C’est comme ça tous les ans, le 21 juin est synonyme d’été, de soleil, de chaleur, de tomates, courgettes, aubergines, couleurs chatoyantes, odeurs agréables bref que du bon. Cette année, le constat n’est pas si rose, on parle plus souvent de fraicheur, de pluie, d’orage et de grisailles. Voici donc ce qui se passe actuellement dans mes potagers.

J’exagère volontairement la situation, il y a tout de même des points positifs, les légumes semblent plutôt bien se contenter de cette météo pourrie.

Les tomates se forment

Les tomates commencent à se former, sur tous les pieds (ananas, Noire de Crimée, beefsteak ou Andines), j’attends maintenant qu’elles prennent un peu de couleur.
Les fleurs de courgettes arrivent tout doucement, les fruits ne devraient plus tarder.

Courgette en fleur

Les salades, laitues, mesclun on largement profité des pluies fréquentes, les feuilles et les pommes sont bien modelées et ne cesse de grossir. Je peux donc les récolter au fur et à mesure des besoins.

Une laitue fraichement récoltée

Bourraches, capucines, lavandes, soucis participent à bigarrer les carrés et bien sûr à attirer les insectes butineurs tellement utiles à la pollinisation.

La capucine est un bon allié au potager

Vous vous en doutez il y a aussi des flops
Je m’étais promis de ne plus planter d’aubergines suite à plusieurs échecs consécutifs, je m’étais résigné à ne pas forcer la nature, l’aubergine n’étant vraisemblablement pas adaptée à la Moselle. J’ai pourtant fait une ultime tentative de semis en février. Malheureusement, les plants végètent, je pense que je ne récolterais pas le moindre fruit (je vous prends à témoin c’est la dernière fois :)).

Qui dit pluie abondante, dit aussi limaces et escargots! ils ont la fâcheuse tendance à profiter de mes légumes avant moi. En effet ils ont ravagé mes pousses de potiron et courges, mes semis de haricots et de maïs (je voulais vous montrer comment se servir d’un pied de maïs comme tuteur… c’est raté). Ils s’attaquent maintenant aux choux rouges. J’ai essayé les cendres, les coquilles d’oeuf, rien ne les arrête!

Panais dans un des potagers

Cette année, mon potager me semblait trop petit, j’ai donc empiété un peu sur ma terrasse, je vous en parlerais dans un prochain article ;).

Que se passe-t-il dans votre potager actuellement? Êtes-vous satisfait? Rencotrez-vous des problèmes? C’est à vous, partagez vos expériences dans le commentaire.