Vous avez sûrement déjà entendu parler d’ “engrais verts” ? Mais vous vous demandez peut-être de quoi il s’agit, une décoction de plantes du genre purin d’orties ? Un engrais labellisé “bio” que vous pouvez épandre dans votre potager ? Une poudre verte à dissoudre dans l’eau ? Et bien rien de toute cela, ce ne sont “que” des plantes à semer dans votre potager pour profiter de leurs différentes vertus.

À quoi servent les engrais verts

On parle bien de plantes qui vont être bénéfiques à votre potager, une sorte de jachère active qui occupera le terrain pendant les périodes plus creuses.

  • Créer une concurrence pour éviter l’apparition de mauvaises herbes : l’implantation d’engrais verts dès la récolte des derniers légumes évitera donc l’arrivée de celles que l’on appelle les adventices.
  • Éviter la disparition des nutriments du sol : Par exemple les nitrates en excédant vont êtres consommés puis “redistribués” ensuite. Ceci évitera leur disparition (en général sous forme de pollution vers les nappes phréatiques).
  • Améliorer la structure du sol: Les racines de ces plantes vont contribuer à aérer et décompacter le sol. Cela permet aux organismes microbiens de se développer dans votre terre. De plus l’enracinement des engrais verts va également protéger le sol de l’érosion ce qui est très utile si votre potager est en pente !.
  • Apporter des matières organiques et de l’azote : Traduisez en enrichir le sol, d’où l’appellation d’engrais.

Quelles plantes sont considérées comme des engrais verts

Ce sont en général des fourragères à croissance rapide issues des familles des Brassicacées, des Fabacées ou des Poacées. Promis j’en ai fini avec les mots barbares :).
Voici une sélection de quelques spécimens qui pourraient être bien utiles pour votre potager.

La Moutarde Blanche

Moutarde Blanche
Moutarde Blanche

Vous pouvez semer la moutarde à la volée de mai à septembre en recouvrant d’une fine couche de terre, elle n’est pas du tout regardante quant à la qualité du sol, tout lui conviendra! Surtout, faites attention de bien la couper avant la montée en graines (sinon gare aux repousses non désirées) et laissez simplement au sol. Après 3 semaines vous pourrez tout enfouir pour enrichir votre potager.

La Phacélie

Fleur de Phacélie
Fleur de Phacélie

C’est une plante produisant une fleur très jolie de couleur bleu violacée. On la cultive de la même façon que la moutarde blanche en la semant à la fin de l’été (où juste derrière une récolte). Les mêmes précautions sont à prendre : surtout la couper avant la montée en graine. La phacélie est particulièrement efficace pour concurrencer les mauvaises herbes comme le chiendent.


Le Trèfle violet

Trèfle Violet
Trèfle Violet

Il est idéal pour apporter de l’azote à votre sol, vous pouvez le semer en septembre / octobre. Il est plus adapté à de grandes surfaces plutôt qu’aux potagers en carrés. En effet, la méthode la plus simple pour le “récolter” étant la tonte. Attention, il a la fâcheuse tendance à s’installer durablement, il faut donc surveiller sa propagation.

Le Seigle

Seigle
Seigle

Encore une plante que vous pouvez encore semer actuellement (fin août, septembre voire octobre). Il est un bon producteur d’humus et peut être implanté assez tardivement (en automne).

Le Colza

Colza en fleurs
Colza en fleurs

Ces fleurs jaunes que l’on retrouve très souvent dans les champs ont aussi leur utilité au potager. Il a un développement très rapide et est très polyvalent : désinfecter, aérer, enrichir, couvrir il sait presque tout faire!. Son seul inconvénient est qu’il met beaucoup de temps à se décomposer, il est donc plus difficile à intégrer à la terre.

Cette liste est loin d’être complète, on pourrait également citer la luzerne, l’ivraie (aussi appelée ray-grass), le fenugrec ou la vesce.
Ce qu’il faut retenir est que le principe est toujours le même, semez à la volée juste après la dernière récolte, laissez grandir et coupez avant la montée en graine. Oubliez les plantes sur le sol pour qu’elles commencent à se décomposer. Un mois plus tard, enfouissez les restes dans le sol.