peu, je vais une fois de plus vous dire qu’il est très important de garder une couverture sur la terre de votre potager. Que ce soit de la paille, du foin, de l’herbe… Cette couverture va enrichir votre sol en se décomposant, éviter le lessivage par les pluies, conserver l’humidité, favoriser la vie, vous garantir chance argent et amour… (rayez les mentions inutiles)
Comme nous sommes en automne, je vous propose une solution gratuite, simple et à portée de main. Pourquoi ne pas utiliser des feuilles morte comme paillis

Cette idée n’est pas si bête qu’elle en à l’air! En effet, la terre de référence pour sa richesse, sa composition et sa structure est sans aucune discutions possible la terre de forêt. Et devinez de quoi elle est recouverte une bonne partie de l’année?
Je pense que je n’ai pas besoin d’aller plus loin dans le raisonnement, vous avez  compris le concept? Donc munissez vous d’un grand sac et, que ce soit dans votre rue, dans le verger du voisin ou en forêt (vous pouvez en profiter pour faire une belle balade et ramasser des champignons), allez faire votre stock de feuilles mortes.

Si vous en “récoltez” trop pour votre jardin ce n’est pas un problème vous pouvez les mettre au compost, ce sera parfait pour équilibrer l’azote des déchets de légumes ou de tontes de gazon.

Par contre n’espérez pas obtenir le fameux terreau de feuilles en les laissant traîner dans le sac au fond du jardin. Au mieux vous obtiendrez une pelle de compost, au pire uniquement des feuilles séchées. Mieux vaut s’inspirer de la nature et les laisser se décomposer gentiment à l’air libre.

Si vous n’êtes pas encore convaincu de l’utilité de cette couverture naturelle, je vous propose une petite vidéo pour vous montrer le résultat après un hiver (certes très vigoureux) dehors.

À bientôt autour du potager.