Évidemment, on choisit ses plantes d’intérieur pour leur aspect décoratif. Mais certaines sont dotées de propriétés étonnantes : elles réduisent la poussière et purifient l’air de la maison. Notre sélection.

Comment agissent ces plantes?

Pour faire simple, ces plantes agissent comme des aspirateurs ! Via leurs stomates (les pores qui parsèment leurs feuilles), les plantes d’intérieur absorbent les particules de poussière présentes dans l’air ambiant de votre logement. Concrètement, elles attirent les particules fines grâce à leurs ions négatifs.

Le spathiphyllum.
Le spathiphyllum.

Parmi ces poussières se trouvent des spores microscopiques de champignons ou de bactéries, de la suie issue de la combustion du bois de chauffage, ou encore des agents toxiques et polluants comme le formaldéhyde ou le benzène.

En revanche, les grosses poussières ne seront pas absorbées. Et il vous faudra tout de même passer l’aspirateur pour ramasser les poils d’animaux et autres saletés venues de l’extérieur.

Pour augmenter l’efficacité de ces plantes sur la poussière, régulièrement, il est recommandé d’épousseter et de nettoyer à l’eau claire le feuillage.


Notre sélection de 4 plantes qui absorbent les poussières

Plusieurs plantes d’intérieur détiennent ces vertus dépoussiérantes. On aurait pu citer le caoutchouc (Ficus elastica), le papyrus, les fougères, le lierre…Mais notre choix s’est porté sur 4 plantes qui outre leur action sur la pollution particulaire sont également très ornementales.


Le maranta

Le maranta

 Le maranta est une plante rhizomateuse d’où naissent des touffes de feuilles et des tiges minces et prostrées. Le feuillage porte de splendides panachures d’argenté ou de rose carmin. Les pétioles engainants laissent apparaître les nouvelles feuilles qui se déroulent.

C’est une plante qui apprécie la lumière diffuse. Les rayons du soleil directs sont à proscrire.


Le spathiphyllum

Le spathiphyllum

Le spathiphyllum est une plante au feuillage oblong, brillant et coriace, bien vert, et aux nervures apparentes. Les inflorescences sont constituées des spathes blanches et concaves qui renferment un spadice blanc plus court recouvert de fleurs. En fanant, ces fleurs deviennent vertes.

C’est une plante très résistante qui doit être arrosée régulièrement et qui a besoin d’une bonne luminosité pour fleurir.


Le pothos (Scindapsus)

Le pothos (Scindapsus)

C’est une plante retombante qui est dotée de petites feuilles, entières et cordiformes, au limbe souvent panaché de jaune, de blanc, ou de blanc gris.

Il ne lui faut pas de soleil direct mais le pothos a tout de même besoin d’une bonne lumière diffuse. Les arrosages seront soutenus au printemps et en été, plus légers ensuite.


La phalangère (Chlorophytum)

La phalangère (Chlorophytum)

Très populaire car cultivée en intérieur depuis longtemps, cette plante se distingue par son feuillage disposé en rosette, très infléchi. Des inflorescences, formées de fleurs blanc verdâtre, peuvent apparaître en été, à l’extrémité de longues tiges. Quant aux stolons, ils produisent de nouvelles plantes faciles à replanter.

Cette plante aime la lumière, sans soleil direct. En revanche, les racines ont tendance à pourrir. Les arrosages doivent donc être réguliers mais en veillant à ne jamais laisser l’eau stagner.