D’emblée, la montagne est assimilée au froid, à la neige et aux terrains pentus. Des conditions climatiques et topographiques qui ne sont guère favorables à l’exploitation d’un potager. Pour autant, il est tout à fait envisageable de jardiner en milieu montagneux en optant pour des légumes adaptés. Mes conseils.

Le potager en montagne, un jardin contraignant

En montagne, les conditions ne sont pas toujours simples pour un jardinier. Il doit composer avec une météo spécifique : les hivers sont longs et froids, souvent ponctués de chutes de neige et de périodes de gel intense, les printemps sont tardifs et les étés courts, agrémentés d’orages parfois violents.

Les choux se plaisent dans les régions au climat frais.
Les choux se plaisent dans les régions au climat frais.

À ces conditions climatiques s’ajoutent les contraintes liées aux terrains souvent en pente, aux sols peu profonds, moyennement fertiles, souvent à tendance acide.

Pour autant, malgré des conditions culturales difficiles, aménager et exploiter un potager est accessible à tous.


Quels légumes rustiques cultivés dans un potager en montagne?

Pour avoir un potager de montagne productif et nourricier, il est essentiel de choisir des légumes particulièrement rustiques, hâtifs ou bénéficiant d’un cycle court.


Les légumes-feuilles à cultiver dans un potager de montagne

Le poireau est un légume très rustique.
Le poireau est un légume très rustique.

Ma petite sélection des légumes-feuilles incontournables dans un potager de montagne de par leur rusticité :

  • Les épinards : ils sont très rustiques et sont inratables dans un sol frais et au soleil. En montagne, il faut opter pour le ‘Géant d’hiver’ ou le ‘Matador’
  • Les choux : ils se plaisent parfaitement dans les régions au climat frais et apprécient les sols fertiles, riches en matières organiques, et frais. Tous les choux peuvent être cultivés en montagne parmi lesquels le chou perpétuel Daubenton, le chou frisé ou le chou-rave
  • Le poireau : très rustique, il ne craint pas de passer l’hiver au potager mais il lui faut du soleil et un sol enrichi en fumier ou compost
  • Les salades : les laitues d’hiver ou encore les chicorées (scaroles, frisées…) sont particulièrement résistantes au froid. La ‘Reine des glaces’ ou la ‘Merveille des 4 saisons’ sont recommandées

Les légumes-racines parfaits pour une culture en montagne

Le topinambour se récolte en hiver.
Le topinambour se récolte en hiver.

Ces légumes supportent le froid, protégés par le sol et poussent relativement vite.

  • Les carottes les plus rustiques sont la « Blanche des Vosges’, la ‘Marché de Paris’, la ‘Chantenay à cœur rouge’, la ‘De Colmar à cœur rouge’ et la ‘Rouge sang’
  • Les betteraves telles que la ‘Crapaudine’ ou la ‘Rouge de Détroit’ sont très résistantes au froid
  • Les panais sont des légumes connus pour leur rusticité et leur productivité. Ils se consomment crus ou cuits
  • Les navets sont des légumes de cycle court, asseé résistants au froid. Choisissez une variété comme le ‘Hâtif d’Auvergne’ ou le ‘Blanc à collet violet’
  • Les radis d’hiver sont des radis noirs longs qui se dégustent cru. Le ‘Noir gros long d’hiver’ est adapté au climat montagnard
  • Le topinambour est un légume qui se récolte en hiver, délicieux avec son petit goût d’artichaut

Les protections hivernales pour le potager de montagne

En montagne, encore plus qu’ailleurs, il est judicieux de protéger ses plantations contre le froid. Différentes solutions sont envisageables :

Sans oublier un épais paillage hivernal systématique des plantations qui restent en place.