Lorsqu’on évoque les plantes à floraison hivernale, d’emblée les hellébores, le camélia et le jasmin d’hiver viennent à l’esprit tant elles sont incontournables. Pourtant, d’autres plantes méritent aussi leur place dans un jardin d’hiver fleuri.

La primevère des jardins (Primula acaulis)

La primevère des jardins (Primula acaulis)

Cette petite plante aux feuilles persistantes gaufrées fleurit de janvier à mars. Au milieu de sa touffe compacte, émergent de petites fleurs, rassemblées en bouquets, qui s’ornent d’une multitude de coloris obtenus par hybridation.

Les primevères des jardins se cultivent aussi bien en pot qu’en pleine terre dans un sol riche.


L’iris réticulé (Iris reticulata)

L'iris réticulé (Iris reticulata)

L’iris réticulé est un iris nain. C’est une plante bulbeuse qui fleurit dès février dans différentes tonalités de bleu mauve, de jaune ou de blanc. Cet iris est parfaitement rustique et pousse dans un sol parfaitement drainé, ou en pot.


Le perce-neige (Galanthus)

Le perce-neige (Galanthus)

Ces petites plantes bulbeuses offrent des fleurs en clochettes pendantes blanches dès le mois de janvier. Leur feuillage est glauque et linéaire. Les perce-neige se naturalisent facilement. Il leur faut un sol frais et drainé.


Le crocus botanique (Crocus chrysanthus)

Le crocus botanique (Crocus chrysanthus)

Petite plante bulbeuse, le crocus suit de peu le perce-neige puisqu’il fleurit dès le mois de février. Ses fleurs en forme de gobelet arborent des teintes violettes, jaunes ou blanches. Ils sont magnifiques dans une pelouse où ils s’étalent facilement.


L’anémone hépatique (Hepatica nobilis)

L'anémone hépatique (Hepatica nobilis)

Cette petite vivace de sous-bois, idéale dans une rocaille, fleurit dès février et pendant un mois. Ses fleurs en étoile à six pétales éclosent en bleu, en violet, en rose et en blanc. Elle forme un joli coussin de feuillage et se ressème très facilement.


Le sarcocoque (Sarcococca confusa)

Le sarcocoque (Sarcococca confusa)

Petit arbuste de 1 à 2 mde haut au feuillage persistant vert brillant qui offre, de décembre à mars, des fleurs sans pétales mais dotées d’étamines blanches et jaunes à la délicieuse odeur de vanille. Arbuste de mi-ombre très rustique.


L’hamamélis (Hamamelis)

L'hamamélis (Hamamelis)

C’est un arbuste, également appelé noisetier de sorcière, au feuillage caduc qui fleurit de décembre à février. Ses fleurs jaunes, orangées et rosées, prennent la forme de filaments rassemblés en bouquets.


Le mahonia (Mahonia)

Le mahonia (Mahonia)

Parfois appelé faux-houx de par son feuillage persistant, le mahonia se couvre de grappes de fleurs jaunes dès le mois de décembre ou janvier. Les fleurs sont suivies de baies bleutées. Arbuste très facile à vivre et très rustique.


La viorne d’hiver (Viburnum bodnantense)

La viorne d'hiver (Viburnum bodnantense)

Cet arbuste peut fleurir dès décembre. Les fleurs roses éclosent sur les rameaux nus et distillent un parfum d’héliotrope. Le feuillage, bronze au printemps, puis vert en été, devient rouge pourpré en automne.


La clématite d’hiver (Clematis cirrhosa)

La clématite d'hiver (Clematis cirrhosa)

Cette plante grimpante offre des fleurs en clochettes cireuses et parfumées de décembre à mars. Son feuillage est semi-persistant à persistant suivant les régions.