Même si leur floraison est exceptionnellement longue, les orchidées finissent inexorablement toutes par faner. Mais plutôt que de jeter la vôtre, appliquez quelques gestes simples qui vous permettront de la faire bientôt refleurir ! Voici toutes les astuces pour entretenir une orchidée après sa floraison.

Comment couper la hampe florale fanée d’une orchidée ?

La première chose à faire lorsque les fleurs de l’orchidée ont fané et sont tombées, c’est de couper la hampe florale.

Qu’est-ce que la hampe ?

D’un point de vue botanique, la hampe est un axe dépourvu de feuilles et qui supporte l’inflorescence (les fleurs). Chez l’orchidée, on reconnaît facilement la hampe des feuilles.

Hampe florale

En effet, la tige florale :

  • s’élève au-dessus du feuillage ;
  • offre une couleur verte ou pourpre-brun ;
  • et possède au moins un renflement que l’on appelle « nœud » ou « œil ».

Quand Faut-il couper les tiges d’une orchidée fanée ?

Si la tige reste verte et en bonne santé après la chute des fleurs, sachez qu’elle peut encore refleurir. Dans ce cas, elle ne doit être coupée que partiellement.

En revanche, si la hampe jaunie et flétrit, coupez-la immédiatement et intégralement afin que la plante ne s’épuise pas à la nourrir inutilement. Ainsi pour pourrez sauver votre orchidée.

Où couper la tige après la floraison ?

  • La tige reste verte ? Munissez-vous qu’un ciseau stérilisé et aiguisé et coupez-la au-dessus du deuxième ou troisième nœud (ou œil).
  • La tige se flétrie ? Coupez-la au niveau du nœud le plus proche de la surface du pot.

Comment entretenir une orchidée qui a fini de fleurir ?

Une fois la hampe florale taillée, reprenez l’entretien de votre orchidée pour l’inciter à refleurir d’ici 8 à 12 semaines.


Quelle température lui faut-il ?

L’orchidée a besoin d’une température nocturne minimale de 16 °C et d’une température diurne maximale de 24 °C.
Elle apprécie également les grands écarts de température entre le jour et la nuit. En hiver, placez-la à proximité d’une fenêtre (où il fait toujours plus frais) et en été, n’hésitez pas à l’installer dehors durant la nuit.


Où installer une orchidée fanée ?

En terme d’emplacement, l’orchidée a toujours besoin de beaucoup de lumière, mais sans soleil direct. En effet, les rayons peuvent brûler la plante, surtout en été.

Pour bien faire, installez-la à proximité d’une fenêtre bien exposée et protégez-la à l’aide d’un voilage léger accroché à votre tringle à rideaux.

Comment l’arroser après la floraison ?

L’orchidée fanée doit être régulièrement bassinée dans une eau non calcaire et à température ambiante. La fréquence des arrosages doit toutefois être moins soutenue qu’en période de floraison.

Aussi, durant la phase de dormance de la plante, arrosez-la en moyenne tous les 15 jours à 3 semaines.

Astuces pour déterminer facilement si votre Phalaenopsis a soif :

  • si ses racines prennent une couleur grisâtre et terne, c’est que la plante a besoin d’être arrosée ;
  • à l’inverse, si les racines sont pleines et bien vertes, c’est qu’elles ne manquent pas d’eau.

Attention : l’orchidée ne supporte pas l’eau stagnante. Faites donc simplement tremper ses racines dans l’eau pendant quelques minutes (sans mouiller le feuillage) avant de replacer la plante dans son cache-pot.


Comment fertiliser une orchidée fanée ?

L’orchidée n’est pas une plante très gourmande. Elle apprécie toutefois un complément nutritionnel de temps en temps afin de l’aider à refleurir. Ainsi, pour stimuler la floraison, utilisez un engrais appauvri en azote et renforcé en potassium (exemple : 6.12.18).

Faites alors tremper les racines dans de l’eau dans laquelle vous aurez préalablement dilué votre engrais. Notez que la plante peut être fertilisée tous les 10 jours en été et une fois par mois en hiver.