Le kalanchoé est une plante succulente originaire d’Afrique et de Madagascar. Très frileuse, on cultive cette vivace tropicale en pot et en intérieur dans nos régions, afin de profiter longtemps de sa belle floraison et/ou de son feuillage très décoratif.


Quel kalanchoé peut-on cultiver chez soi ?

Selon l’espèce, il en existe plus d’une centaine, le kalanchoé peut être arbustif ou grimpant. Sa forme, ses dimensions, mais aussi sa floraison et son feuillage varient beaucoup d’une espèce à l’autre. Parmi les plus cultivés, on retrouve notamment :

Kalanchoe Blossfeldiana

  • l’incontournable Kalanchoe blossfeldiana, qui mesure jusqu’à 40 cm en tous sens et qui offre une floraison en bouquets serrés composés de fleurs tubulaires rouges, oranges, jaunes, blanches ou roses selon la variété ;
  • le Kalanchoe calandiva, qui produit des fleurs doubles en rosette aux coloris aussi diversifiés que chez le Kalanchoé de Blossfeld ;
  • la plante chandelier, Kalanchoe tubiflora, qui mesure 30 cm de haut et produit de longues feuilles cylindriques gris-vert et brun-rouge, ainsi qu’une floraison pendante rouge-orangé et groupée en panicules ;
  • le Kalanchoe behariensis, une espèce arbustive qui atteint 1 m de hauteur en pot et qui offre un très ornemental feuillage long et triangulaire, couvert de duvet et d’un coloris gris à brun clair ;
  • le petit Kalanchoe pumila à port rampant, qui mesure 30 cm de haut et qui offre des feuilles ovales et dentées teintées de pruine blanche, ainsi qu’une floraison hivernale en grappes de fleurs rose-mauve.

Cultiver le kalanchoé en intérieur

Sous nos latitudes, on cultive le kalanchoé en pot pour le protéger du froid. En effet, cette plante tropicale ne supporte pas les températures inférieures à 10°C.

Cultiver le kalanchoé en intérieur

Placez son pot en situation lumineuse. S’il doit être rentré pour l’hiver, votre kalanchoé en pot peut tout à fait passer l’été dehors sur votre balcon ou votre terrasse. Attention toutefois à le protéger du soleil brûlant.

Durant la belle saison, arrosez votre vivace tropicale une fois tous les 15 jours, sans mouiller son feuillage. Vous pouvez l’arroser jusqu’à une fois par semaine durant la floraison.

En hiver, réduisez vos apports d’eau à un par mois, pour que le substrat ne sèche pas complètement.

Rempotez votre kalanchoé au printemps dans un substrat bien drainé (terreau spécial plantes méditerranéennes ou terreau pour plantes fleuries additionné de sable grossier).

Rempotage Kalanchoe

Un apport d’engrais à raison d’une fois par mois durant l’été permet de soutenir la floraison et la beauté du feuillage. Veillez également à supprimer les fleurs fanées et les feuilles mortes au fur et à mesure.

Fiche pratique Kalanchoe

Origine Originaire de Madagascar.
Famille Crassulacées
Espèce et genre Kalanchoe blossfeldiana
Particularités plante aux feuilles charnues et aux fleurs formées de nombreux boutons ; elle s’apparente à une plante grasse.
Feuillage vert brillant, persistant.
Floraison floraison très longue, rouge-rose-orange-jaune-blanche.
Dimensions 0,30 m de hauteur, 0,20 m de largeur environ.
Culture elle s’adapte facilement à toutes les luminosités.
Période de plantation rempotez après sa floraison.
Sol mélange de sable, de terreau de feuilles et de tourbe.
Exposition lumière vive, sans soleil trop intense.
Espacement sujet isolé.
Mise en œuvre rempotez après sa floraison dans un pot plus grand de deux centimètres, en veillant à ne pas casser la motte. Rajoutez du terreau spécial plantes vertes et arrosez abondamment après le rempotage.
Soins elle stocke l’eau dans ses feuilles pour résister à la sécheresse.
Arrosage régulier, laissez sécher la terre entre les arrosages.
Engrais engrais liquide plantes fleuries, tous les quinze jours de mai à septembre.
Taille enlevez régulièrement les feuilles fanées. Rabattez au printemps la plante de moitié afin de favoriser un aspect plus touffu et de renforcer l’apparition des fleurs.
Traitement pas de maladies ou de parasites spécifiques.

Kalanchoe

Vous pouvez sortir votre Kalanchoe en été, à l’abri du soleil trop brûlant ; elle vivra alors comme une plante grasse. Si son feuillage rougit, cela signifie qu’il a subi un ensoleillement excessif.