Sachez déjà que l’opération de rempotage s’effectue généralement tous les deux ans et chez la majorité des orchidées, au printemps. Mais certaines ont une période de floraison tardive et se rempotent de préférence en septembre.

À quel moment le rempotage est-il préférable ?

Le rempotage des orchidées dépend de plusieurs facteurs, notamment le type d’orchidée, le substrat, la taille du pot actuel et l’état de la plante.

Rempotage orchidée

En règle général, il est recommandé de rempoter une orchidée tous les 2 ans. Dans tous les cas, tardive ou non, le rempotage des orchidées se fait uniquement après ou avant la floraison mais jamais pendant.

Plusieurs signes peuvent également vous alerter sur le fait qu’il faille rempoter ou non votre orchidée :

  • Le substrat est décomposé : Si le mélange dans le pot est décomposé, retient trop d’humidité ou est devenu compact, il est temps de rempoter.
  • Les racines sont sorties du pot : Si les racines de l’orchidée débordent excessivement du pot ou semblent trop à l’étroit, elles peuvent avoir besoin d’espace supplémentaire.
  • La plante ne fleurit plus correctement : Si votre orchidée a cessé de produire des fleurs de manière harmonieuse ou montre des signes de stress, un rempotage peut être nécessaire.
  • Le pot actuel est endommagé : Si le pot est cassé, fissuré ou ne retient plus correctement la plante, envisagez un rempotage dans un nouveau contenant.

Comment rempoter l’orchidée ?

L’orchidée est une plante délicate qui nécessite une attention minutieuse. Pour rempoter, suivez ces étapes :

Nettoyage de la plante

  • Achetez un terreau « spécial orchidée », et sortez-le en tas sur une table la veille. Humidifiez-le, il sera ainsi à température ambiante lors du rempotage.
  • Choisissez un nouveau pot de taille légèrement supérieure à l’ancien et garnissez le fond d’une couche de billes d’argile expansée. Par-dessus, ajoutez du terreau.
  • Dépotez doucement l’orchidée pour conserver ses racines intactes.
  • Secouez ensuite la motte pour enlever l’ancien terreau. Il est utile de démêler les racines et de couper celles qui sont abîmées. Par contre, ne coupez pas les racines aériennes.

Positionnez ensuite la plante dans son nouveau pot

Si votre orchidée est munie d’une grosse racine horizontale appelée rhizome, repérez sur cette dernière où sortent les nouvelles pousses et placez l’autre côté contre le bord du pot. Les pousses auront ainsi la place de se développer.

Si votre orchidée est simplement munie d’une couronne de racines, disposez-la au centre du pot en étalant bien les racines sur le terreau. Laissez toujours les racines aériennes de la plante en dehors du terreau.

Santino ORCHIDEA Lot de 4 Pots à Orchidée...
  • Arrosage automatique : vous n'avez pas besoin d'arroser vos plantes tous les jours. Entre les remplissages, ce système d'irrigation maintient...

Rebouchez avec le reste du terreau en faisant glisser celui-ci entre les racines, puis en le tassant légèrement par-dessus pour stabiliser la plante. L’ensemble doit arriver à 2 cm du bord supérieur du pot.

Vaporisation orchidée

Attention, le rempotage est un choc pour les orchidées. Il ne doit pas être suivi, comme pour les plantes d’intérieur, d’un arrosage. Au contraire, attendez 10 à 15 jours avant d’arroser et pendant cette période, humidifiez le terreau en le vaporisant.

Fiche pratique orchidée

Fiche pratique de l’orchidée

Origine originaires des montagnes de l’Amérique tropicale.
Famille Orchidacées
Espèce et genre Générique
Particularités les orchidées forment la famille la plus riche et la plus variée du monde végétal. Fleurs de rêves, elles représentent le luxe et la beauté.
Feuillage vert, caduc.
Floraison selon les espèces pratiquement toute l’année, toutes les teintes.
Dimensions variables.
Culture comme fleurs coupées ou en serre tempérée dans des récipients suspendus.
Période de plantation toute l’année.
Sol mélange d’écorces, de billes de polystyrène, de racines de fougères et de terreau de feuilles.
Exposition lumière vive, sans soleil direct.
Espacement sujet isolé.
Mise en œuvre méthode classique de mise en pot. Arrosez après la plantation.
Soins utilisez une eau non calcaire.
Arrosage une à deux fois par semaine et tous les quinze jours seulement en période de repos de la plante.
Engrais engrais foliaire tous les quinze jours en période de végétation.
Taille coupez les fleurs après la floraison une fois qu’elles sont bien sèches.
Rempotage
Traitement pas de parasites ou de maladies spécifiques.