Rien de plus simple et réconfortant que de préparer un bon potage de légumes du jardin. Même si vous pouvez trouver des recettes toutes faites, il n’y a rien de sorcier: des légumes, de l’eau et un mixeur. L’improvisation est donc de rigueur pour utiliser les récoltes de votre potager en fonction de la saison.
Je vous propose toutefois de vous dévoloier, 5 plantes facile à cultiver qui peuvent faire la différence dans vos recettes de soupes et potages.

1 – La livèche

On commence par une aromatique, aussi appelée ache des montagnes. Elle a comme grande qualité d’être vivace (vous la plantez une fois et récoltez tous les ans), ensuite elle est riche en vitamine C et pour finir elle est très parfumée. Son goût rappel celui du céleri, c’est pourquoi on la trouve souvent en jardinerie sous le nom de céleri perpétuel (ou céleri vivace).
Selon moi elle peut même être une alternative au sel (ou au moins un complément).
Pour ceux d’entre vous qui utilisent (ou ont utilisé) de l’arôme de Maggi, vous penserez à moi en la sentant ;).
Pour vos recettes une ou deux branches feront la différence, en plus dans la soupe tout y passe, feuilles et tiges.

2 – Les moutardes japonaises

Mizuna, Mizspoona, Komatsuna… et tous ces noms qui apportent un peu d’exotisme dans nos jardins. En plus d’être parfaites dans des mélanges de mesclun, elles peuvent également agrémenter vos soupes.

moutarde japonaise au potager
Un mélange de moutardes japonaises qui sera parfait pour la soupe

Chaque variété a ses propres caractéristiques, un piquant plus ou moins marqué, un goût plus ou moins fort… faites vos propres expériences en fonction de votre humeur.
Elles ont également l’avantage d’occuper votre potager pendant l’automne et l’hiver, elles n’on pas peur du froid et résistent sans encombres aux petites gelées et sont très faciles à cultiver.

3 – La roquette

L’idée est la même que pour les moutardes, apporter un peu de peps et de piquant. Sa teneur en chlorophylle servira aussi l’esthétique de votre soupe et ravivera vos veloutés de poireaux (entre autre) d’une belle couleur verte brillante.

roquettes pour la soupe
Même en fleur la roquette peut encore agrémenter vos soupes

Côté vitamines elle n’est pas en reste avec une grande teneur en vitamine K. Pour finir utiliser la roquette en soupe est une bonne solution anti gaspi pour ne pas jetter les feuilles les moins tendres ou les plants qui commencent à monter en graines.

4 – Les radis et carottes

Vous allez me dire que vous n’êtes pas très surpris! Je vous l’accorde, pourtant ici je ne vais pas parler des racines, mais des feuilles (les fanes). Toujours dans l’optique de valoriser au maximum les récoltes du potager et de moins gaspiller. Même si votre composteur ou votre lapin les apprécieraient probablement, elles rehausseront à moindre coût vos préparation.

Des radis pour vos potages

Les deux ont un goût relativement prononcé, poivré pour les radis, plus sur l’amertume (et la “verdure”) pour la carotte, à doser donc en fonction de vos préférences.

5 – Les orties

Vous le savez probablement dèjà, l’ortie est une plante merveilleuse. La décoction de ses feuilles fait des miracles au potager. Mais elle tire également son épingle du jeu en cuisine!
En plus d’une liste de vitamines longue comme le bras, elle apportera un goût délicat.

Les orties
Des orties pour la soupe

Si vous n’êtes peut être pas encore prêt à sauter le pas pour un potage 100% orties, vous pouvez en ajouter par petite touche, comme une aromatique.
Seul inconvénient il n’est pas facile de trouver des orties fraiches en hiver, elles disparaissent si les températures baissent trop.

J’aurais pu en ajouter bien d’autre comme l’ail des ours, le persil, le chou kale… mais il fallait bien faire une sélection. Maintenant c’est à vous, j’attends vos commentaire pour nous donner vos idées de plantes pour améliorer les soupes (petit rappel la crème fraiche n’est pas une plante ;)).

À bientôt autour du potager!